Connexion  •  M’enregistrer

communication optique

Dans un soucis de clarté, on regroupe dans ce sous forum, tous les sujets se rapportant aux fortifications allemandes de la façade ouest de l'Europe
ANIMATEUR: Patrick Fleuridas, Jumbo

Re: communication optique

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de omega.067  Nouveau message 21 Aoû 2012, 18:01

Curious a écrit:
La FM n'était pas utilisée dans les communications radio pendant la 2GM (pour autant que je le sache). Le principe était connu, mais les schémas des émetteurs sont sensiblement plus complexes. Par ailleurs, de facto, elle ne peut s'employer que sur des fréquences relativement élevées, sinon elle bouffe trop de bande passante. Or, les transmissions VHF qui ont commencé à faire leur apprarition à la fin de la 2GM étaient en AM.

hé, hé, le SCR300 connu aussi sous le nom de BC1000, était en FM dans la bande des 40MHz
quand j'ai utilisé l’expression "FM", dans l'explication, c'était pour comparer avec aujourd’hui, la bonne "reproduction" de la voix, via ce système (dont j'ai utilisé une pâle copie maison)
Michel >>> oméga.067, électron libre (quoique ?)
-----------------------------------------------------------
si les ricains n'étaient pas là, nous serions tous en germanie, à saluer je ne sais qui !(Michel SARDOU)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2128
Inscription: 07 Sep 2007, 09:51
Localisation: Mons
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de omega.067 : cliquez ici


Re: communication optique

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Curious  Nouveau message 21 Aoû 2012, 18:25

omega.067 a écrit:hé, hé, le SCR300 connu aussi sous le nom de BC1000, était en FM dans la bande des 40MHz
quand j'ai utilisé l’expression "FM", dans l'explication, c'était pour comparer avec aujourd’hui, la bonne "reproduction" de la voix, via ce système (dont j'ai utilisé une pâle copie maison)


Oups .... au temps pour moi. Ca m'apprendra à vérifier. Et idem pour le AN/VRC-3 .....
François

First Lieutenant
First Lieutenant

 
Messages: 172
Inscription: 06 Aoû 2012, 17:02
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Curious : cliquez ici


Re: communication optique

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de omega.067  Nouveau message 21 Aoû 2012, 18:26

Curious a écrit:
omega.067 a écrit:hé, hé, le SCR300 connu aussi sous le nom de BC1000, était en FM dans la bande des 40MHz
quand j'ai utilisé l’expression "FM", dans l'explication, c'était pour comparer avec aujourd’hui, la bonne "reproduction" de la voix, via ce système (dont j'ai utilisé une pâle copie maison)


Oups .... au temps pour moi. Ca m'apprendra à vérifier. Et idem pour le AN/VRC-3 .....

un point partout, la balle au centre :rire: :rire: :rire: :rire:
ps, ce ne serai pas la première bourde que je sortirais :grand-sourire:
Michel >>> oméga.067, électron libre (quoique ?)
-----------------------------------------------------------
si les ricains n'étaient pas là, nous serions tous en germanie, à saluer je ne sais qui !(Michel SARDOU)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2128
Inscription: 07 Sep 2007, 09:51
Localisation: Mons
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de omega.067 : cliquez ici


Re: communication optique

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de gibraltar114  Nouveau message 21 Aoû 2012, 20:33

Avez vous un lien internet qui développe un peu le processus technique utilisé, je reste dubitatif a cause par exemple de l'accent que peut avoir l'opérateur, la distance par rapport au micro. Je ne vois pas par exemple en quoi le fait de prononcer les 26 lettres de l'alphabet va modifier pour commencer, l'amplitude sonore.

vétéran
vétéran

 
Messages: 554
Inscription: 21 Juil 2010, 10:11
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de gibraltar114 : cliquez ici


Re: communication optique

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Curious  Nouveau message 21 Aoû 2012, 23:41

gibraltar114 a écrit:Avez vous un lien internet qui développe un peu le processus technique utilisé, je reste dubitatif a cause par exemple de l'accent que peut avoir l'opérateur, la distance par rapport au micro. Je ne vois pas par exemple en quoi le fait de prononcer les 26 lettres de l'alphabet va modifier pour commencer, l'amplitude sonore.



Je ne comprend rien du tout à ton histoire d'accent, mais ici le principe est extrémement simple, beaucoup plus qu'un émétteur récepteur classique.
En effet, pour un émetteur récepteur AM classique (de l'époque) en phonie on a :

A l'émission :
- une antenne
- un oscillateur fournissant la porteuse
- un modulateur
- un étage BF amplifivcateur destiné à alimenter le modulateur

Ici, c'est la même chose mais nettement simplifié :

- l'antenne c'est l'opique de concentration
- l'oscillateur c'est l'ampoule, qui comme tu le sais, emet directement de la lumière, c'est à dire une onde électromagnétique ultra-courte
- le modulateur, pas besoin, la puisssance d'émission de l'ampoule dépendant de sa tension d'alimenation.
- il suffit d'avoir un amplificateur BF tout à fait classique avec juste la contraite de délivrer une tension compatible avec celle de l'ampoule.

A la réception, sur un récepteur AM classique, on a :

- une antenne
- un étage de détection/accord
- un oscillateur FI (fréquence intermédiaire - pour les récepteurs dit superhétérodyne à simple changement de fréquence, schéma classique utilisé pendant la 2GM)
- un mélangeur
- un étage BF

Là, même chose mais beaucoup plus simple :
- l'antenne et l'étage de détection sont remplacé par une optique et une photorésistance (de nos jour on utiliserait un phototransistor, mais ça n'existait pas à l'époque).
- pas besoin de mélangeur
- la variation de courant tranmise par la photorésistance peut rentrer directement dans l'ampli BF
- un haut parleur en sortie

Bref, très simple. Je précise que je n'ai pas vu le schéma, mais , avec les composants de l'époque, je le ferais comme ça, et n'aurais besoin que de deux tubes à l'émission et deux à la réception (on peut même faire avec un seul de chaque coté, mais la qualité sera moins bonne).

Le seul point dont je ne suis pas sur du tout, c'est la photorésistance; peut être utilisaient ils un modèle spécifique de tube photosensible, mais ça ne change rien au principe : il faut un composant capable de convertir une variation d'intensité en variation de courant ou de tension. En effet, la photorésistance est un semi-conducteur au cadmium, et les semi-conducteurs n'existaient pas encore à l'époque. Mais les allemands disposaient de cellules photoélectriques - qui existaient depuis 1894 - même si j'en ignore le type (je vais chercher un peu).

Bref, le dispositif est ingénieux mais n'a rien d'extraordinaire pour l'époque, loin de là.
François

First Lieutenant
First Lieutenant

 
Messages: 172
Inscription: 06 Aoû 2012, 17:02
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Curious : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LE MUR DE L'ATLANTIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 1 minute
par: Loïc Charpentier 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 16 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:04
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 10:35
par: Didier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 10:05
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 07:47
par: dominord 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll