Connexion  •  M’enregistrer

Bunker en parpaing???

Dans un soucis de clarté, on regroupe dans ce sous forum, tous les sujets se rapportant aux fortifications allemandes de la façade ouest de l'Europe
ANIMATEUR: Patrick Fleuridas, Jumbo

Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 10 Juil 2009, 03:17

Bonjour,
Bon, en avant.

Un bloc de beton differe d'un parpaing a deux niveaux :
- Le "dosage". Un parpaing c'est sable + ciment + petits graviers. Un beton c'est beaucoup moins de sable et des graviers plus gros ce qui donne une resistance superieure.
- Les armatures metalliques. Rien dans le parpaing, mais des aciers dans le beton d'ou l'appelation "beton arme". La aussi, plus de resistance.

Si on monte un mur en blocs beton arme en prenant le soin de les lier entre eux par des armatures metalliques, ce qui m'a bien l'air d'etre le cas au vu des photos, on obtient un mur infiniment plus resistant qu'un simple mur de parpaings, d'ou la possibilite de s'en servir de coffrage collaborant en coulant du beton entre deux murs de blocs.

Interets par rapport a une construction standard :
- Ca se monte beaucoup plus vite
- Pas besoin de coffrage bois, quelques etais suffisent.
- Le controle qualite est plus facile dans un atelier de prefabrication de ces blocs que sur le chantier (et aussi la surveillance des sabotages potentiels)


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de cryx thypex  Nouveau message 14 Oct 2009, 10:08

Pour info (il me semble pas l'avoir vu), ces "trucs" de 2 types (creux en U ou creux central carré) s'apellent des moellons Todt. Et comme vous l'avez compris servait à construire certain blockhaus.


 

Voir le Blog de cryx thypex : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 14 Oct 2009, 17:28

Ils servaient à monter des cloisons entre lesquelles ont coulait le béton. Ils étaient prévus être considérés comme "perdus" une fois que le béton avait été coulé.
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5905
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 22 Juin 2010, 16:54

Je ressors ce fil pour mettre 2 photos issues du livre de Alain Chazette "vision du mur de l'Atlantique du Havre à Cherbourg". Elles illustrent bien les questions soulevées dans ce fil.

Image
Sur cette photo on voit bien le coffrage en parpaings de ce mur de flanquement avec le ferraillage entre les 2 pans qui attendent la coulée de béton.

Image
Sur celle ci on retrouve les parpaings en forme d'alvéoles qui renferment les ferraillages et qui attendent eux aussi la coulée de béton
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5905
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Patrick.Fleuridas  Nouveau message 25 Oct 2010, 17:33

Bonsoir à tous

Troublant en effet... Je suis d'accord sur l'utlisation du béton par les allemands dès la guerre de 1914/18, des documents iconographiques l'attestent. Mais il me semble que les plans de série complètes n'apparaissent qu'après la fin du premier conflit. C'était un moyen pour les allemands de défendre leurs frontières en l'absence de troupes dont l'importance était limitée par le traité de Versailles. Je ne sais pas si la construction d'ouvrages fortifiés faisait partie des contraintes. En tout cas elle furent contournées par l'élaboration de plans pour des petits ouvrages faiblement fortifiés (30/40 cm d'épaissuer pour les murs et le toit) mais compensé par le nombre...
Patrick
MURALIS SACER DOTIBUS

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2063
Inscription: 29 Avr 2009, 19:17
Localisation: Guérande
Région: Pays de la Loire
Pays: France

Voir le Blog de Patrick.Fleuridas : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Signal  Nouveau message 25 Oct 2010, 20:54

Suite au traité de Versailles, on détruit tout ce qui ressemble à une fortification moderne en Allemagne... Sauf en Alsace-Lorraine, où les Français gardent tout pour leur compte ! Une aubaine pour les historiens, qui se retrouvent avec un panel complet de cuirassements en place, donc certains uniques en leur genre...

Après la guerre, on cherche effectivement à normaliser les choses, comme on l'avait déjà fait jusque dans les années 1880 d'ailleurs. Mais cette fois, au lieu de concevoir de grands forts normalisés, on prend acte des évolutions apparures à la fin des années 1890, développée dans les Festen de Mutzig et surtout Metz, de même que des enseignements de la guerre. Il s'agit de s'adapter au terrain, en tirant avantage de chaque élément du site. Dans un souci de rationalisation, les Allemands vont en effet développer des plans-types. Cela étant, les premières fortifications construites par les Allemands dès 1934 n'ont encore rien de ce qui suivra : le Ostwall, dont les travaux s'achèvent, inachevés, en 1938, est le produit des dernières Festen de Metz (Feste von der Goltz, 1910-1916) et de l'espionnage effectué sur la Ligne Maginot. L'idée est simple : des entrées en arrière, qui donnent sur une galerie principale parallèle au front (et non perpendiculaire comme chez les Français), puis en avant des batteries d'artillerie sous béton et encore en avant de l'infanterie, toujours sous béton et tout le monde relié par galerie.

Hitler visite le site en 1935 et se fait expliquer la chose. Problème : ces fortifications demandent des troupes spécialisées et les armements sont spécifiques. La réaction est sans appel : votre ouvrage est sans avenir. Trois ans plus tard les travaux s'arrêtent sans que l'artillerie ait été mise en place (dommage : j'aurais bien voulu voir les cloches pour canons de trois à quatre cent tonnes prévues...).
Entretemps, la construction du Westwall a commencé en 1936. Et là Hitler est enchanté : de la fortif à taille humaine, avec toutes les troupes qu'on veut dedans, des armements de campagne... Bref que du bon ! Là en effet on utilise des plans-types, idée reprise plus tard pour la grande improvisation de l'Atlantikwall.

Le Ostwall est la limite ultime des grands systèmes de fortifications de temps de paix. L'évolution des armements le pousse à de telles extrémités financières que le système finit par s'écrouler de lui-même. Tout ce qui vient après n'est plus de la fortifications temps de paix, c'est un champ de bataille préparé, plus proche de l'Armierung allemand de 1914, qui consiste à préparer des plans-types et des plans d'organisation du terrain avant guerre, qui ne seront réalisés qu'à l'entré en guerre, que de fortifications construites sur le long terme, avec les moyens et le temps adéquats.

J'espère que tout le monde a suivi, ma compréhension de l'évolution des fortifications modernes et mes réflexions les concernant évoluent très vite en ce moment... Donc si je fais trop compliqué hurlez j'expliquerai ce que vous ne comprenez pas :mrgreen: !
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Mat02  Nouveau message 25 Oct 2010, 21:51

Salut

Au risque de passé pour un ignare, c' est quoi exactement un " ostwall " ?
Cordialement Mathieu

« Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine. » Proverbe espagnol

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2683
Inscription: 15 Mar 2010, 18:03
Localisation: Villers Hélon, Aisne
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Mat02 : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Signal  Nouveau message 25 Oct 2010, 22:15

Et voila le hurlement attendu :mrgreen: !

Le Ostwall, ou Oder-Warthe Bogen, est une ligne de fortification allemande construite entre 1935 à 1938 à l'est de Berlin, face à la frontière polonaise. Comme son l'indique, elle est située entre l'Oder et la Warthe, en Pologne actuelle. Sur les 110 kilomètres de galerie principale, 35 "seulement" ont été réalisés, ainsi qu'un certain nombre de blocs d'infanterie. Les blocs d'artillerie ont été commencés mais jamais terminés.

A part un peu de littérature absolument pas éclairante en allemand, un peu d'anglais et de polonais, il n'y a presque rien d'écrit là dessus, et absolument aucune étude scientifique. Avis aux jeunes historiens qui cherchent un sujet de thèse !!!
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Mat02  Nouveau message 25 Oct 2010, 22:27

Merci pour les renseignement Signal .
Cordialement Mathieu

« Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine. » Proverbe espagnol

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2683
Inscription: 15 Mar 2010, 18:03
Localisation: Villers Hélon, Aisne
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Mat02 : cliquez ici


Re: Bunker en parpaing???

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 25 Oct 2010, 22:35

C'est vrai que c'est peu connu le ostwall.
2 questions :
- Est ce que face à l'ostwall, les Polonais ont également fortifié.
- est ce que l'ostwall joue un rôle en 1944 face à l'armée rouge.
:cheers:
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE MUR DE L'ATLANTIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 19:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Hier, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Le vieux Charles et 4 invités


Scroll