Connexion  •  M’enregistrer

la division d'elite Grossdeutschland

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de sgtarno  Nouveau message 02 Déc 2006, 19:47

Salut,

a conférence de wannse est totalement dans le sujet quand on parle de la SS. A elle seul cette conférence montre tout ce que représente la SS tout " genre " confondu.


1- Le sujet est sur la Grossdeutschland
2- Elle ne fais pas partie de la Waffen-SS


La Grossdeutschland a reçu en premier les fameuses bandes de bras. Avant la Waffen SS.


 

Voir le Blog de sgtarno : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 03 Déc 2006, 11:31

sgtarno a écrit:Salut,

a conférence de wannse est totalement dans le sujet quand on parle de la SS. A elle seul cette conférence montre tout ce que représente la SS tout " genre " confondu.


1- Le sujet est sur la Grossdeutschland
2- Elle ne fais pas partie de la Waffen-SS


La Grossdeutschland a reçu en premier les fameuses bandes de bras. Avant la Waffen SS.

Je confirme le post du sgtarno;
:arrow: Le sujet est la division Grossdeutchland..... On s'egare


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de sgtarno  Nouveau message 03 Déc 2006, 11:54

Salut,

A ce propos, un numero du magazine 2eme guerre mondiale peut être le numero 5 je ne sais plus, en fin bref, un article faisait l'objet de la Grossdeutschland www.2gm.typepad.com.

Et j'ai fait un blog la dessus. Mais cela fait longtemps que je n'ai pas touché à ce blog. http://grossdeutschland.skyblog.com ( de plus j'ai mis une photo de la LVF pardonnez cette erreur ! )


 

Voir le Blog de sgtarno : cliquez ici


Re: hilarion

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 03 Déc 2006, 15:24

tomasito a écrit:la conférence de wannse est totalement dans le sujet quand on parle de la SS.

Non.
Mais quand on parle du Nazisme ou de l'Hitlerisme, oui.

La conference de Wansee ayant eu pour but de "mouiller" dans la solution finale les organismes d'etat non-SS, tu es HS, Tomasito, desole...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Yves  Nouveau message 04 Déc 2006, 11:38

Tyrex a écrit:
et on a rarement vu un grenadier de la vieille garde tuer et violer


Quid des campagnes en Espagne? de plus les guerres napoleonniennes ne sont pas reputées pour leur gentillesse envers les civils pris dans la zone des combats. Mais à leurs decharge il n'existait pas à l'epoque de convention regissant les droits des civils dans les zones de guerre


Pas plus qu'il n'en existait pour les SS... pour rappel les conventions de Genève (dont la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, dite quatrième convention) datent de 1949.
Précisément en raison de ce s'est passé quelques années auparavant.

La quatrième convention précise ainsi que les civils ne peuvent être pris en otage, pour par exemple servir de boucliers humains, que toutes les mesures de représailles visant les civils ou leurs biens sont strictement interdites, que les punitions collectives sont strictement interdites et que l' 'armée qui occupe un territoire où vivent des civils doit assurer leur protection, n'a pas le droit de les déporter et n'a pas le droit d'implanter des colons civils dans le territoire concerné.

http://www.icrc.org/dih.nsf/3355286227e2d29d4125673c0045870d/e8acc1a1e2a34f5fc1256414005deecc

La Convention de Genève à laquelle les belligérants de la SGM pouvaient référer portait sur "l'amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne".

http://www.icrc.org/dih.nsf/FULL/120?OpenDocument

Désolé pour ce petit apparté - au regard des derniers post de ce fil...


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de tachy  Nouveau message 05 Jan 2007, 15:46

zut je passais et je viens de me rendre compte que je n'ai toujours pas terminé :D


bon voila qui est chose faîtes:


La GD de Voronej à Koursk ( Avril 1942 - Juillet 1943 )

La nouvelle division motorisée est commandée par le colonel ( oberst ) Hornlein et doit pouvoir prendre part à l'offensive d'été qui doit amener la wehrmacht à Stalingrad et à Bakou. Elle reçoit une trentaine de Panzer IV, d'excellents canons PAK ( Panzer Abwehr Kanone ) de 7,5 cm pour le bataillon de Panzerjäger qui, faute de mieux est toujours equipé de Marder III, et la dotation en mitrailleuse est ameliorée pour atteindre 18 MG42 sur affût par bataillon et 18 MG34 et Mg42 sur bipied par compagnie.

Ainsi, largement renforcée elle participe au début de Fall Blau et contribue à la chute de Voronej les 5 et 6 Juillet 1942. Elle atteint le nord de Rostov sur le Don mi-Juillet, mais Fall Blau s'arrettera là pour la GD. Les premiers succés allemands ont conforté Hitler dans son optimisme démesuré et par la directive n° 45 du 23 Juillet 1942 la Grossdeutschland, division d'elite est envoyée pour un repos en Europe de l'ouest.

Mais ce repos est de courte durée. Après un mois, la GD est envoyée pour soutenir le saillant de Rzhev, menacé par les assauts sovietiques, notamment l'operation Mars, déclenchée par les sovietiques en novembre 1942. Même si la GD est désormais équipée pour le rude hiver russe, elle est étrillée dans les violents combats pour le saillant. Elle monte même un bataillon de skieur durant l'hiver 1942-1943. 1942 aura couté 12000 hommes à la GD, soit 90 % de l'effectif initial. Mais recomplétée en permanence, elle devient peu à peu un ultime rempart pour la Heer et le restera jusqu'à la fin.

Fin Janvier, elle est envoyée au sud, ou le front allemand a explosé à cause du desastre de Stalingrad. Elle méne des combats retardateurs à Bielgorod et à Kharkov qui est evacuée in extremis. Ayant reçue un bataillon de char lourds Tigre et un bataillon d'artillerie supplémentaire, la GD prend part à la contre-offensive qui reprend Kharkov, le 15 Mars 1943. Mais la contre-attaque allemande n'obtiendra que des resultats limités à cause de la raspoutitza

Elle est ensuite lourdement équipée pour devenir la Panzer Grenadier Division Grossdeutschland et elle devient l'unité la plus puissante de la Heer ( avec 236 chars ) lorsque commence la bataille de Koursk, début Juillet 1943. Elle est employée du 4 au 18 Juillet dans cette féroce bataille et y perd 112 chars et automoteurs, soit les 6/10 de ses forces en blindés qui ne peuvent être remplacées qu'au compte-goutte.



Les pompiers du Reich ( Aôut 1943 - Juin 1944 )

En septembre 1943 , offensive sovietique generale sur les fronts sud et centres force une armée allemande en délinquescence à la retraite. La GD effectue de nombreux déplacements en voie ferrée pour colmater les brêches. Guy Sajer, soldat Français de mére allemande, enrolé de force dans la Wehrmacht et qui s'est porté volontaire pour entrer dans la GD raconte:
" Le grand repli commença, et les rouges encerclèrent bien souvent des divisions entieres. Notre unité fut, à cet effet, employée à intercepter les pénétrations intèrieures et fut équipée de matériel nouveau et rapide. La division Grossdeutschland fut souvent des prodiges qui furent cités à n'ordre officiel. Là ôu elle apparaissait, les combattants des tranchées reprenaient courage et, avec notre aide mettait l'ennemi en fuite. "


La GD commence à être surnommée, la brigade des pompiers ( Feuerwehr ) car elle est envoyée dans tous les secteurs les plus chauds. Elle fait retraite à travers l'Ukraine, dans la boue et sous un ciel pluvieux et doit assurer la percée et la couverture pour permettre l'echappement hors de la poche de Konotop, en Septembre. A la fin Septembre elle doit proteger la retraite vers l'ouest du Dniepr au niveau de Krementchoug, dans des conditions difficiles. Traversant à son tour, elle doit abandonner une grande partie de son materiel lourd, dont.... son dernier char operationnel. Enfin, elle doit encore mener des combats pour eviter que les sovietiques ne se repandent sur la boucle du Dniepr, au niveau de Krivoy Rog et Borodayevska.


En Janvier 1944, la GD passe sous le commandement de Von Manteuffel, puis va se reposer en Pologne.

Pas longtemps. Bientôt, elle est de nouveau en Ukraine et couvre la retraite de l'armée jusqu'en Roumanie. Ses moyens en chars sont portés de 2 à 3 bataillons, même si le nombre de chars disponible est moindre qu'en 1943 et que le bataillon de char disparait. Elle doit également incorporer un regiment du dêpot: le 1029 éme largement renforcé en artillerie.
Fin Mars, elle est acculée aux Carpates et contribue puissamment à empêcher la percée des sovietiques. Elle participe aux batailles de Iassy ( 31 Mars ) , Targul Frumos ( 25 Avril - 6 Mai ) et Podul ( 2 - 5 Juin ) . Les premiers chars lourds Josef Staline ( JS) apparaissent mais ses moyens antichars sont à la hauteur de la menace. Le 8 Juin la GD est envoyée se reposer à un centaine de kilométre du front.



L'attentat du 20 Juillet et les unités derivées

Preuve de la dispersion de plus en plus grand des moyens, les unités dérivées de la GD apparaissent et se renforcent. Le regiment d'escorte du Führer est formé, le 1er Juin. Il est en partie engagé à Vilna du 7 Juillet au 15 Aout. Courant Juillet une Führer Grenadier Brigade est formée à Cottbus.

Le bataillon de garde de Berlin, noyau historique de la GD joue un rôle historique, le 20 Juillet 1944 lors de l'attentat contre Hitler. Le colonel de ce bataillon, Remer arrette les conjurés de Berlin suite à un appel du Fuhrer qui lui confirme qu'il n'est pas mort contrairement aux nouvelles de la radio, alors que, même les SS sont resté dans le doute, l'arme au pied.

Désormais de nombreuses unités derivées de la GD sont formées car elle a la confiance du maitre du Reich. Le bataillon de garde devient un regiment le 1er octobre. Le 27 Novembre, le regiment d'escorte est transformée en brigade blindée, la Führer Begleit Brigade.

L'extension maximale aura lieu en Janvier 1945 avec la formation de la Panzer Grenadier Division Kurmark créee à partir du dêpot de la GD et divers Kampfgruppen. Mais les moyens ne suivent pas les creations et la plupart de ces unités n'ont que la taille d'un gros regiment, voire moins.



Derniers combats dans un Reich aux abois


L'unité mére, la GD est commandée par le colonel Lorentz à partir du 1er Septembre après avoir lancé des contre-attaques en Lettonie en Aout, et prend part aux combats en Prusse orientale. Encerclée à Memel, elle s'échappe par la mer . C'est la seule unité capable d'arretter le torrent sovietique. Toutes les unités ayant le label GD sont donc regroupées dans un Panzerkops, le 1er Novembre. La division Brandenburg est assimilée à ce nouveau corps blindé.

Le nouveau corps se bat dans le nord de la Pologne ou il méne contre-attaques et actions defensives.

Mais, courant Décembre, une partie de ce corps part vers l'Ouest pour la contre-attaque des Ardennes. La Führer Begleit Brigade est envoyé en Hollande et là Führer Grenadier Brigade part aussi.

L'unité mére et la Brandenburg continue néanmmoins de se battre en Pologne avec des moyens de plus en plus réduits. Enfin , le 13 Janvier la ruée sovietique de la Vistule à l'Oder disloque le Panzerkops GD qui ne combattra plus jamais en entier. Les derniers combats ont lieu dans une atmosphére deletere. Même si il n'y a plus de moyens d'empecher le desastre les hommes de la GD continuent de se battre avec une râge froide pour proteger la retraite des hommes et des civils.

Le 30 Janvier, l'unité mére, la Panzer Grenadier division GD st rejetée et encerclée sur Königsberg qu'elle évacuera seulement le 12 Avril, avec seulement 4000 hommes et ayant perdu tout son materiel lourd. Débarqués à Pillau, dans le Samland, les survivants sont progressivement anéantis à la fin du mois. 800 hommes, environ se rendent, début Mai.

Pendant ce temps les unités de la GD qui ont reussi à retraiter à l'ouest ménent leurs derniers combats à l'est de Berlin et sont anéantis. La Führer Grenadier Division est detruite au nord de vienne au Hitler l'avait envoyée défendre la ville de sa jeunne, et la Führer Begleit Division est anéantie au nord de Berlin ( ces unités avaient été elevées au rang de division le 30 Janvier mais comptaient moins de 4000 hommes) . Le regiment de garde est anéanti durant la bataille de Berlin.
Les derniers combattants de la GD se rendent aux americains et anglais mais seront transférés aux sovietiques.


Cette division a combattu jusq'au bout. Entre Janvier et Mai 1945, la seule Panzer Grenadier Division GD aura souffert 16988 pertes. Aujourd'hui un monument commemore à Kassel les combats de cette division.


 

Voir le Blog de tachy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de tachy  Nouveau message 05 Jan 2007, 17:03

Ps : je tiens à m'excuser pour avoir fini cet article 8 mois après son début



:oops:


 

Voir le Blog de tachy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 06 Jan 2007, 13:37

tachy a écrit:Ps : je tiens à m'excuser pour avoir fini cet article 8 mois après son début

Vieux motard que jamais
:D :mrgreen: :cheers:


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Grossdeutschland

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Boris  Nouveau message 22 Fév 2007, 17:15

Bonjour à tous,

Effectivement "2e Guerre mondiale" N° 06 avait publié un article sur la GD.

"Axe & Alliés" vient de sortir un numéro sur la GD : article court de présentation et un article plus long sur l'opération Strachwitz à laquelle participèrent des éléments de la GD en appui au 502e Bataillon de chars lourds de Carius sous le commandement du "Panzergraf" Strachwitz.
Il faut également souligner les combats du Régiment d'Infanterie GD lors de la bataille d'Ielna (prise de Smolensk) en juillet-août 1941 sous le commandement du 2e Panzergruppe Guderian.

Boris.


 

Voir le Blog de Boris : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de samol  Nouveau message 14 Mar 2007, 13:03

Bonjour
Sur ce lien :
http://www.feldgrau.com/articles.php?ID=33
et les photos qui vont avec :
http://www.feldgrau.com/rudiphotos.html

Le témoignage d'un "américain" de la Grossdeutschland, tireur à bord d'un stug.
a+

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 09 Mar 2007, 11:13
Localisation: 79 - 86

Voir le Blog de samol : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 4 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 09:51
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 09:31
par: Powerhouse 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 09:25
par: Shelburn 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 08:48
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 08:40
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:50
par: iffig 
    dans:  588eme NBAP 
Aujourd’hui, 07:08
par: Marc_91 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 06:18
par: P. Vian 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gaston, Tri martolod et 4 invités


Scroll