Connexion  •  M’enregistrer

Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 07 Déc 2018, 18:15

d'accord là-dessus !

le bon lieu pour le débat sur l'unité du nazisme et les tripatouillages de son chef est ici viewtopic.php?f=42&t=49507 .

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 07 Déc 2018, 18:36

En conclusion, je remercie Steve248 (spécialiste sur le site ami AHF) et Pigoreau qui m'ont quasi simultanément donné la réference de l'interrogatoire d'Oberg (que j'avais en archive) qui mentionne expressément la venue de Himmler à Montauban.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 621
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 08 Déc 2018, 10:14

Et moi et moi ??!!

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 08 Déc 2018, 22:38

orpo57 a écrit:j
De nombreux ouvrages historique référencés français, anglais, U.S. et allemands ont démontré que la SS et la Police était structuré et organisée avec une réglementation spécifique (Verordnungsblatt, Ministerialblatt, Befehlsblatt...) pour chaque branche et des organes de contrôle et des cours de justice pour le personnel de la SS et de la Police.
les termes organisation de parti ou d'état ayant commis des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité est plus approprié. Le terme "mafia" relève du droit pénal pour des crimes et délits de droit commun.
Il y a eu des conflits de compétence entre les HSSPF et les unités de la Waffen-SS dans les territoires occupés, les Préfets de Police dépendant de l'Orpo et le Reichssicherheitshauptant sur la Kriminalpolizei, le SS-Hauptamt et le SS-Führungshauptamt pour la Waffen-SS. Il y a eu des rivalités entre les chefs de la Police et de la SS. Parfois Himmler a du trancher, arbitrer. Parfois, il n'est pas intervenu selon le vieil adage "diviser pour régner".

Salut orpo c'est tout l'intérêt de ces livres, je trouve cela encore confu quand je vois des unités de l'abwehr peuvent faire de la répression avec des unités de la police militaire, avec de la gestapo comme ce fut le cas contre des maquis en France avec même des hommes de la Kripo.
Il est difficile de s'y retrouver, j'ai lu sur le net des exemples où au fond en territoire occupé la police militaire fera du renseignement comme une abwehr sur les arrières de la heer sans doute pour protéger contre d'éventuelle coup ou tentative de renseignement ou de désinformation la wehrmacht.
Alors que la police militaire aura les mêmes comportements que la gestapo certaines fois enlèvement extraordinaire, torture, exécution et lutte contre résistance, maquis, partisans., espions...

vétéran
vétéran

 
Messages: 947
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 08 Déc 2018, 23:50

L''Abwehr faisait du renseignement militaire cependant que la GFP fait du contre espionnage militaire. En France, de 1940 à 1942 c'est la Geheime Feldpolizei (la Gestapo de l'Armée) qui avait les pouvoirs exécutifs pour la lutte contre la résistance et la protection des forces armée en zone occupée. Des effectifs venaient pour l'essentiel de membres de la SIPO (principalement de la Kriminalpolizei) ou de fonctionnaires civils.d'ailleurs son chef Wilhelm Krichbaum était un fonctionnaire de la Gestapo.
Un remarquable étude britannique et plusieurs livres allemand ont été publié sur la GFP.
En 1942 après la nomination d'Oberg comme HSSPF et Knochen comme BdS . Des unités complètes de la G.F.P. et de nombreux cadres de la G.F.P. ont été versés dans la SIPO pour constituer la base de l'organisation des Kommando der SIPO-SD au niveau régional et de leur bureaux extérieurs ( aussendienststellen der SIPO SD). Des unités G.F.P. subsistèrent après 1942 en France mais elles étaient recentrés sur la protection des unités allemandes stationnées en France.
J'ai posté sur l'organisation de la G.F.P. en France il y a quelques temps.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 621
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 09 Déc 2018, 00:46

Effectivement la G.F.P. a utilisé en France et dans toutes les pays occupés et arrière du front, des méthodes aussi brutales que la Gestapo. Des membres de la G.F.P. ont été condamnés pour crimes de guerre.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 621
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Himmler à Montauban avec la Das Reich en 1944 ???

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 09 Déc 2018, 01:06

Voici l'extrait d'un document sur les crimes de guerre allemands dans le Nord et le Pas de Calais qui dépendait sur le plan militaire du Mil. Bef. en Belgique et dans le Nord de la France.

[i]"Les seconds procès de 1949 et 1950 sont ceux des polices et gendarmerie militaires :19 membres des GFP (police secrète militaire) de Lille, Arras et Valenciennes et cinq Feldgendarmen.

L’exemple de Paul Furst, adjudant-chef de la Feldgendarmerie, en poste à Valenciennes, est très éclairant. Réputé coupable de tortures et d’assassinats, en particulier sur la personne de Gilles Fabry, lieutenant de sapeurs pompiers et résistant, mais il est condamné, en février 1949, à 2 ans d’emprisonnement, alors qu’en 1945, des auxiliaires polonais des Feldgendarmen avaient été condamnés à de plus lourdes peines. La frustration et la colère des familles de victimes sont immenses. Il en est de même après le verdict condamnant le seul des quatre Feldgendarmen de Cassel présent au procès, à 5 ans de travaux forcés, pour complicité dans l’assassinat de la famille Verlick, à Hazebrouck.
Les derniers procès en 1950 des membres de la GFP (police secrète militaire), casernés à Lille, Arras et Valenciennes, sont de nouveau des procès par contumace (sauf un adjudant chef, J. Stoppler, présent) qui condamnent quelques sous-officiers à de faibles peines, malgré les témoignages d’anciens résistants. Il se trouve même un résistant français, le général F. Alamichel, peut être retourné par les Autorités allemandes d’occupation (incarcéré à Fresnes de 1944 à 1947), pour témoigner en faveur de J. Stoppler, sans doute par anticommunisme : ce dernier est accusé, par le journal communiste « Liberté » d’avoir assassiné le résistant Marcel Danna, et est condamné à 5 ans d’emprisonnement, sans doute un effet de la guerre froide opposant les deux blocs américain et soviétique. Cependant les officiers supérieurs de l’armée allemande, accusés de crimes de guerre (mais pas de crimes contre l’humanité) sont jugés à Lille, en 1950, par le tribunal militaire de Metz. Le lieutenant-colonel Schroeder, commandant de la place forte de Calais est accusé d’avoir donné l’ordre d’exécuter cinq jeunes résistants, après qu’ils eurent été torturés, et condamné à cinq ans. Le tortionnaire et l’adjudant-chef Rudolf Herzog, policier de la Kriegsmarine, accusé d’avoir cassé toutes les dents du fils de R. Gouverneur, à coups de nerf de bœuf, avant sa déportation durant laquelle il décède, est condamné à trois ans."
[/i]

http://www.cercleshoah.org/spip.php?article528
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 621
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Metz ville ouverte juin 1940 
Aujourd’hui, 01:11
par: orpo57 
    dans:  El Arabi Karim 
Aujourd’hui, 01:10
par: alfa1965 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 01:05
par: alfa1965 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:01
par: brehon 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Hier, 23:01
par: orpo57 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Hier, 22:28
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le sous-marin Doris 
Hier, 22:08
par: NIALA 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 21:19
par: iffig 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 20:27
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll