Connexion  •  M’enregistrer

Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 03 Fév 2016, 12:44

En prolongement à l'Histomag consacré à la Norvège, je souhaite vous faire découvrir l'historique du plus norvégien des bataillons US !

Les origines
En 1942, le War Department se questionna quant à l’intégration, dans l’US Army, des immigrants de première génération voire de volontaires issus des pays occupés par le III Reich. Toute la difficulté étant d’incorporer des hommes ne parlant pas l’anglais.

Lorsque le gouvernement norvégien en exil demanda officiellement l’autorisation de recruter, aux Etats-Unis, des volontaires norvégiens pour rejoindre les camps d’entrainement britanniques au Canada, les Etats-Unis refusèrent et le département de la guerre décida de lever des unités « ethniquement homogènes ».

Cinq bataillons virent le jour : le 1st Infantry Battalion (Philippins ), le 99th Infantry Battalion (seperate) (Norvégiens), le 100th Infantry Battalion (separate) (Japonais), le 101st Infantry Battalion (seperate) (Autrichiens, dissout en 1943 avant son envoi en opérations semblerait-il) et le 122nd Infantry Battalion (seperate) (Grecques).

Le 99th Infantry Battalion qui nous intéresse particulièrement fut activé le 19 juillet 1942 à Camp Ripley (Minnesota) . Ses personnels furent sélectionnés sur base de leur ascendance norvégienne, leur connaissance de la langue et leur habileté au ski! Organisé comme un bataillon d'infanterie type à 886 hommes, ses effectifs furent portés à 1.000 hommes pour permettre à l'unité d'opérer de manière indépendante.

L’homogénéité de la troupe semble varier selon les sources : GI’s d’origine norvégienne déjà sous les drapeaux, nouveaux immigrants norvégiens répondant aux conditions d’enrôlement, les chiffres varient autour d’une proportion de 300 à 500 citoyens norvégiens pour 700 à 500 citoyens américains d'origine norvégienne. Parmi ces citoyens norvégiens, on trouve en tout premier lieu des marins venus d'un peu partout poursuivre le combat contre l'envahisseur allemand. Parmi les spécificités de l'unité (comme le ski), la langue véhiculaire y était bien entendu le norvégien.

L'entrainement aux Etats-Unis
Fin septembre 1942, une violente tempête de neige balaya le tentes du Camp Ripley et chassa le 99th Infantry Battalion à Fort Snelling (Minnesota). Les semaines à Snelling furent émaillées de parades, notamment lors de la visite du Colonel DAHL de l’Armée Royale norvégienne, et le moral y était élevé.

Image
Danse traditionnelle norvégienne avant de quitter Ft Snelling

Le 17 décembre 1942, le bataillon quitta le Minnesota pour le Colorado (Camp Hale) et l’entraînement spécifique au combat en montagne avec la 10th Mountain Division. L’entrainement y dura 9 mois à raison de 3 à 4 jours semaine sur le terrain, à plus de 9.000 pieds (3.000 mètres) où de nombreux équipements et méthodes furent testés : bottines de ski, la nouvelle chenillette T-15 « Weasel », survie, transport en montagne (armement, blessés, etc.).

Image
Camp Hale (Colorado)

En avril 1943, les bataillons norvégien et grecque, en veste de montagne et bottines de ski, eurent l’honneur d’être passés en revue par le Président FD ROOSVELT (Camp Carson). Le moral et l’enthousiasme étaient élevés, l’entraînement augurant d’un futur débarquement en Norvège. La période d’entrainement à camp Hale servit de modèle à l’entrainement de futures unités.

Image
Revue lors de la visite du Président ROOSVELT à Camp Carson (Colorado)
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 03 Fév 2016, 12:45

L’entraînement en Grande-Bretagne
Le 24 août 1943, le bataillon quitta le Colorado pour New-York (Camp Shanks) où les hommes furent vaccinés et rééquipés pour le service outre-mer. Le 5 septembre, les « Norvégiens » quittèrent Hoboken (New-York) à bord du SS Mexico. Après une traversée de 10 jours, ils débarquèrent en Ecosse d’où ils rejoignirent le camp de Perham Dows (près de Salisbury, en Angleterre).

L’entraînement reprit cette fois sur le mode plus classique de l’infanterie régulière avec notamment le maniement des armes et des marches quotidiennes de 20 miles (32 kilomètres) dans la forêt du Dartmoor.

A la mi-janvier 1944, le bataillon rejoignit le Pays-de-Galles à Glenusk Castle. Les officiers logeaient dans le manoir et les hommes dans les classiques « huttes Nissen ». Le bataillon semble y avoir coulé des jours paisibles jusqu’à la fin avril avant un dernier transfert vers les bivouacs de la région de Lodlow en attente du Débarquement.

Image
Glenus Castle (Pays-de-Galles)

De la Normandie à la Belgique
Mis en alerte le 10 juin, les Norvégiens firent mouvement vers Uffculme et Plymouth où ils embarquèrent le 17 juin à bord du SS John Henry qui les emmena au large d’Omaha Beach. mais la fameuse tempête des 20 et 21 juin les obligea à attendre la soirée du 22 pour débarquer.

Le bataillon gagna la péninsule du Cotentin et participa à la sécurisation du port de Cherbourg du 30 juin au 10 juillet. Le bataillon passa le reste du mois de juillet entre Cherbourg et Valognes, avant de rejoindre le secteur de Saint-Lô où il opéra jusqu’au 13 août.

Le 14 août, les Norvégiens sont attachés à la 2nd Armored Division au sein de laquelle ils s’instruisirent aux doctrines de l’infanterie portée avec le 41st Armored Infantry Regiment. Le bataillon accompagna la « Hell on Wheels » dans sa course vers la Seine (par Alençon et Elbeuf ) qui est franchie le 29 août. Le lendemain, le bataillon passa en réserve du XIX Corps qui continua la poursuite vers la Belgique. Le 6 septembre 1944, le bataillon sécurisa la Ville de Mons (Belgique) avant de retourner à Valenciennes (France) où menaçait une poche allemande laissée en retrait par les Britannique. Le 13 septembre, les Norvégiens rejoignirent par camion la 2nd Armored qui était alors dans la région de Saint-Trond (Belgique). Ils participent à la libération de Genk dans le Limbourg (Winterslag, Waterschei , Rekem ?) avant de franchir le canal du Zuid Willems Vaart (au sud de Maastricht aux Pays-Bas). Les combats durèrent du 16 au 18 septembre pour assurer la tête de pont vers les Pays-Bas. Le 28 septembre, les Norvégiens furent relevés par la 7th Armored Division et se retirèrent sur Mechelen (Belgique).

Image
Pvt Adolf S SUDLAND lors de la libération de Asse en septembre 1944 (Belgique)

Aachen
Le 29 septembre 1944, le 99th Battalion passa en réserve de la 1st Army et rejoignit Montzen (Eupen) dans l’est de la Belgique puis, à la mi-octobre, le bataillon repassa au XIX Corps et participa aux combats autour d’Aachen (avec la 30th Infantry Division à Würselen) jusqu’au 24 octobre avant d’être désengagé et retourner en Belgique (Henri-Chapelle) pour une période de repos du 29 octobre au 25 novembre 1944.

Image
Situation lors de combats pour Aachen (Aix-la-Chapelle - Allemagne)
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 03 Fév 2016, 12:52

La bataille des Ardennes
Le 25 novembre, les Norvégiens rejoignirent Tilff (Liège) en réserve de la 1st Army pour sécuriser les arrières du front. La A Company fut détachée à St-Hubert pour sécuriser des axes de ravitaillement.

Le 17 décembre 1944 à 18h00, le bataillon (moins la A Co) fut mis en alerte pour faire mouvement vers Malmedy et y contrer une percée allemande (en l’occurrence la Kampfgruppe PEIPER mais qui évita Malmédy et choisit l’itinéraire par Stavelot). Renforcée par le 526th Armored Infantry Battalion et la B/825th Tank Destroyer Battalion, c’est la Task Force HANSEN qui monta en ligne par des routes encombrées de véhicules US retraitant vers Liège. Le Lieutenant-Colonel HANSEN et le Major BJORNSTAD n’arrivèrent à Malmedy que vers 21h30. La ville n’était alors tenue que par une soixantaine de pionniers de la C/291st Engineer Battalion du Lieutenant-Colonel PEREGRIN. La B Company rejoignit vers minuit et se déploya en travers des routes et sur les hauteurs au sud-ouest de la ville.

Le 18 décembre vers 3h00, l’ensemble de la Task Force HANSEN était à Malmedy et se déploya en défensive de la manière suivante : C Company au nord-est en road-block sur la route d’Eupen, B/526AIB et quelques Tank-Destroyers renforçant le dispositif au sud . A 5h30, la A Company quitta Saint-Hubert et arriva aux abords de Stavelot vers 10h30. La ville étant occupée par les Waffen-SS, le détachement remonta vers Spa et rejoignit Malmedy vers 13h30. A 16h45, une jeep conduite par 3 Allemands et 2 prisonniers américains butta sur un road block de la B Co. Un Allemand fut abattu et les 2 autres capturés. A 18h30, des éléments de la 30th Infantry Division, qui descendait des Pays-Bas, vinrent renforcer Malmedy.

Image
Epave d'un P-47 près de Masta (Belgique) en janvier 1945

Le 19 décembre, sauf la B Co restée sur ses positions au sud-ouest de la ville , le bataillon se retira au nord-ouest de Malmedy, en réserve du 120th Infantry Regiment (30th Division) qui reprit la défense de Malmedy à son compte.

Le 21 décembre à 6h55, un road block de la B Co fut attaqué par la Panzer-Brigade.150 de SKORZENY . Les 3 véhicules de tête sautèrent sur des mines et furent pris à partie par les pièces antichars avant d’atteindre le barrage. L’attaque fut repoussée, une centaine d’Allemands restèrent sur le terrain pour seulement 2 prisonniers capturés. Deux jeeps et une automitrailleuse Greyhound sont récupérés aux Allemands. A 9h15, un peloton de la A Co fut envoyé à Burnenville où des tirs d’armes avaient été signalés. Le reste du bataillon patrouilla les abords et les bois à l’ouest de Malmedy sans rencontrer d’ennemis.

Image
Les hauteurs de Malmedy (janvier 1945)

Jusqu'au début janvier, les Norvégiens tinrent la ligne, défensive dans des conditions polaires ponctuée de raids (Hédomont, Otaimont) et de tirs et patrouilles de harcèlement déclenchés par les Allemands. Le soir du 6 janvier, le bataillon fut définitivement relevé par la 30th Division et se retira sur Stavelot.

Le 18 janvier, le 99th Battalion, fatigué par un mois de combats ininterrompus, fut relevé par le 517th Parachute Infantry Regiment. Les Norvégiens se rassemblèrent à Tilff pour retourner une nouvelle fois en France.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 03 Fév 2016, 12:56

Avec le 474th Infantry Regiment (Seperate)
Le 25 janvier 1945, le bataillon arriva à Barneville (Baie de Seine ?) où il rejoint le 474th Infantry Regiment (Seperate), un régiment constitué avec les rescapés de la « First Special Service Force » . S’en suivirent de longues semaines d’entrainement en vue d’un éventuel débarquement en Norvège, dans l’hypothèse où la Wehrmacht s’y replierait.

Image
Le Lt-Col. HANSEN lors d'exercices à Barneville

Le 2 avril, le 474th Infantry Regiment quitta Barneville pour Aachen. Les Norvégiens s’y installèrent au mieux dans une ville dévastée. Le 11 avril, le 99th Batallion fut provisoirement détaché à la 3rd Army (secteurs de « Hertsfeld » ( ?) puis de Hersoldsbach au nord de Nürnberg) dont l’avance rapide à travers l’Allemagne nécessitait la sécurisation des arrières. Du 15 au 18 avril, les NorvégiensTask Force HANSEN ») furent chargés du convoyage de trésors nazis découverts au fond de mines : 3.762 sacs de fonds, 8.307 lingots d’or, 3.326 sacs de pièces en or et de nombreux sacs de métaux précieux et bijoux divers ! Relevé par la 4th Division, le bataillon retourna une dernière fois en France le 13 mai 1945.

Image
Roy CARLSON (HQ Co) sur le front de mer à Barneville

La Norvège !
Le 22 mai 1945, le Brigadier General Owen SUMMERS reçut l’ordre d’emmener la « Task Force A » en Norvège afin d’y assister le désarmement des troupes allemandes d’occupation (400.000 hommes !). Le régiment quitta Le Havre le 30 mai 1945 par un convoi de 13 LSTs et un cargo emmenant un total de 3.000 hommes . L’excitation est à son comble dans les rangs des Norvégiens !

La nuit du 4 juin, le convoi fit escale à Drammen pour y débarquer ceux qui allaient y rester en affectation. Le convoi arriva à Oslo la 6 juin et le 99th Battalion y débarqua pour rejoindre son cantonnement de Camp Smestad.

Le lendemain, 7 juin 1945, le Roi Haakon VII rentra de ses cinq années d’exil. Le 99th Battalion lui servit de garde d’honneur durant son discours à la nation et sur la route qui le ramena au château royal. Le bataillon fut reçu en héros par la population. Pour beaucoup ce fut l’occasion de revoir famille et amis après cinq longues années d’absence. Ce temps de service à Oslo vit plusieurs mariages…

Image
Parade d'adieu à Oslo en octobre 1945

En octobre 1945, le 474th Infantry Regiment quitta la Norvège. Ce fut l’occasion d’une dernière parade devant le roi avant le retour aux Etats-Unis, le 17 octobre 1945, à bord du SS Bienville et l’arrivée à Boston le 1er novembre 1945.

Le 99th Infantry Battalion (seperate) aura combattu 101 jours, perdu 52 tués, 207 blessés et 6 disparus. On compte dans ses rangs 15 Silver Stars et 20 Bronze Stars.
Image
Patch du bataillon (qui ne sera porté qu'après les hostilités).


Sources :
[a] https://en.wikipedia.org/wiki/99th_Infa ... ted_States)
[b] http://www.99battalion.org/ (toutes les photos ci-dessus viennent de ce site)
[c] http://www.mnmilitarymuseum.org/files/5 ... on_Sep.pdf
[d] http://www.nuav.net/usa.html
[e] http://www.geni.com/projects/99th-Infan ... rate/14934
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 04 Fév 2016, 12:40

Merci Daniel pour cet intéressant sujet :-)

vétéran
vétéran

 
Messages: 751
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 04 Fév 2016, 12:54

Merci Olivier ::chapeau - salut::

Les bataillons indépendants dans la batailles des Ardennes sont mes chouchous.
J'avais les grandes lignes de cet historique sous la main, l'étoffer à l'occasion de l'Histomag "Norvège" (que tu as lu sans doute ;) ) tombait donc sous le sens.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Fév 2016, 13:00

Merci Daniel
L'unité aurait été plus utile en Italie du Nord, face à la ligne Gothique ou les combats se déroulaient dans les montagnes (je pense aux températures glaciales auxquelles n'étaient pas habitués des troupes comme les Buffalo Soldiers ou les Brésiliens de la FEB qui toutefois ont été loin d'être ridicules).
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6497
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Fév 2016, 13:19

Sujet assez peu évoqué et très intéressant
Grand merci Dan
Amicalement
Prosper ::content4:: ::content4::
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67981
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 04 Fév 2016, 22:28

alfa1965 a écrit:Merci Daniel
L'unité aurait été plus utile en Italie du Nord, face à la ligne Gothique ou les combats se déroulaient dans les montagnes (je pense aux températures glaciales auxquelles n'étaient pas habitués des troupes comme les Buffalo Soldiers ou les Brésiliens de la FEB qui toutefois ont été loin d'être ridicules).


Bonsoir Alex,

Je pense que la réponse est politique... comme bien des choses en somme. Je n'ai pas développé cet aspect dans l'article par manque de sources mais plusieurs indices laissent à penser au caractère éminemment politique (et diplomatique) de l'engagement des Norwegians sur l'ETO:
- à la base, en 1942, il y a la demande officielle du gouvernement norvégien en exil de pouvoir recruter aux USA des volontaires norvégiens pour s'entraîner au Canada et combattre sous commandement britannique ;
- la moitié de l'unité, ou peu s'en faut (quoi que les chiffres divergent), est constituée de citoyens norvégiens exilés aux USA;
- le 99th est entraîné comme une unité de montagne avec pour objectif des opérations en Norvège (l'OSS va y jeter son grain de sel, je développerai peut être cet aspect), voire un débarquement en Norvège (souvenons nous de cette marotte churchilienne) ;
- un colonel de l'Armée Royale norvégienne vient officiellement rendre visite à l'unité ;
- EISENHOWER et CHURCHILL ont une discussion sur les conditions d'engagement du bataillon qui débarquera en Angleterre;
- s'en suit une période d'entraînement d'infanterie classique en prévision du Débarquement ;
- nouvelle période d'entraînement en 1945 dans l'éventualité d'une résistance allemande en Norvège;
et finalement, le bataillon est envoyé en Norvège désarmer les Allemands.

Voilà qui me laisse à penser que les Norwegians étaient tenus de combatre en Europe occidentale, prêts à être engagés pour la libération de leur pays.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8591
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les "Norvégiens" du 99th US Infantry Battalion (seperate)

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Fév 2016, 23:17

En effet, il aurait été compliqué de faire admettre à des soldats norvégiens de combattre en Italie, bien qu'il y ait eu des troupes polonaises, des Indiens, des Brésiliens, des Gurkhas (à ce propos il faudrait ouvrir un fil) ...
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6497
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
il y a 32 minutes
par: Jumbo 
    dans:  d'autres nids de mitrailleuses 
il y a 46 minutes
par: gernika 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Aujourd’hui, 17:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 17:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
Aujourd’hui, 14:05
par: Quepwik53 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 13:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:51
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 10:16
par: Dog Red 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes" débutait. 
Aujourd’hui, 08:50
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll