Connexion  •  M’enregistrer

L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR :

Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 71  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 28 Jan 2016, 19:54

Gennaker a écrit:Des observateurs de la Navy ont ainsi sauté avec les paras (501st PIR) pour faciliter le contact avec les croiseurs...


Tu me l'apprends ! Merci !!
Voilà qui va certainement intéresser Tomcat très sensible au rôle de l'artillerie de marine en Normandie.

Concernant Mallard, je tenais surtout à mettre en évidence les 2 phases de débarquement :
- les paras la nuit pour prendre la maîtrise du terrain ;
- les gliders dans la foulée, le jour, grâce aux LZ aux mains des paras.

Une méthode qui me paraît particulièrement bienvenue et efficace.
Mais y a-t-il d'autres exemples ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12892
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 72  Nouveau message de brehon  Nouveau message 28 Jan 2016, 20:05

Bonsoir Daniel,
Dog Red a écrit:Tu ne m'as pas compris.

J'ai simplement posé une question. Je ne suis pas un spécialiste des troupes aéroportées.
Dog Red a écrit:Comme tu l'as certainement remarqué, le présent débat se veut plus large que limité à la Normandie.

Bien sûr que je l'ai remarqué. Est-ce que cela empêche de s'interroger sur l'une ou l'autre opération?
Je ne pense pas être le premier dans ce fil à ne parler que d'une seule opération dans un message.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9175
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 73  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 28 Jan 2016, 21:21

C'est juste !
Sur le coup, c'est moi qui avais mal interprété ton intervention. Je pensais que tu voulais pinailler ;)

Alors pour revenir à Overlord, en effet, la composante aéroportée devait forcément débarquer de nuit pour précéder les opérations navales.

Bonne soirée.

Daniel
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12892
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 74  Nouveau message de Gennaker  Nouveau message 28 Jan 2016, 21:43

Sir Trafford Leigh Mallory s'est violemment opposé à Neptune, le volet Airborne d'Overlord. Eisenhower ne lâchant rien, il s'est, dans un dernier effort pour épargner les Airborne, fait l'avocat d'un saut de jour. J'imagine que si sa proposition avait été retenue, une solution aurait été trouvée. Le saut de nuit était motivé par le désir de protéger les lents C-47 de la DCA, et de garantir un effet de surprise...

Quant à la doctrine Airborne, elle a toujours consisté à s'emparer par des paras de zones stratégiques où l'on pourrait faire atterrir non seulement des gliders avec les unités de soutien, mais aussi des troupes. Le premier concept de l'US Airborne s'appelait Air Landings, et des bataillons 88th et 550th notamment, avaient à l'origine été conçus selon cette doctrine.

Captain
Captain

 
Messages: 189
Inscription: 08 Mai 2010, 09:32
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Gennaker : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 75  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 28 Jan 2016, 22:09

Gennaker a écrit:Le saut de nuit était motivé par le désir de protéger les lents C-47 de la DCA, et de garantir un effet de surprise...


La déduction est logique.

Et pour Market, pourquoi une opération diurne ? Excès de confiance ? Faiblesse de la Flak ? Privilégier la concentration des moyens dès l'arrivée au sol pour rejoindre les ponts sans perte de temps ? Risques de collisions durant le trajet ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12892
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 76  Nouveau message de Gennaker  Nouveau message 29 Jan 2016, 08:36

Pour Market, le Haut Commandement Allié tirent les conclusions évidentes :
- Sauts de nuit trop coûteux en hommes.
- La supériorité aérienne permet de garantir un maximum de sécurité aux avions, avec comme mentionné plus haut, une chasse impitoyable aux postes de Flak allemands.
- Avant septembre 1944, pas moins de 11 opérations aéroportées ont été planifiées pour participer à l'avance des troupes au sol. Toutes ont été abandonnées, parfois à la dernière minute tant était rapide l'avancée Alliée. Le front est friable et l'ennemi dans l'incapacité d'anticiper une attaque aéroportée. La prise des ponts tout au long de la RN 7 entre Arnhem et Eindhoven est cruciale, et la bonne visibilité garantissant de bons largages, on estime faciliter ainsi la prise de ces objectifs.

Captain
Captain

 
Messages: 189
Inscription: 08 Mai 2010, 09:32
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Gennaker : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 77  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 29 Jan 2016, 11:07

Dog Red a écrit:
Gennaker a écrit:Des observateurs de la Navy ont ainsi sauté avec les paras (501st PIR) pour faciliter le contact avec les croiseurs...


Tu me l'apprends ! Merci !!
Voilà qui va certainement intéresser Tomcat très sensible au rôle de l'artillerie de marine en Normandie.



Ca fait plaisir Daniel, je vois que tu lis avec attention mes posts...

Un petit rappel d'un de mes anciens post pour Dan ;-)

Tomcat a écrit:Pour info, les paras étaient accompagnés d'officier de liaison de la marine en Sicile et en Normandie permettant l'appui de l'artillerie lourde de marine, cela sauva les paras à plusieurs reprise en Sicile et en Normandie, notamment la prise de Carentan par les paras aurait été impossible sans l'appui du croiseur lourd USS Quincy (CA-71) (source Connaissance de l'Histoire)....


...sans rancune :-)

vétéran
vétéran

 
Messages: 907
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 78  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 29 Jan 2016, 12:11

Aucune rancune Olivier :cheers:

Je me souvenais fort bien de ton post.

Ce que Gennaker m'apprend c'est que le 501PIR emmenait des observateurs de la Navy.
Je n'avais jamais rien lu à ce sujet. Un détail important que j'essayerai de creuser.

@Gennaker merci pour la réponse sur le pourquoi du largage diurne de Market.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12892
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 79  Nouveau message de Gennaker  Nouveau message 29 Jan 2016, 21:07

You're welcome Dog Red...

The Naval Shore Fire Control Party
C'est un dispositif peu explicité de l'opération Neptune du D Day, la possibilité pour les troupes aéroportées larguées le 6 juin 1944 au coeur du bocage Normand, de faire appel aux monstrueux canons de la Navy croisant en Manche, notamment pour contrer une éventuelle attaque de blindés.
Les paras disposaient dans cette perspective de l'équivalent du NSFCP, le naval shore fire control party. Le secteur US de l'invasion prévoyait en effet l'emploi de 27 naval shore fire control parties, 9 de ces équipes étant attribuées aux divisions d'infanterie attaquant les plages.
Pour les paras, 9 équipes d'observateurs d'artillerie de la Navy avaient été entraînées au saut, et avaient effectivement sauté avec les troopers dans la nuit du 6 juin. Chaque équipe comprenait un officier et deux hommes. Ils étaient équipés de radios portables et de cartes similaires à celles employées par la Navy. Le sort de toutes ces équipes m'est inconnu. A part celui du Lieutenant Farrell qui, sur injonction de Skeets "Jumpy" Johnson (CO du 501st PIR) a pu diriger avec une redoutable précision les tirs du USS Quincy et ces canons de 8 pouces (20 CM!!) sur les batteries de mortiers allemandes de St Côme du Mont et sur les '88 de Carentan le 7 juin, libérant l'étreinte des hommes du 501st PIR autour de La Barquette. Quelques obus tombés trop courts tueront et blesseront hélas les hommes du 2nd platoon, F/501st, qui aura 4 tués par ce "friendly fire"

Captain
Captain

 
Messages: 189
Inscription: 08 Mai 2010, 09:32
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Gennaker : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 80  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 29 Jan 2016, 21:48

Thanks a lot !!!
Je garde tout ça précieusement pour une recherche future !
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12892
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  PIAGGIO P.108 Spécial hobby 1/72 
il y a 5 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Armée Roumaine sur le front est 
il y a 47 minutes
par: troispales 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a 56 minutes
par: François 
    dans:  MESSERSCHMITT BF 109 G.3 Kit AZmodel 1/72 
Aujourd’hui, 07:06
par: michel76 
    dans:  Bataille de Qaret el Himeimat 
Aujourd’hui, 00:27
par: Niki08 
    dans:  Wilhelm Mohnke 
Hier, 23:50
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Insigne Condor ? 
Hier, 23:40
par: Excalibur 
    dans:  Recherches sur régiment et stalag 
Hier, 23:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Maradona 
Hier, 23:03
par: frontovik 14 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Hier, 22:41
par: THEO 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités


Scroll