Connexion  •  M’enregistrer

L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR :

Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 23 Jan 2016, 23:41

Bonsoir,
Petit HS dans ce fil intéressant

Dog Red a écrit: A Maastricht, les ponts sont en ville empêchant un assaut aéroporté. De mémoire, ce sont les Brandenbourgeois qui doivent s'emparer des ponts mais vont échouer.


Ce ne sont pas les "Bandenburger"(ou plutôt Bau-Lehr-Bataillon zbV800) qui doivent s'emparer des ponts de Maastricht, mais
une autre unité de l'Abwehr, le Infanterie-Bataillon zbV100 ou "Sonderverband Hocke" . Une petite partie des hommes de cette unité
sera plus tard transféré vers le Lehr-Regiment Brandenburg zbV800, la masse servira en septembre 1941 de "noyau" à la formation
du Schützenregiment 129 de la 22.Panzer Division .

vétéran
vétéran

 
Messages: 1209
Inscription: 13 Avr 2013, 10:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Alain Verwicht  Nouveau message 24 Jan 2016, 04:22

J'ai été trop succinct en effet. Pour les Fallschirmjäger il s'agit bien sûr des ponts sur le Canal Albert. Pour ceux de Maastricht, c'est bien entendu le z.b.V. 100.
Je suis loin d'être un '' stratège '' mais je reste persuadé que la prise d'Eben-Emael a eu une répercussion sur l'ensemble de la suite des opérations. Ce n'est que mon avis.


 

Voir le Blog de Alain Verwicht : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Alain Verwicht  Nouveau message 24 Jan 2016, 05:48

Je n'ai pas l'habitude d'aller puiser mes sources sur le Net mais ce lien me semble '' intéressant '' :
http://www.fort-eben-emael.be/fr/au-suj ... e/l-attack


 

Voir le Blog de Alain Verwicht : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Jan 2016, 14:04

RoCo a écrit:
Dog Red a écrit: A Maastricht, les ponts sont en ville empêchant un assaut aéroporté. De mémoire, ce sont les Brandenbourgeois qui doivent s'emparer des ponts mais vont échouer.


Ce ne sont pas les "Bandenburger"(ou plutôt Bau-Lehr-Bataillon zbV800) qui doivent s'emparer des ponts de Maastricht, mais
une autre unité de l'Abwehr, le Infanterie-Bataillon zbV100 ou "Sonderverband Hocke" .


Merci Roger pour tes précisions toujours précieuses.

Relisant l'ouvrage qui me sert de référence, je me rends compte que, de mémoire, j'avais confondu ces deux unités très spéciales.
J'en profite pour ouvrir un fil sur cette opération ici : viewtopic.php?f=126&p=568889#p568889
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12922
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Jan 2016, 14:10

Alain Verwicht a écrit:Je suis loin d'être un '' stratège '' mais je reste persuadé que la prise d'Eben-Emael a eu une répercussion sur l'ensemble de la suite des opérations. Ce n'est que mon avis.


Bien sûr Alain, la répercussion eut une portée stratégique puisqu'elle aida la percée décisive du canal Albert le 10 mai '40.
Mais si j'ai bien compris ta question de samedi, je ne suis pas certain que ce largage aéroporté ait eu un gros impact moral sur l'armée belge... ...qui va surtout souffrir moralement de la percée des Panzer, de l'omniprésence de la Luftwaffe ou de la chevauchée des Panzer vers la mer.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12922
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 25 Jan 2016, 11:34

En lisant l'ouvrage que j'ai mis en ligne au début du fil (http://www.vorosmeteor.hu/szakirodalom/01/50rocol2.pdf), on se rend compte que la portée stratégique de l'action aéroportée en Belgique et Hollande est encore plus grande:

Il existe un trou de 50kms entre les lignes de défense belge et la forteresse Hollandaise (de par ses cours d'eau), il était connu des allemands et des français (ceux-ci prévoyaient d'insinuer la 7e armée française pour faire le lien), les allemands prendront de vitesse les français en utilisant les paras, à cela on peut rajouter la percée décisive du canal Albert et l'infiltration au sein même de la Hollande...la ligne de défense est percée de toute part en un temps record.

vétéran
vétéran

 
Messages: 907
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 26 Jan 2016, 16:14

Je viens de terminer un article de septembre 2014 paru dans le "Ligne de front" n°51 sur Varsity ainsi que le chapitre Varsity de Connaissance de l'Histoire, les conclusions sont assez similaires.

Ce que l'on peut en retenir:

L'objectif principal de cet enveloppement vertical est de neutraliser les nombreuses batteries couvrant le Rhin.
L'infanterie et encore moins les chars (au vu de leur faible nombre) ne représentent une vrai menace de contre-attaque pour les troupes franchissant le Rhin d'autant plus que les réserves allemandes ont été détournées pour contrer les franchissements déjà effectués par la 1st Army et 3rd Army dans d'autres secteurs.

Les alliés ont tenu compte des erreurs commises en Sicile et en Normandie, les largages se font cette fois ci de jour et à basse altitude permettant une faible dispersion, très peu d'erreurs de largage au final, et une concentration des paras très rapide, de même la grande majorité des équipements lourds ont pu être récupérés.

D'un autre côté, les allemands s'attendant à cette opération, ont considérablement renforcé leur flak causant des pertes non négligeables en termes d'avions ainsi que de nombreux dommages aux planeurs.

Tous les objectifs des paras sont atteints et 3500 prisonniers seront faits.
Les paras bénéficieront de l'appui d'une puissante artillerie basée sur l'autre rive et de l'aviation.
Les paras ont eu 2500 tués et blessés, non négligeable mais inférieur aux prévisions.

La progression des troupes dans les secteurs tenus par les paras ne sera pas significativement meilleure que dans les autres secteurs compte tenu du rapport de force très à l'avantage des alliés, de plus les ponts lourds ne seront installés que le lendemain.

Au final, l'opération même si elle est bien exécutée, apparait donc comme inutile.
Si le coût est inférieur proportionnellement aux autres grandes opérations aéroportées, il est avec en plus 72 avions abattus non négligeable (même si cela reste un pourcentage faible) et certainement supérieur par rapport à un franchissement sans appuis des paras.

vétéran
vétéran

 
Messages: 907
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Jan 2016, 16:24

Tomcat a écrit:D'un autre côté, les allemands s'attendant à cette opération, ont considérablement renforcé leur flak causant des pertes non négligeables en termes d'avions ainsi que de nombreux dommages aux planeurs.


Notamment en matière de C-46 Commando qui "morflent" littéralement, leurs réservoirs dépourvus d'obturateurs sont particulièrement vulnérables aux tirs de la Flak.

Permets-moi, Olivier, d'ajouter un détail important je crois : les largages ont lieu à 10 heures du matin, soit jusqu'à 12 heures après le début de l'opération Plunder de franchissement du Rhin par la 2nd Army. Rare cas (sinon unique?) d'opération aéroportée postérieure à l'assaut terrestre.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12922
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 26 Jan 2016, 17:19

Oui Daniel, bonnes remarques :-)

Le C46 a été choisi car sa capacité est 2 fois supérieur au C47, c'est sa première grande opération en "milieu hostile en termes de dca", le défaut que tu as mentionné aura pour conséquence des pertes proportionnément beaucoup plus importante que le C47 qui lui est pourvu des obturateurs, cela signera la fin de sa carrière dans ce type d'opération aéroportée.

Il est à noter que 15 B24 en charge de largages de matériels à basse altitude seront aussi abattus et 104 gravement endommagés.

Effectivement le largage a eu lieu 13 heures après le début de franchissement qui s'est fait la veille à partir de 21h, ce décalage est une première, le but étant que les paras puissent être rejoints au plus tôt par les renforts et éléments lourds...ce qui me fait penser que les bénéfices de la neutralisation des batteries après ce laps de temps est encore moindre !

vétéran
vétéran

 
Messages: 907
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: L'arme aéroportée, clé de la victoire ?

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de brehon  Nouveau message 26 Jan 2016, 17:32

Bonjour,

On peut aussi évoquer la première opération aéroportée menée par les troupes US, dans le cadre de Torch. L'objectif consistait à s'emparer des aérodromes de La Senia et de Tafaraoui dans la région d'Oran.
J'ignore exactement si le largage était prévu avant ou après l'assaut sur les plages. En tout cas, ce fut un véritable fiasco. Sur les 39 C-47 ayant décollé de Grande-Bretagne (un vol de 2500km!) seuls 6 larguèrent leur stick.
De ce fait, l'action des paras n'eut pratiquement pas d'influence sur le cours des évènements.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9185
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er au 30 novembre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: La guerre en Grèce 
il y a 44 minutes
par: champ de blé 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Aujourd’hui, 13:06
par: champ de blé 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 12:34
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Aujourd’hui, 12:21
par: François 
    dans:  Le meilleur pilote de la ww2? 
Aujourd’hui, 12:17
par: Stéphane L 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
Aujourd’hui, 11:54
par: betacam 
    dans:  Uniformes des États baltes. La Lituanie 
Aujourd’hui, 11:50
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 11:22
par: iffig 
    dans:  Le HMS Barham et la voyante Helen Duncan 
Aujourd’hui, 11:13
par: cloclo 
    dans:  Recherche d'unité américaine ? 
Hier, 20:35
par: pascal57 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll