Connexion  •  M’enregistrer

Des SS Français ...

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 271  Nouveau message de catherine  Nouveau message 08 Mai 2014, 08:41

Et quand on en a interrogé plusieurs survivants bien des années après, ils ont dit " mon honneur s'appelle toujours fidélité". C'est grave, quand on sait les horreurs perpétrées par les nazis.
Aller se battre contre les communistes, c'est une chose. Mais oser dire, 20 ans après, qu'ils feraient exactement la même chose..là..je suis perplexe.
« Vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre. Vous avez choisi le déshonneur.Vous aurez la guerre". W. Churchill

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 46
Inscription: 03 Mai 2014, 18:22
Localisation: saint remy les chevreuse ( 78)
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de catherine : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 272  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Mai 2014, 12:37

Sajer, le soldat oublié dit aussi ne rien regretter.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6501
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 273  Nouveau message de catherine  Nouveau message 08 Mai 2014, 13:34

J'ai lu " le soldat oublié" de Sajer.Un bouquin passionnant..et fatiguant.. on a l'impression d'être sur le front russe!!! Mais il n'était pas dans la SS..de mémoire, il était dans la division "gross deustchand",unité d'élite. Ce n'était pas un SS de la Division Charlemagne.Il faut lire " le prix d'un serment" de Pierre Rostaing... livre difficile à obtenir ces jours ci. Mais c'est vrai que les SS français dans la Charlemagne n'ont jamais rien regretté..à méditer!!!La SS était différente de la Wehrmacht....ils faisaient allégeance au Fuhrer avec leur serment " mon honneur s'appelle fidélité"...à méditer. Comment 7000 français ont pu, volontairement, entrer dans la SS??? ils faisaient la guerre contre le bolchevisme, ils s'imaginaient une Europe triomphante germanique sur font de néo- paganisme.....pour moi ( à part les malgré nous, bien évidemment, mais qui' n'étaient pas dans la Charlemagne)c'étaient des traitres..de jeunes hommes paumés par une idéologie.... faites qu'on ne soit jamais confrontés à ça!!!
« Vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre. Vous avez choisi le déshonneur.Vous aurez la guerre". W. Churchill

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 46
Inscription: 03 Mai 2014, 18:22
Localisation: saint remy les chevreuse ( 78)
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de catherine : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 274  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 08 Mai 2014, 14:07

orpo57 a écrit:Ces hommes ne sont partis se battre sous l'uniforme allemand pour Hitler mais pour une "croisade antibolchévique". C'est ce qui légitime à leur yeux leur engagement. Ils sont partis se battre sur le front de l'Est.
voilà pourquoi ils ne regrettent rien.


Le vétéran allemand que j'ai rencontré dernièrement était cantonné en Scandinavie. Il a croisé des SS de la division Wiking dans les trains. Ceux-ci le toisaient avec une haine à peine dissimulée. Gunter Gallisch avait appris les rudiments de leur langue et avait saisi l'essence de leurs conversations. Ils étaient dans la SS pour combattre le bolchévisme et le communisme. Aucune sympathie pour les idéaux du national-socialisme d'Hitler.

Je suis plutôt d'accord avec ton analyse, orpo57. Si les autres étranger de la Waffen SS se sont engagés pour une croisade anti-bolchévique, je ne vois pas en quoi cela serait différent pour les Français. Au sujet de l'antisémitisme, inutile de se mettre la tête dans le sable aujourd'hui, cette plaie était présente presque partout à l'époque. Le capitaine du paquebot St-Louis aurait pu vous en dire assez long à ce sujet.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 275  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 08 Mai 2014, 18:04

catherine a écrit:Et quand on en a interrogé plusieurs survivants bien des années après, ils ont dit " mon honneur s'appelle toujours fidélité". C'est grave, quand on sait les horreurs perpétrées par les nazis.
Aller se battre contre les communistes, c'est une chose. Mais oser dire, 20 ans après, qu'ils feraient exactement la même chose..là..je suis perplexe.


La phrase correspond à la devise de la SS (et non le serment de la SS) "Meine Ehre heisst Treue". Sur le plan historique cette devise remonte à 1930 quand Hitler adressa une lettre de remerciement au SS-Oberführer "Ost" Kurt Daluege pour avoir fait échouer la capture du Gauleiter de Berlin Josef Goebbels lors d'une tentative de putsch contre la direction du NSDAP de Berlin par le OSAF-Vertreter Ost Walter Stennes qui avait crée un mouvement dissident nazi et voulait prendre le pouvoir à Berlin. Hitler lui écrivit notamment "...SS-Mann, deine Ehre heisst Treue". Himmler en reprendra les termes pour en faire la devise SS.
Sur le fond, Ils ont donc fait expressément référence à leur appartenance à la Waffen-SS et non au parti nazi. C'est une provocation qui leur permettait d'éviter d'être condamné pour apologie du nazisme.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 625
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 276  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mai 2014, 19:31

catherine a écrit:J'ai lu " le soldat oublié" de Sajer.Un bouquin passionnant..et fatiguant.. on a l'impression d'être sur le front russe!!! Mais il n'était pas dans la SS..de mémoire, il était dans la division "gross deustchand",unité d'élite. Ce n'était pas un SS de la Division Charlemagne.Il faut lire " le prix d'un serment" de Pierre Rostaing... livre difficile à obtenir ces jours ci. Mais c'est vrai que les SS français dans la Charlemagne n'ont jamais rien regretté..à méditer!!!La SS était différente de la Wehrmacht....ils faisaient allégeance au Fuhrer avec leur serment " mon honneur s'appelle fidélité"...à méditer. Comment 7000 français ont pu, volontairement, entrer dans la SS??? ils faisaient la guerre contre le bolchevisme, ils s'imaginaient une Europe triomphante germanique sur font de néo- paganisme.....pour moi ( à part les malgré nous, bien évidemment, mais qui' n'étaient pas dans la Charlemagne)c'étaient des traitres..de jeunes hommes paumés par une idéologie.... faites qu'on ne soit jamais confrontés à ça!!!


Dans son livre "Volontaires français sous l'uniforme allemand" (ISBN 978-2-262-02641-7), Pierre GIOLITTO évalue à 30.000 les volontaires français ayant combattu pour le III Reich. En Belgique francophone, ils sont nombreux aussi (cf. un ou plusieurs articles dans Histomag mais je n'ai pas recherché lesquels) à avoir rejoint la Légion Wallonie.

Leurs motivations sont nombreuses et variées (1) :
- idéologiques, contre le bolchevisme, séduits par les thèses nationalistes de leur pays d'origine et ou national-socialistes ;
- séduits encore par un "ordre nouveau" dans une "Europe nouvelle" ;
- l'humiliation de la défaite de 1940 et la volonté d'être dans le camp des vainqueurs (à l'image des premiers volontaires français inquiets de ne pas arriver à temps, en cet été '41, pour défiler sur la Place Rouge à Moscou!) ;
- l'appel de l'aventure (aussi surprenant que cela puisse paraître à posteriori) ;
- la fuite, de la justice, de son milieu familial, de ses frustrations.

(1) J'évoquerai brièvement un vétéran de la Légion Wallonie, proche de Léon DEGRELLE, interviewé comme tel à plusieurs reprises dans les années '80 ou '90, témoignant être parti communiste (!?) avec la volonté de déserter pour rejoindre l'Armée rouge et combattre le Nazisme et, effaré de découvrir une URSS à mille lieues de ses rêves, en réaction, retourner sa veste et poursuivre le combat de la Waffen-SS.

Ce sont effectivement des traîtres à leur nation (à nos valeurs occidentales libérales), ce n'est que justice qu'ils aient été jugés ou traîtés comme tels.

Quant à ceux qui ne regrettent rien, il y a quelques raisons au moins : la fraternité d'armes d'où naît toujours un esprit de corps, une loyauté aux compagnons qui ont partagé les souffrances et qu'il est impossible de renier ; l'intime conviction que la défaite même totale ne peut abattre (je renvoie au dernier ordre du jour de DOËNITZ sur l'unité nationale allemande héritée disait-il du National Socialisme et qui devait survivre à la défaite) ; l'orgueil et l'effronterie en réponse aux détracteurs ; l'incapacité à se remettre en question, classique chez les radicaux par ailleurs.

Et pour conclure, il me semble que nous sommes déjà confrontés à de jeunes hommes paumés par une idéologie... mais c'est un autre débat qui n'a pas sa place sur ce forum.

Daniel
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8579
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 277  Nouveau message de brehon  Nouveau message 08 Mai 2014, 20:47

Bonjour,
Dog Red a écrit:Leurs motivations sont nombreuses et variées (1) :
- idéologiques, contre le bolchevisme, séduits par les thèses nationalistes de leur pays d'origine et ou national-socialistes ;
- séduits encore par un "ordre nouveau" dans une "Europe nouvelle" ;
- l'humiliation de la défaite de 1940 et la volonté d'être dans le camp des vainqueurs (à l'image des premiers volontaires français inquiets de ne pas arriver à temps, en cet été '41, pour défiler sur la Place Rouge à Moscou!) ;
- l'appel de l'aventure (aussi surprenant que cela puisse paraître à posteriori) ;
- la fuite, de la justice, de son milieu familial, de ses frustrations.

Et aussi la solde, qui n'est peut-être pas la dernière des motivations.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7521
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 278  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mai 2014, 21:06

Fort juste, la solde, comme toujours en des temps troublés pour des populations fragilisées.

L'effet d'entraînement aussi, du moins en partie, au début, lorsque la victoire semblait facile.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8579
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 279  Nouveau message de Lusi  Nouveau message 22 Mai 2014, 13:23

Bonjour,

Oui la « gamelle » a surement joué un rôle dans la motivation de certains. Lors de l’entrainement et surtout au front, ceux-là ont surement regretté l’engagement pour la gamelle.

Il me semble que pour les volontaires, l’anticommunisme, la défense de l’Europe contre « les hordes rouges » a surement joué un rôle certain, voir primordial.

Un Français qui s’engage pour servir l’Allemagne ; on va dire jusqu’à Stalingrad ; pouvait peut-être se dire « mieux vaut être du côté des vainqueurs ». Lorsque l’Allemagne recule, que les nouvelles parlent de reculs, défaites, …, la motivation du volontaire n’est ; il me semble ; surement plus la même.
J’ai lu ; je ne sais plus où ; que jusque dans les derniers temps, des volontaires se sont engagés. Alors que le résultat était connu d’avance. Qu’est-ce qui pouvait motiver ce choix ?

Si c’était être du côté du vainqueur, il aurait surement rejoint la résistance, une unité alliée, …
Se faire oublier et espérer pouvoir « disparaitre » à la première occasion ? Pour certains qui étaient enfoncés dans la collaboration (gestapo, milice, …) jusqu’au cou, peut-être.
La gamelle ? Alors que la Libération de la France est bien engagée, il était surement plus pratique et surement moins « dangereux » d’aller chercher celle-ci de l’autre côté, plutôt que sur le front de l’Est.

Alors l’anticommunisme me semble ; globalement à cette période ; surement le meilleur critère, avec la défense de l’Europe. Et je ne suis même pas convaincue que tous voulaient défendre l’Europe nazie en tant que telle (nazie). Au lieu d'être nazie, l'Europe aurait été sous la coupe de n'importe quel régime (hors rouge/rose), ils se seraient peut tout autant engagés (toujours à cette période de fin de guerre).

Qu'en pensez-vous?

Ne tapez pas sur la tête.

A+
JP
Pour les enfants, aimez-les, aidez- les, soutenez- les !
http://www.associationrebondir.com/
http://www.nathangrainedesoleil.org/ http://www.asso-louis-carlesimo.com/ Tout le monde chante contre le cancer http://toutlemondechante.net/ Les enfants protégés - Ecoutez –les : http://www.enfants-proteges.fr "
" Un homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant "

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4293
Inscription: 13 Juin 2013, 10:41
Région: Loiret
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Lusi : cliquez ici


Re: Des SS Français ...

Nouveau message Post Numéro: 280  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 22 Mai 2014, 13:53

Bonjour,

Si l'on considère que l'engagement dans la milice et dans les ss relève de motivations similaires, l'anti-communisme ne suffit pas, le serment des miliciens est clair de ce point.

Pour mémoire: http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/milice.htm
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4086
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Uniforme aviation française WWII 
il y a 3 minutes
par: iffig 
    dans:  La Luftwaffe face au Débarquement. Normandie 6 juin-31 août 1944 
il y a 18 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 27 minutes
par: iffig 
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
il y a 36 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 43 minutes
par: Richelieu 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 09:13
par: Benoît Rondeau 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 07:50
par: Didier 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:47
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll