Connexion  •  M’enregistrer

Le 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Le 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de abcde  Nouveau message 19 Mai 2013, 05:58

bonjour,
papa ,aprés s'étre évadé de son camp de STO ou de prisonnier,revient à Lille fin 43 début 44 il rentre dans la résistance
puis je le retrouve en allemagne engagé dans le 4 éme RTT
pouvez-vous me donner des informations sur le sujet?

merci

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 17:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: le 4 éme Régiment de Tirailleur Tunisien

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 19 Mai 2013, 08:55

Bonjour .

Des éléments du 4ème RTT auront le privilège d'^zetre les premiers éléments de l'armée française de libération à pénétrer en allemagne le 19 mars 1945 à Scheinbendhart :

http://www.histoireconstitution44.com/1 ... 34236.html



En 1944, pendant la campagne d'Italie, le 4e RTT est commandé par le colonel Roux puis par le colonel Guillebaud. Il constitue, avec les 3e et 7e régiments de tirailleurs algériens, l'infanterie de la 3e division d'infanterie algérienne commandée par le général de Monsabert au sein du corps expéditionnaire français. Il combat dans la région de l'abbaye du Mont-Cassin, réussit à franchir la ligne Gustave et s'empare du Belvédère1. Durant ces combats, qui durent du 25 janvier au 4 février 1944, le bilan est lourd1 : la moitié des effectifs du régiment et les trois quarts de ses cadres, dont le colonel Roux, sont tués ou blessés (207 morts, 75 disparus et 1 090 blessés). Selon le général Charles de Gaulle, lors de ces combats du Belvédère, « le 4e régiment de tirailleurs tunisiens accomplit un des faits d'armes les plus brillants de la guerre au prix de pertes énormes »8.
Il faut attendre l'ouvrage de Jean-Christophe Notin sur la campagne d'Italie, publié en 2002, pour que cet épisode tragique sorte des oubliettes de l'histoire. Le général René Chambe avait pourtant écrit un ouvrage complet sur les combats du Belvédère dès 1953 ; un autre ouvrage de référence est constitué par la biographie écrite par le général Douceret sur le commandant Gandoet. Deux officiers ont joué un rôle central dans les combats du Belvédère : le commandant Gandoet et le lieutenant Jordy. Tué le dernier jour des combats, à l'âge de 29 ans, le 4 février 1944, Jordy fut l'utilisateur du ravin Gandoet dans lequel il lança sa 11e compagnie, le 26 janvier, le jour où il enfonce la ligne Gustave. Le maréchal Alphonse Juin lui rendit un hommage dans son ouvrage sur la campagne d'Italie.


Après le Belvédère, bien que décimé, le régiment est reconstitué et participe après le débarquement de Provence, en août 1944, à d'autres combats décisifs contre les forces allemandes, dans le Doubs, les Vosges, en Alsace puis en Allemagne. Ainsi, l'adjudant-chef Ahmed El Abed est le premier militaire de l'armée française à pénétrer en Allemagne en 19451 : il franchit les eaux glacées de la rivière Lauter avec quelques dizaines de combattants et s'empare, le 14 mars, du village de Scheibenhardt.
Dans son journal de guerre, Ahmed Farhati, soldat du 4e RTT, note à la date du 25 août 1944 :
« Paris est libre. Nous les Tunisiens, Marocains, Algériens et Sénégalais pouvons être fiers de nous : nous nous sommes battus pour la France comme si elle était notre patrie. J'espère que lorsque je rentrerai, enfin si je rentre en Tunisie, nous pourrons être considérés par les Français comme des frères et non comme des colonisés. »


Source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/4e_r%C3%A9 ... _tunisiens
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1891
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: le 4 éme Régiment de Tirailleur Tunisien

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de abcde  Nouveau message 19 Mai 2013, 09:54

Mahfoud06 a écrit:Bonjour .

Des éléments du 4ème RTT auront le privilège d'^zetre les premiers éléments de l'armée française de libération à pénétrer en allemagne le 19 mars 1945 à Scheinbendhart :

http://www.histoireconstitution44.com/1 ... 34236.html



En 1944, pendant la campagne d'Italie, le 4e RTT est commandé par le colonel Roux puis par le colonel Guillebaud. Il constitue, avec les 3e et 7e régiments de tirailleurs algériens, l'infanterie de la 3e division d'infanterie algérienne commandée par le général de Monsabert au sein du corps expéditionnaire français. Il combat dans la région de l'abbaye du Mont-Cassin, réussit à franchir la ligne Gustave et s'empare du Belvédère1. Durant ces combats, qui durent du 25 janvier au 4 février 1944, le bilan est lourd1 : la moitié des effectifs du régiment et les trois quarts de ses cadres, dont le colonel Roux, sont tués ou blessés (207 morts, 75 disparus et 1 090 blessés). Selon le général Charles de Gaulle, lors de ces combats du Belvédère, « le 4e régiment de tirailleurs tunisiens accomplit un des faits d'armes les plus brillants de la guerre au prix de pertes énormes »8.
Il faut attendre l'ouvrage de Jean-Christophe Notin sur la campagne d'Italie, publié en 2002, pour que cet épisode tragique sorte des oubliettes de l'histoire. Le général René Chambe avait pourtant écrit un ouvrage complet sur les combats du Belvédère dès 1953 ; un autre ouvrage de référence est constitué par la biographie écrite par le général Douceret sur le commandant Gandoet. Deux officiers ont joué un rôle central dans les combats du Belvédère : le commandant Gandoet et le lieutenant Jordy. Tué le dernier jour des combats, à l'âge de 29 ans, le 4 février 1944, Jordy fut l'utilisateur du ravin Gandoet dans lequel il lança sa 11e compagnie, le 26 janvier, le jour où il enfonce la ligne Gustave. Le maréchal Alphonse Juin lui rendit un hommage dans son ouvrage sur la campagne d'Italie.


Après le Belvédère, bien que décimé, le régiment est reconstitué et participe après le débarquement de Provence, en août 1944, à d'autres combats décisifs contre les forces allemandes, dans le Doubs, les Vosges, en Alsace puis en Allemagne. Ainsi, l'adjudant-chef Ahmed El Abed est le premier militaire de l'armée française à pénétrer en Allemagne en 19451 : il franchit les eaux glacées de la rivière Lauter avec quelques dizaines de combattants et s'empare, le 14 mars, du village de Scheibenhardt.
Dans son journal de guerre, Ahmed Farhati, soldat du 4e RTT, note à la date du 25 août 1944 :
« Paris est libre. Nous les Tunisiens, Marocains, Algériens et Sénégalais pouvons être fiers de nous : nous nous sommes battus pour la France comme si elle était notre patrie. J'espère que lorsque je rentrerai, enfin si je rentre en Tunisie, nous pourrons être considérés par les Français comme des frères et non comme des colonisés. »


Source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/4e_r%C3%A9 ... _tunisiens


merci de votre contribution,

Lille est libéré le 4 septembre 1944 ,
pourriez-vous me dire où se trouvait le rgt entre septembre 1944 et mars 1945 ?
a bientot

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 17:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: le 4 éme Régiment de Tirailleur Tunisien

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Mai 2013, 11:24

Le 4° Régiment de Tirailleurs Tunisiens (1°, 2° et 3° bataillons) faisait partie de la 3°Division d'Infanterie Algérienne, division faisant lui-même partie de la 1° Armée Française.
C'est donc le débarquement de Provence en août 1944 suivi de la remontée vers l'Allemagne via le sud est de la France, les Vosges et l'Alsace.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68003
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: le 4 éme Régiment de Tirailleur Tunisien

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 26 Mai 2013, 20:10

Pas de nouvelles bonne nouvelle ?
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1891
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: le 4 éme Régiment de Tirailleur Tunisien

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Poisoux  Nouveau message 27 Mai 2013, 05:28

Le 4e RTT doit être dans les alentours de Lons le Saunier dans le Jura.
Cordialement
Gaël

Ils avaient entendu l'appel
Crié "kentoc'h mervel"
Peint "frankiz" sur leur ciré

Tri Yann, Sein 1940

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2172
Inscription: 23 Sep 2010, 18:25
Région: Rhones-Alpes (Ain)
Pays: France

Voir le Blog de Poisoux : cliquez ici


parcours du 4 RTT entre sept 44 et av 45

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de abcde  Nouveau message 09 Juin 2013, 07:23

Mahfoud06 a écrit:Pas de nouvelles bonne nouvelle ?

bonjour,
j'ai un peu de nouveauté
source :militariat magazine HS
le parcours du 4 RTT
en septembre -octobre 44 la 3éme DIA est au pied des Vosges
3 octobre combats entre Moselle et moselotte col du Brochet et à la vrille- 9 oct franchi la Moselote,enleve les villages de bamont et saulxures puis les hauteurs nord
15 oct village de cornimont-repousse une contre attaque allemande à à la téte des cerfs,à la piquante pierre,au rondfaing,à la chapte
debut nov 44 s'empare du haut du tot,de la forge et de rochesson
courant nov prend gerarmer, le tholy,chareau-lambert,le col de bussang,du bramont et d'oderen
dec assaut sur colmar,col du bonhomme,s'empare d'orbey et des hauteurs du worhof
debut 1945 defense de strasbourg repousse un assaut à kilstett
15 mars brise la resistance allemande à oberhoffen sur moder ,s'empare de lauterbourg , traverse la lauter
31 mars franchit le rhin dans la région de spire-heuchelberg_strongberg,repousse la 47 éme division allemande au-dela deu neckar et de lenz
16 av encercle pforzheim
22 av cantonne à stuttgart

MAIS OU VONT-IL CHERCHER TOUT CELA !!!!!!
a bientot

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 17:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: Le 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Blue Spader  Nouveau message 09 Juin 2013, 11:32

Bonjour

dans les grandes lignes sinon c’est 200pages suivant l’historique du 4RTT et de l’historique de la 3eDIA

Résumé de la 1ere semaine de septembre

1er septembre 44

Le 4RTT marche sur l’axe Belley-Hauteville.
Le I/4RTT part de Lagnieu et s’installe en bouchon à La Cluse de Nantua.
Le PC du 4 à Nantua
III/4 échelonné de Poncin à Bohas sur le Suran.
II/4 faut de moyen reste à Belley

2/9
Tient les ponts de l’Ain de Poncin à Thoiret
Avance sur l’axe Nantua, Oyonnax, Clairvaux.
PC à St Claude
III/4 Poncin, Bohas
II/4Longchaumois, Charcilla et Meussia

3/9
II/4 au sud de Morez
I/4 part de la cluse de Nantua à Lons-le-Saulnier
III/4 entre Poncin & Lons via Chavanne

4/9
III/4 Champagnole 14h00 puis Saules en direction de Nods
III/4 Ornans 18h00, Pontadier, Baumes les dames et un coup de main à 18h45 sur Baumes les Dames
II/4 St Laurent du jura, puis durant la nuit Ornans
I/4 entre Lons le Saulnier et Pont de Navoy

5/9
III/4 pont au-dessus du Doubs à Baumes les Dames et secteur de Pont les moulins, Baumes
11e Cie coincée à Etalans.
II/4 autour de Ornans et sur la RN492, la 7e Cie est envoyée sur Pont les moulins en remplacement de la 11e
I/4 toujours sur la région de Champagnole

Des 12h00 les allemands contre attaquent et mettent à mal le régiment qui arrive à contenir la poussé mais à 14h00 perde Baumes les Dames, le III/4 se retrouve de l’autre côté du Doub entre 15h & 16h30
II/4 se replie sur les hauteurs boisées au sud de la Ville
I/4 arrive en renfort pour réouvrir la route Saules , Etalans, Verrieres-Du-Grobois.

Pertes du jour 13 tués, 53 blessés, 8 disparus

6/9
III/4 au sud de Baumes les Dames
I/4 en direction de Glainas, Crosey Le Petit Et Crosey Le Gd, col de la Ferrière
II/4 regroupé suit le I/4 et arrive sur Vellevans, Randevillers, Chasot

7/9
I/4 action contre Glainans repoussent en fin de soirée un assaut allemands
II/4 8h00 Vellerot et Vyt les Belvoir
III/4 relevé par les américaines, direction Ponvenchere en réserve de la division

Le reste les grandes lignes et grandes actions significatives

8-12/9
III/4 Pont de Roide
2-30/9
I/4 secteur du pont du roide, action contre la ferme Essalier

30/9-4/10
Secteur de St Hyppolite
4-9/10
Moselle
III/4
Prise de Remanvillers le 7
Lettraye le 8
II/4
Ramonchamps le 2

9/10
Repos à Vecoux

10/10-14/11
Vosges
I/4 Rochesson du 3-4/11
II/4 Prise et perte de la cote 1050 le 5/11

14/11 – 2/12
Repose secteur Plombieres

2-10/12
Kruth –et ferme de Schaeffert

5-14/12
I/4 Hohneck

12/12-3/01/45
Orbey prise le 15/12 par le III/4

4-8/01
Defense de Strasbourg

18-24/01
Defense de l’Ill à Voerth, Hausen, Sand, Benfeld

25/1
III/4Huttenheim

1/02
Occupation de la rive du Rhin de Dauben-sand à Rhinau et Diebolsheim

3-4/02
Relève repos à Soulz les bains et Marlenheim

4-22/02
repos

22/02-15/03
Defense de Oberhoffen

16-16/03
I/4 & III/4 Attaque et occupation du camp de Oberhoffen

17-18/03
III/4
Direction La Lauter, Roppenheim, Bergheim, Seltz, Wigenbach
II/4 Neewiller


17/03
II/4 Scheibenhardt
III/4 Lauterbourg

20/03
Combat de Berg en contact avec la ligne Siegfried

21-23/3
Sur la ligne Siegfried

24/3
Occupation de Neubourg I/4
Hagenbach III/4

29/3
II/4 relève le 3RTA à Pfortz et Woert-am-Rhein

31/3
Repos à Puizheim, Reinzabern, Katenbuhl, Erfenbach


3/04
Le Rhin à Spire

5/4
III/4 Klingenberg, Nordheim, Nordhausen
I/4 Rohrbach

6-7/4
III/4 Lauffen

4/4
III/4 Besigheim
II/4 Bietigheim

4-8/4
Le I/4
Soulzfeld le 6
Combat à Kerbachof le 7
Occupe Oschenburg, Honen, Harsbach, Freudentahl, Mille-Zimmern S/ L’Enz

10-15/4
I/4 Sur l’Enz à Erizweihingen
III/4 Aurich

15-21/4

Marche sur Stuttgart
III/4
Prise de Neubarenthal le 16
Wurmbeg le 17
Winsheim & Friolzheim le 18
Perousse le 20
Rutesheim le 20
Bouchon de Seehaus le 21

I/4
Mansheim le 20
Remmingen le 20
Hesslach le 21


II/4
Leonberg le 21

Le 4RTT
Stuttgart le 22/4

Espérant vous avoir aidé
Once a Blue Spader, Always a Blue Spader.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 226
Inscription: 24 Fév 2005, 20:55

Voir le Blog de Blue Spader : cliquez ici


recherche perso

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de abcde  Nouveau message 09 Juin 2013, 12:18

Blue Spader a écrit:Bonjour

dans les grandes lignes sinon c’est 200pages suivant l’historique du 4RTT et de l’historique de la 3eDIA

Résumé de la 1ere semaine de septembre

1er septembre 44

Le 4RTT marche sur l’axe Belley-Hauteville.
Le I/4RTT part de Lagnieu et s’installe en bouchon à La Cluse de Nantua.
Le PC du 4 à Nantua
III/4 échelonné de Poncin à Bohas sur le Suran.
II/4 faut de moyen reste à Belley

2/9
Tient les ponts de l’Ain de Poncin à Thoiret
Avance sur l’axe Nantua, Oyonnax, Clairvaux.
PC à St Claude
III/4 Poncin, Bohas
II/4Longchaumois, Charcilla et Meussia

3/9
II/4 au sud de Morez
I/4 part de la cluse de Nantua à Lons-le-Saulnier
III/4 entre Poncin & Lons via Chavanne

4/9
III/4 Champagnole 14h00 puis Saules en direction de Nods
III/4 Ornans 18h00, Pontadier, Baumes les dames et un coup de main à 18h45 sur Baumes les Dames
II/4 St Laurent du jura, puis durant la nuit Ornans
I/4 entre Lons le Saulnier et Pont de Navoy

5/9
III/4 pont au-dessus du Doubs à Baumes les Dames et secteur de Pont les moulins, Baumes
11e Cie coincée à Etalans.
II/4 autour de Ornans et sur la RN492, la 7e Cie est envoyée sur Pont les moulins en remplacement de la 11e
I/4 toujours sur la région de Champagnole

Des 12h00 les allemands contre attaquent et mettent à mal le régiment qui arrive à contenir la poussé mais à 14h00 perde Baumes les Dames, le III/4 se retrouve de l’autre côté du Doub entre 15h & 16h30
II/4 se replie sur les hauteurs boisées au sud de la Ville
I/4 arrive en renfort pour réouvrir la route Saules , Etalans, Verrieres-Du-Grobois.

Pertes du jour 13 tués, 53 blessés, 8 disparus

6/9
III/4 au sud de Baumes les Dames
I/4 en direction de Glainas, Crosey Le Petit Et Crosey Le Gd, col de la Ferrière
II/4 regroupé suit le I/4 et arrive sur Vellevans, Randevillers, Chasot

7/9
I/4 action contre Glainans repoussent en fin de soirée un assaut allemands
II/4 8h00 Vellerot et Vyt les Belvoir
III/4 relevé par les américaines, direction Ponvenchere en réserve de la division

Le reste les grandes lignes et grandes actions significatives

8-12/9
III/4 Pont de Roide
2-30/9
I/4 secteur du pont du roide, action contre la ferme Essalier

30/9-4/10
Secteur de St Hyppolite
4-9/10
Moselle
III/4
Prise de Remanvillers le 7
Lettraye le 8
II/4
Ramonchamps le 2

9/10
Repos à Vecoux

10/10-14/11
Vosges
I/4 Rochesson du 3-4/11
II/4 Prise et perte de la cote 1050 le 5/11

14/11 – 2/12
Repose secteur Plombieres

2-10/12
Kruth –et ferme de Schaeffert

5-14/12
I/4 Hohneck

12/12-3/01/45
Orbey prise le 15/12 par le III/4

4-8/01
Defense de Strasbourg

18-24/01
Defense de l’Ill à Voerth, Hausen, Sand, Benfeld

25/1
III/4Huttenheim

1/02
Occupation de la rive du Rhin de Dauben-sand à Rhinau et Diebolsheim

3-4/02
Relève repos à Soulz les bains et Marlenheim

4-22/02
repos

22/02-15/03
Defense de Oberhoffen

16-16/03
I/4 & III/4 Attaque et occupation du camp de Oberhoffen

17-18/03
III/4
Direction La Lauter, Roppenheim, Bergheim, Seltz, Wigenbach
II/4 Neewiller


17/03
II/4 Scheibenhardt
III/4 Lauterbourg

20/03
Combat de Berg en contact avec la ligne Siegfried

21-23/3
Sur la ligne Siegfried

24/3
Occupation de Neubourg I/4
Hagenbach III/4

29/3
II/4 relève le 3RTA à Pfortz et Woert-am-Rhein

31/3
Repos à Puizheim, Reinzabern, Katenbuhl, Erfenbach


3/04
Le Rhin à Spire

5/4
III/4 Klingenberg, Nordheim, Nordhausen
I/4 Rohrbach

6-7/4
III/4 Lauffen

4/4
III/4 Besigheim
II/4 Bietigheim

4-8/4
Le I/4
Soulzfeld le 6
Combat à Kerbachof le 7
Occupe Oschenburg, Honen, Harsbach, Freudentahl, Mille-Zimmern S/ L’Enz

10-15/4
I/4 Sur l’Enz à Erizweihingen
III/4 Aurich

15-21/4

Marche sur Stuttgart
III/4
Prise de Neubarenthal le 16
Wurmbeg le 17
Winsheim & Friolzheim le 18
Perousse le 20
Rutesheim le 20
Bouchon de Seehaus le 21

I/4
Mansheim le 20
Remmingen le 20
Hesslach le 21


II/4
Leonberg le 21

Le 4RTT
Stuttgart le 22/4

Espérant vous avoir aidé

bonjour,
merci pour le détail
mes recherches au dela du parcours de ce rgt prestigieux sont axées sur les pas de mon pére
rgt dont il a fait parti en 44/45 jusqu'en 48
les FFI et FFL ,branche armée de la résistance(vous me reprennez si cela n'est pas exact) au fur et à mesure de la libération de la
france sont incorporés dans les forces de la nouvelle armée française sous le terme"amalgame"
Lille ,lieu de sa résidence,est libéré le 4 sept 1944,membre des FFI dans le groupe"bataillon COURCIER"il fait parti de cet amalgame
le 4 RTT a subi de lourdes pertes et ces anciens résistants sont soit organisés en bat de marche ou sont enrolés dans les rgt les plus
démunis en homme
pourriez-vous m'apporter des précisions sur le sujet?
ou et quand le 4RTT reçoit de nouveaux éléments humains?
a bientot

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 17:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: Le 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Blue Spader  Nouveau message 09 Juin 2013, 15:22

désolé je n'ai pas trouver d'info sur le btn Courcier; ni son intégration dans le 4RTT.
peut être portait-il un autre nom ou était-il une sub-unité ? là? je ne l'ai pas retrouvé dans la liste dite officielle réalisé après guerre par le service historique de l'armée.

au 4RTT le "blanchiment" pardon l’amalgame pour parler correctement n'est officiellement reconnu dans les historiques du 3e DIA et 4RTT le 9 janvier 45 lorsque le II/4 est dissous pour être remplacé par des FFI du Btn Garonne du Cmdt Dupré mais comme le niveau est jugé inapproprié, le II/4 est reconstitué avec les éléments FFI répartis avec les 2 autres Btns.

cdt
Once a Blue Spader, Always a Blue Spader.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 226
Inscription: 24 Fév 2005, 20:55

Voir le Blog de Blue Spader : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
il y a 3 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Bonnes fêtes de fin d'année.................. 
il y a 5 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 7 minutes
par: iffig 
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
il y a 13 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
il y a 18 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Tortionnaires du 12 juin 1944 à Valréas, la vie paisible ! 
il y a 39 minutes
par: orpo57 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 44 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  d'autres nids de mitrailleuses 
il y a 45 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : la germanisation 
Aujourd’hui, 11:47
par: orpo57 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll