Connexion  •  M’enregistrer

Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 11 Mai 2013, 19:47

Es sind keine Menschen, sondern grüne Wölfe"
(Ce ne sont pas des hommes, mais des loups verts)
(Erwin Rommel, commandant la 7e Panzerdivision, à Chabrehez, le 10 mai 1940.)


La campagne des 18 jours: 10 mai-28 mai 1940

En mai 1940, les Ardennais remplissent magnifiquement leur devoir, forçant l'admiration de l'ennemi; ils se battent courageusement du début à la fin, faisant ainsi honneur à leur devise. Voici quelques exemples :

- Le commandant Kelecom, à la tête de la 4e Cie du II/1 Ch A, accroche l'ennemi qui se présente à Martelange vers 7 heures du matin le 10 mai et lui occasionne des pertes sensibles.

- A Bodange, la 5e Cie du II/1 Ch A, du commandant Bricart, bloque l'avant-garde de la 1ère Panzerdivision toute la journée; à Strainchamps, le 1er peloton du sous-lieutenant Nemry se maintient même jusqu'à la tombée de la nuit, arrêtant un élément avancé de la 2e Panzerdivision.

- Entre Vielsalm et Houffalize, la 3e Cie du 1/3 Ch A accroche le 7e Panzer et le bloque pendant plusieurs heures à Chabrehez, obligeant Rommel à intervenir en personne.

- A Léglise, les aéroportés allemands transportés par Fieseler Storch sont contre-attaqués par la Cie Motos du 1 Ch A et doivent abandonner le village.

- A Rochelinval, un peloton de la 5e Cie du 11/3 Ch A, commandé par le sous-lieutenant Liégeois, contient pendant 5 heures la 8e Infanteriedivision, l'empêchant de contourner la position de Trois-Ponts.

Pour toutes ces actions, les Chasseurs Ardennais reçoivent une citation "Ardennes 40".
Par la suite, sur la Meuse, le Canal Albert, la Dendre et la Lys, les Chasseurs Ardennais combattront avec un rare courage, contre-attaquant avec succès à Vinkt, à Gottem, à Deynze; ils réoccuperont de nombreuses positions prises par les Allemands.
Pour l'ensemble de la brève Campagne des 18 Jours, les Chasseurs Ardennais auront reçu 6 citations : "Ardennes 40", "La Dendre", "Vinkt", "La Lys 40", "Canal Albert", "Bataille de Belgique 1940".
Les Anglais, impressionnés par les actions des Chasseurs Ardennais, doteront leurs commandos de bérets verts, en hommage à leur bravoure.
Le 1er Ch A recevra en outre, suite aux combats livrés dans la région de Neufchâteau, la Croix de Guerre française avec palme, et la fourragère aux couleurs de l'Ordre de Léopold. Les autres régiments recevront également la fourragère.
Durant l'occupation est créé le Service Social des Chasseurs Ardennais, qui viendra en aide aux Chasseurs et aux familles des prisonniers.
Plusieurs réseaux de résistance adopteront, en signe de symbole, le béret vert des Chasseurs, et certains groupes, comme celui d'Orchimont (Armée Secrète), compteront dans leurs rangs de nombreux Chasseurs rescapés de la Campagne de 40.

Les tenues.

Lorsqu'il s'agit, en 1933, de doter les Chasseurs Ardennais d'un uniforme et d'attributs particuliers, on se soucie de l'implantation géographique des garnisons et du recrutement local.
Des études sont entreprises et il semble que trois projets successifs ont vu le jour.
Le premier attribue aux Chasseurs Ardennais un uniforme gris, du genre de celui de la Grenzschutz allemande; le Musée de l'Armée détient les preuves de l'existence de ce projet, sous forme de planches en couleurs.
Le deuxième projet propose une tenue bleu-marine, comparable à celle des Chasseurs Alpins français.
Le troisième, attribué au Ministre Devèze, est finalement adopté. Les Chasseurs Ardennais se voient dotés d'une tenue à peine différente de celle du reste de l'armée (veste ou vareuse kaki avec culotte des troupes montées ou cyclistes, casque d'acier, ...). Les différences les plus évidentes tiennent à la coiffure et aux insignes.
On notera que, pendant un court laps de temps, le bataillon à pied sera équipé du pantalon d'infanterie avec guêtrons, avant la généralisation de la tenue des troupes montées (culotte et guêtres). La capote réglementaire est celle des cyclistes, très courte, sauf pendant la période où le bataillon susmentionné fut équipé de la capote normale d'infanterie.
Il existe des vestes de cuir de plusieurs modèles et couleurs; les premières sont de couleur noire et les suivantes seront kaki-olive. Des différences (longueur, coupe des poches et du col) résultent des différents contrats passés avec des firmes civiles.
Les pantalons de cuirs sont moins courants que les vestes.

Coiffure et insignes.

A la place du "bonnet à floche", les Ardennais sont dotés du large béret vert-sapin, presqu'identique, couleur exceptée, à celui des Chasseurs Alpins français. Il a un diamètre de 28 cm, soit un peu plus que le béret actuel du même Corps. Sa teinte est aussi légèrement plus foncée. Il se porte davantage sur l'oreille droite qu'à l'heure actuelle.
L'insigne du béret et des pattes de col est la hure de sanglier. Les couleurs des pattes de col sont le vert-sapin avec passepoil écarlate (à l'exception des officiers généraux, du personnel médical et des artilleurs).
Le vert rappelle la couleur dominante de l'Ardenne et l'écarlate, l'appartenance à l'infanterie. La hure rappelle l'animal caractéristique des Ardennes, qui symbolise lui-même la puissance et l'agressivité résumées par la devise : "Résiste et mords"
La casquette est rarement portée; dans ce cas, la hure est posée sur le bandeau et le sommet de ce dernier est orné d'un passepoil écarlate. Les aumôniers portent la croix sur la casquette et les médecins, le caducée. Les généraux (le général Ley est vu le plus souvent en casquette) y portent les attributs prévus par le règlement. Cependant, le généraux peuvent porter le béret; dans ce cas, le foudre est porté en principe entre les doubles barrettes. On note cependant que le général Descamps a l'habitude de remplacer le foudre par la hure sur son béret, pratique qu'il avait déjà adoptée en tant que colonel commandant le 1 Ch A alors que, officier breveté d'Etat-Major, il eût dû porter le demi-foudre entre les barrettes.
Sur le béret, les officiers brevetés d'Etat-Major portent donc le demi-foudre et les officiers supérieurs, une barrette verticale de part et d'autre de la hure ou du demi-foudre, selon les cas. Les aumôniers portent la croix, les médecins, le caducée enguirlandé et les infirmiers, le caducée simple.
Les bataillons cyclistes arborèrent au début la roue cycliste surmontée d'un chiffre. Par après, la hure fut généralisée (sauf exceptions ci-dessus), surmontant le chiffre régimentaire.
Le Bataillon Moto portait aussi la hure, posée sur le chiffre romain VII. En effet, le bataillon était directement rattaché au Corps d'Armée; les documents prouvent cependant que le chiffre romain ne fut pas porté par tous.
Une dernière exception : les artilleurs arboraient au béret vert une roue dentée posée sur deux canons croisés. Ceci était destiné à souligner que l'unité était une des rares de toute l'artillerie à être entièrement motorisée. On notera également que les artilleurs ne portent pas de hure aux pattes de col, qui sont d'ailleurs de la couleur traditionnelle de l'artillerie, c'est-à-dire bleu de roi à passepoil rouge.
Divers modèles de hures ont existé, dans l'ensemble un peu plus allongées que les modèles actuels, plus bombées et un peu plus épaisses. Il est à remarquer que sur les pattes de col, les têtes sont placées se regardant et que sur la coiffure, la hure est placée regardant dans la même direction que sur la patte de col gauche.

L'équipement.

L'équipement individuel est en cuir et en toile. Il est porté en grande partie sur le vélo.
Les pionniers artificiers sont munis d'un étui spécial contenant une cisaille repliée en deux parties.
Le personnel des T 13 et T 15, et le personnel motocycliste portent la veste de cuir et le casque moto ou celui du modèle des équipages de blindés. Sur cette veste, et même sur la capote, est portée la gaine du GP avec planchette-crosse, et l'étui pour chargeur de rechange.
Les porteurs de FM ont l'équipement en webbing et les Chasseurs dotés d'une mitraillette (en principe, deux par compagnie) ont un équipement spécial en cuir pour porter les chargeurs.
L'homme porte sur lui l'arme de poing dans son étui s'il en est pourvu, sa pelle et sa baïonnette (dans un étui combiné). Le reste de l'équipement personnel est porté sur le vélo.

Harnachement du vélo.

Le fusil modèle 35 est fixé le long du cadre par une boîte pour la crosse et une sangle de cuir sur plaque de tôle placée sur le cadre, pour le canon. Deux besaces sont placées de part et d'autre du porte-bagage; sur ce dernier, une couverture, la capote roulée dans une toile de tente, le casque, sanglé sur le tout. Le masque à gaz est attaché sur une des deux besaces, lesquelles contiennent la gourde et tout le reste de l'équipement, qui approche les 40 kilos avec le vélo.
Les vélos sont de lourds engins, fabriqués spécialement pour l'armée par deux firmes : Bury et Van Howard. Ils ont été décrits dans l'article consacré aux Carabiniers Cyclistes.

L'armement.

L'armement des Ch A est semblable à celui de l'infanterie et comprend, au début, le fusil Mauser M 1899, la mitrailleuse Hotchkiss, le FM Mod 30 et le pistolet FN 1910-22 de 7,65 mm. Plus tard, on verra apparaître les fusils Mod 35 ou 36, le GP 35 en 9 mm Para, la mitrailleuse Maxim en calibre 7,65 mm, la mitrailleuse lourde Hotchkiss de 13,2 mm (sur les T 15), le canon de 4,7 cm, le lance-grenades DBT, le mortier d'infanterie de 7,6 mm FRC.

Le matériel roulant.

En plus de leurs vélos, les Ch A disposent de camions de marque FN ou CMC, ou de véhicules civils réquisitionnés.
Les motos, spécialement construites pour l'armée belge, sont des Saroléa, Gillet, FN, 600 cc solo; Saroléa, FN, 1000 cc side-car; tricar FN 1000 cc.
Les véhicules blindés sont des T 13 et des T 15. Les T 13 type III sont des véhicules chenillés, sur châssis Vickers Carden-Lloyd, armés d'un canon de 4,7 cm FRC et d'un FM 30. Le 4,7 est monté en semi-tourelle à révolution totale. Le poids est de 5 tonnes, la longueur de 3,65 m, la largeur de 1,87 m, et le blindage à 9 mm. Le moteur est un Vickers 6 cylindres; vitesse sur route 40 km/h; rapport de 5 vitesses. L'équipage est composé de trois hommes.

Source: Extrait de l'article de André ALEXANDRE dans le fascicule n°10 Tome III du CLHAM (Cercle Liégeois d'histoire et d'Archéologie Militaire)
http://www.clham.org/050341.htm#00
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67919
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Jicé  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:26

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un connaît la source de la citation de Rommel qui figure en début de sujet ? Ca ne semble figurer ni dans ses mémoires, ni dans l'étude du seul combat qui l'a opposé aux chasseurs ardennais (Chabrehez, 10 mai). Au point qu'on peut s'interroger sur sa véracité.

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 25 Juil 2014, 17:05
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de Jicé : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Jicé  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:33

Et j'aimerais bien entrer en contact avec Toch, parce qu'il semble que les messages personnels ne passent pas.

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 25 Juil 2014, 17:05
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de Jicé : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:34

L'ami gogole me renvoie vers :

http://www.clham.org/050341.htm#00

http://atf40.forumculture.net/t2196p15- ... -ardennais


avec l'explication suivante :

Pour compléter ce sujet, Rommel aurait dit après le combat de Chabrehez et à propos des Chasseurs Ardennais :

Citation :
"Es sind keine Menschen, sondern grüne Wölfe"
(Ce ne sont pas des hommes, mais des loups verts)

Il paraphrasait en quelque sorte la citation d'un gradé allemand de cavalerie, prononcée à propos des carabiniers-cyclistes belges après la bataille de Haelen (août 1914)

Citation :
Es sind keine Menschen, sondern schwarze Teufels

Ce ne sont pas des hommes mais des diables noirs

Les carabiniers-cyclistes portaient en 1914 un uniforme vert très foncé.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Jicé  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:39

J'avais aussi trouvé cette référence. C'est ce qui paraît louche. Je vois mal Rommel reprendre presque mot pour mot, 26 ans plus tard, la phrase d'un général de 1914.
Et les nombreuses citations internet ne donnent jamais la source, y compris l'article du CLHAM.

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 25 Juil 2014, 17:05
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de Jicé : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:49

Bonjour Jean Claude,
Non, je ne connais pas la source, la seule chose que je sais c'est que c'est mis dans l'article du CLHAM et dont j'ai mis un lien en-dessous de l'article.
Maintenant, il y a un autre article paru également au CHLAM et qui cite une citation pratiquement la même:
"Es sind keine Menschen, sondern schwarze Teufels"
(Ce ne sont pas des hommes, mais des diables noirs)
En 1914, les Allemands, lors de l'attaque de Haelen.


http://www.clham.org/050331.htm#Carabiniers

Rommel s'en est-il inspiré ?????
Bien que la même phrase est reprise ici:
http://petitsoldatvert.skyrock.com/2826 ... OMMEL.html

Un contributeur pose la même question que la tienne ici:
http://forum.axishistory.com/viewtopic. ... 2&t=201062

La même citation est également reprise ici:
http://www.ardennenjaeger.com/zitate/

On en parle également ici:
http://www.cirkwi.com/#!page=poi&id=316 ... 71,5.71879

Mais comme je le disais plus haut, je ne pense pas qu'il faille prendre cela comme une citation mais Il paraphrasait en quelque sorte la citation d'un gradé allemand de cavalerie, prononcée à propos des carabiniers-cyclistes belges après la bataille de Haelen (août 1914)
http://atf40.forumculture.net/t2196p15- ... -ardennais

Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67919
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:50

Bonjour Jean Claude,
Pour entrer en contact avec toch, il suffit de cliquer sur l'icône en dessous de son profil:
Soit un click sur l'icône MP, soit un click sur l'icône e-mail (petite enveloppe)
Il n'y a aucun problème au niveau de ce service.
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67919
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 25 Juil 2014, 17:53

Bah si justement , il suffit juste de comparer la hargne et les consequences des confrontations soit des carabiniers cyclistes soit des chasseurs ardennais pour faire rapidement le rapprochement.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Jicé  Nouveau message 25 Juil 2014, 18:23

Oui, il y a plusieurs personnes qui ont déjà posé la question sur différents forum, sans obtenir de réponse.
Que la citation soit donnée en allemand suppose qu'on l'a extraite d'un document allemand, qui ne pourrait être que les mémoires de Rommel (or, ce n'est pas dedans) ou les souvenirs d'un proche.
La résistance des chasseurs ardennais à Chabrehez n'a pas duré très longtemps, une heure ou deux, au point de justifier une réaction de Rommel. D'ailleurs, savait-il que c'étaient des chasseurs ardennais en face ?
Il existe un article de 1962 titré sur les loups verts et signé de l'auteur belge Jo Gérard, qui était plus un vulgarisateur qu'un véritable historien. Est-ce lui qui aurait inventé cette citation ? Je m'interroge.

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 25 Juil 2014, 17:05
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de Jicé : cliquez ici


Re: Les Chasseurs Ardennais et la campagne des 18 jours - Mai 1940

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Jicé  Nouveau message 25 Juil 2014, 18:26

Ulysse57,

Ca supposerait que Rommel, supposé l'auteur de la phrase, soit un spécialiste de l'armée belge de 1914 pour qu'il connaissance la citation sur les carabiniers-cyclistes.
De toute façon, reste le problème de base : d'où vient cette phrase ? L'original, s'il existe, doit forcément se trouver dans un livre ou un article, et jamais on n'en trouve mention.

Private
Private

 
Messages: 22
Inscription: 25 Juil 2014, 17:05
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de Jicé : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 5 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 52 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Service secret allemand avant 1940 
Aujourd’hui, 20:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Aujourd’hui, 19:15
par: coyote 
    dans:  Metz ville ouverte juin 1940 
Aujourd’hui, 19:05
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 18:49
par: Loïc Charpentier 
    dans:  luger mauser 1940 police 
Aujourd’hui, 17:43
par: Loïc Charpentier 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Aujourd’hui, 16:45
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 16:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 14:19
par: François Delpla 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll