Connexion  •  M’enregistrer

La 1er bataillon de paras hongrois

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR :

La 1er bataillon de paras hongrois

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 25 Déc 2012, 23:48

Le 1er Bataillon Royal de parachutistes hongrois




La naissance de l'arme parachutiste

Dès le début des années 30, le ministère de la Défense hongrois s'est intéressé à la formation d'une unité d'élite aéroportée. Durant l'été 1938, un appel aux volontaires est lancé et après sélection, 7 officiers sont retenus pour former un noyau expérimental. Parmi eux, le capitaine Arpad Bertalan est désigné pour commander le futur bataillon. L'entrainement débute à Szentendre, au nord de Budapest, avec au programme, maniement d'explosifs et destruction d'ouvrages, tir et conduite de véhicules.
Après ce stage, le groupe est transféré à la base aérienne de Papà pour s'initier au saut en parachute à partir de vieux Caproni CA-101. L'équipement est hétéroclite, les parachutes provenant d'horizons divers.
Le 2 septembre, le premier saut collectif est effectué à Szombathely, 4 CA-101 larguent 13 parachutistes.
Rapidement, les premières conclusions indiquent que les parachutes sont en mauvais état et que le Caproni n'est plus adapté à des missions modernes car de faible capacité (5 à 6 parachutistes).
Un nouveau parachute de fabrication nationale, moderne et fiable, conçu par le capitaine Akos Hehs est adopté sous la dénomination H39 M.
Les Caproni CA-101 sont remplacés par cinq Savoia-Marchetti SM-75 pouvant contenir 24 passagers. Ils proviennent de la compagnie aérienne MALERT et sont transformés pour cet usage militaire. Ces 5 SM-75 codés civils HA-SMA à HA-SME deviennent respectivement E-101 à E-105.
En septembre 1939, l'unité expérimentale est officiellement désignée compagnie parachutiste localisée sur la base de Papà.
En août 1940, deux nouvelles compagnies et un escadron de transport forment le 1er bataillon royal de parachutistes composé de 400 hommes : 30 officiers, 120 sous-officiers et 250 parachutistes commandé par le major Bertalan.
Brevet de parachutiste Image
Imageac.
Paras devant un Caproni CA -101
Les ponts du canal François-Joseph

Le 6 avril 1941, débute l'opération Marita par le bombardement de Belgrade. Le 11 avril, la IIIe armée hongroise du général Novak pénètre en Yougoslavie dans la région de la Bacska , habitée par une forte minorité hongroise.
Le 1er bataillon de parachutistes est gardé en réserve, mis en état d'alerte à la base de Veszprem.
L'armée yougoslave s'est retranchée défensivement derrière le canal François-Joseph (aujourd'hui appelé Veliki et dont les 2 branches relient le Danube à la Tisza). Le bataillon reçoit pour mission de sauter au- dessus de Verbasz (Vrbas) et Szenttamas (Srbobran), prendre les 2 ponts reliant les rives, sécuriser et en empêcher la destruction en attendant l'arrivée du Corps Mobile.
Le 12 avril doit être le jour du baptême du feu tant attendu pour Bertalan et ses hommes.

La tragédie sur la piste d'envol

A 15h45, le bataillon reçoit l'ordre d"embarquer à bord des 4 SM-75.
Le SM-75 E-101 où a embarqué Bertalan, surchargé s'écrase au décollage.
L'explosion de l'appareil tue le major, l'équipage et 22 parachutistes.
La mission est reportée.
Le major Bertalan Image


La mission est accomplie

Malgré ce mauvais coup du sort, le bataillon réussit à accomplir sa mission.
A 19 heures, les 3 SM-79 décollent et larguent 3 officiers et 57 parachutistes mais à de 20 km de leur objectif. Après une marche forcée en pleine nuit, les ponts sont pris après un bref combat et tenus jusqu'à l'arrivée des troupes hongoises.

Le bataillon prendra le nom du major Bertalan. Son successeur, l'énergique colonel vitez Zoltan Szügy formera la division parachtiste Szent-Laslo en octobre 1944.
Image




Sources :
Leo Niehorster : The Royal Hungarian Army
Janos Huszar : The Hungarian Paratroopers 1938-1945
Ouvrage collectif : Es Ujfent Hadiidok !



[center]
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7624
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a 23 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
il y a 30 minutes
par: François 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 36 minutes
par: kfranc01 
    dans:  [DU 1er au 30 novembre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: La guerre en Grèce 
il y a 42 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
il y a 59 minutes
par: champ de blé 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 11:23
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 08:47
par: iffig 
    dans:  La bucheronne. 
Aujourd’hui, 08:01
par: serge 
    dans:  Comment peut ont expliquer l'efficacité de la Luftwaffe? 
Aujourd’hui, 01:39
par: Alfred 
    dans:  La "Das Reich" le vrai noyau de la Waffen-SS ? 
Hier, 21:57
par: Le Petit caporal 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gerard LAIB et 18 invités


Scroll