Connexion  •  M’enregistrer

Légion des Volontaires...Frankreich Charlemagne WaffenSS

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Légion des Volontaires...Frankreich Charlemagne WaffenSS

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Goupil  Nouveau message 22 Aoû 2004, 10:27

L’autre jour un gars me soutenait, dur comme fer, qu’il y avait des paras dans la Division Charlemagne !
Comme il a tendance à abuser du Schnaps et tiens parfois des propos confus…
Spontanément, j’ai répondu : Pour sauter dans les égouts ?
Après réflexion, je me suis dit qu’il s’agissait peut-être de paras français d’avant-guerre ?
Mais comme il parlait aussi de canadien, c’était peut-être des égarés de l’opération Market Garden qui avaient des battle-dress réversibles ?
Ou des cousins d’Amérique surpris en Douce France… pendant la débâcle de 40, puis ralliés à la cause de nos cousins Germains ?
L’hypothèse la plus probable reste celle de miliciens qui avaient fait un stage dans la Luftwaffe ?
Bref, j’ai fait des recherches qui se sont avérées infructueuses.

Par contre, une chose est sure, les gaillards de la LVF avaient bel et bien scellé leur pacte d’allégeance.
Discours de Jean Vanor, l’adjoint de Deloncle, lors de la prestation de serment de la compagnie de propagande, le 26 novembre 1941 :
« La LVF est le plus sûr garant de l’amitié franco-allemande. Elle réalise contre la barbarie bolchevique et pour la paix future l’alliance de nos chères patries. En travaillant, en combattant, et s’il le faut en mourrant avec honneur et fidélité dans ses rangs, nous remplissons les vœux du Führer et du Maréchal, nous servons la France immortelle et l’Europe de demain. Pour la Grande Allemagne ! Pour son Führer Adolf Hitler ! »
[Pierre Giolitto : Volontaires français sous l’uniforme allemand]

Sacré programme !
Après un départ de Versailles à la sauvette (style Louis XVI), ceux du premier contingent avaient juré fidélité le 5 octobre 1941, il parait que certains faisaient grise mine, mais cela s’accordait bien avec leur uniforme !
Certains affirment que les Français qui ont défendu le dernier bastion du 3ème Reich à Berlin étaient des idéalistes sans peur et sans reproche…

J’ai un avis plus mitigé, conforté par ce résumé de l’aventure trouvé sur le Net :
http://genealego.free.fr/lvf.htm : "le parcours LVF – Frankreich – Charlemagne",
écrit par le descendant d’un des membres de cette lamentable épopée, ceci me semble nettement plus objectif et conforme à la réalité.

Il est aisément concevable que la propagande et les aléas de la vie quotidienne sous l’occupation aient pu abusé l’esprit d’opportunistes ou de désoeuvrés dans la panade, les incitant à s’engager au côté des fanatiques du Grand Reich… mais, force est de constater qu’à l’apogée de leur "gloire", ils étaient déjà marginaux et bannis de la société française ?
Leur baroud "d’honneur" semble plutôt avoir été celui de la rage et du désespoir ?

Il y a des romans à foison, il y a les études, ayant moi-même quelques incertitudes…
Et un budget restreint, qui ne me permet pas d’investir dans une encyclopédie sur le sujet… parce qu’il vient d’être amputé par la chasse aux virus… comme certains trouvent que le forum ronronne, je me suis dis que cela pourrait être un débat captivant, sur un sujet à controverse, mais qui peut s’avérer constructif… mené dans la bonne humeur :D .
Dernière édition par Goupil le 23 Aoû 2004, 14:18, édité 2 fois.


 

Voir le Blog de Goupil : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 22 Aoû 2004, 21:30

Composé uniquement d'idéalistes... ou de types ayant commis de petits délit à qui on a laissé le choix . Les gus à Degrelle aussi ... ou des aventureir etc ... un vrai réduit de société !


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


Re: La Légion des Volontaires Français et ses mutations ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 23 Aoû 2004, 13:52

Goupil a écrit:L’autre jour un gars me soutenait, dur comme fer, qu’il y avait des paras dans la Division Charlemagne !
Après réflexion, je me suis dit qu’il s’agissait peut-être de paras français d’avant-guerre ?
Par contre, une chose est sure, les gaillards de la LVF avaient bel et bien scellé leur pacte d’allégeance.

Certains affirment que les Français qui ont défendu le dernier bastion du 3ème Reich à Berlin étaient des idéalistes sans peur et sans reproche…

Il est aisément concevable que la propagande et les aléas de la vie quotidienne sous l’occupation aient pu abusé l’esprit d’opportunistes ou de désoeuvrés dans la panade, les incitant à s’engager au côté des fanatiques du Grand Reich… mais, force est de constater qu’à l’apogée de leur "gloire", ils étaient déjà marginaux et bannis de la société française ?
Leur baroud "d’honneur" semble plutôt avoir été celui de la rage et du désespoir ?
.


La légion des volontaires français a été créée le 8 juillet 1941 elle deviendra dans un premier temps le régiment 638 qui servira sur le front de l'est.
La formation des permiers légionnaires se faisait à la caserne Borgnis Desbordes à Versailles puis ils partaient vers le front de l'est. Elle contra 5800 soldats , le 23 juillet 1943 Laval signe un decret autorisant les français à s'engager dans la Waffen SS , les engagés suivront alors un parcours les conduisant de la porte de Clignancourt vers le camp de Cernay en alsace puis le front de l'est.

Il faut preciser qu'à l'origine les divisions SS ne pouvaient recruter que des allemands, avec l'enlisement de l'opération Barbarossa, il a bien fallu l'apport de troupes fraiches et les dirigeants du reich ont ouvert le recrutemements des waffens SS au pays étrangers.

Ces unités ont toutes combattu sur le front de l'est , comme on peut le voir sur de nombreuses affiches de recrutement le but des légions étrangères est de vaincre le Blochevisme.

Il est bien clair que des français ont été parmi les derniers combattants de Berlin combien il est vrai que là les chiffres divergent beaucoup, j'aurai tendance moi à dire l'effectif d'une ou deux compagnies.

Concernant l'intégration de parachutistes d'unités française d'avant guerre, c'est impossible car si mes souvenirs sont bons les premières unités parachutistes ne verront le jour en france qu'après la seconde guerre mondiale, les allemands étant les premiers à utiliser des parachutistes et des troupes aéroportées le premier reégiment de parachutiste etant créé le 10 novembre 1935 et est constitué à partir du I régiment Général Göring, et seront engagés en saut operationnels lors de l'opération Weserbüng.

Comme tu le marques fort justement le pack d'allégeance au Furheur etait fait par chaque légionnaire.

Il est vrai aussi que certains engagés aient pu se faire abuser par les organsimes de recrutement, mais à mon avis il savait pourquoi et ce qu'il voulait combattre, car une seconde possibilité aurait pu s'ouvrir à eux la résistance ou rejoindre les forces française libres, le choix étant librement fait par eux... donc de dire que ces gens etaient désabusés ou des désoeuvrés dans la panade me parait impropre puisqu'il fallait quand même avori une certaine idéologie pour s'y engager

C'est aussi à juste titre qu'ils sont bannis de la société française à la liberation...


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: La Légion des Volontaires Français et ses mutations ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 23 Aoû 2004, 14:05

hilarion a écrit:
Concernant l'intégration de parachutistes d'unités française d'avant guerre, c'est impossible car si mes souvenirs sont bons les premières unités parachutistes ne verront le jour en france qu'après la seconde guerre mondiale, ...



Le 12 septembre 1935, un arrêté signé par le général Denain, ministre de l’air, créé un centre d’instruction parachutiste. Implanté à Avignon-Pujaut, il est commandé par le capitaine Geille qui, en compagnie du capitaine Durieux, vient d’effectuer un stage en U.R.S.S. et d’être breveté moniteur parachutiste à Tuchino.

Le 2 octobre 1936 est organisé deux Groupes d’Infanterie de l’Air (G.I.A.), destinés à transporter ou à parachuter en territoire ennemi des détachements d’infanterie.

Le 1 octobre 1937 sont constitués le 601° G.I.A. à Reims et le 602° G.I.A. à Baraki. Ce sont les premières unités parachutistes françaises.



601e dont est issue Georges Bergé, le premiers de SAS FreeFrench :wink:

http://monsite.wanadoo.fr/fusilierscommandos/page1.html


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 23 Aoû 2004, 14:08

Merci pour cette précison Larminat


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Goupil  Nouveau message 23 Aoû 2004, 14:23

La Légion… d’honneur, certains la gagnent, d’autres la perdent…
Et puis il y a ceux qui préfèrent la rendre :

Monsieur le Grand Chancelier,
J’ai lu dans les journaux que des croix de la Légion d’honneur avaient été attribuées à titre posthume à deux officiers tués en Russie sous commandement allemand.
La remise des insignes aux familles a eu lieu dans notre glorieuse cour des Invalides avec le concours de notre armée nationale, en pleine occupation.
Ce fait me paraît inadmissible pour une conscience française.
L’avenir le jugera durement.
En 1907, jeune maire de Lyon, j’ai reçu la Croix de Chevalier des mains de M. Clemenceau. Je croirais trahir sa mémoire, l’exemple ardent de pur patriotisme qu’il nous a légué, en conservant désormais cette décoration.
Je ne peux plus appartenir à l’ordre de la Légion d’honneur.
Veuillez recevoir, Monsieur le grand Chancelier, mes déférentes salutations.

Edouard Herriot, le 30 août 1942.
Président de la Chambre des députés 1936/40.
Président de l'Assemblée Nationale 1947/55.
[cité par Delarue J. dans : Trafics et crimes sous l’occupation - Fayard]

Comme quoi, à tous les niveaux on a le pouvoir de dire : NON !

L’expérience ne fut pas renouvelée, ensuite les « héros » furent récompensés par médaille militaire et citations.
(Je ne conteste pas la bravoure de certains, mais faut pas tout mélanger...).
Et comme pour l’embarquement du premier contingent d'environ 800 hommes, il y avait un service d’ordre de 500 policiers pour éviter un attentat ou une émeute…
Il est préférable de relativiser le soutien de l’opinion publique à leur « croisade ».


 

Voir le Blog de Goupil : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 23 Aoû 2004, 15:50

Qu'il est difficile de parler de la LVF et des ses avatars !
D'abord comment s'informer a propos de son histoire ?
Ce n'est pas avec les livres de Mabire que l'on trouvera une source objective .
D'autres auteurs ont evoqué ces armees, mais plus sous la forme d'Ordres De Marche amelioré ou sous l'angle de l'uniformologie.
Les ouvrages d'authentiques historiens de cette periode, ne nous livrent que quelques lignes, au mieux qq pages .
Il nous reste les memoires des veterans, mais là encore, ce genre de temoignage apportera qu'une vision sectaire au lecteur en recherche d'objectivité. De plus, ces anciens etant representatifs que d'une minorité intellectuelle et politisée des engagés, ils ne nous donnent qu'une image faussée de l'ensemble.(90 % des recrues seraient, à l'origine, des travailleurs manuelles)

Au final, qu'avons nous comme vision de cet engagement ?
Il semble qu'une vision romantique de cette histoire se soit rependue parmis nombres de jeunes.
En ne conservant que la lutte contre le communisme et en oubliant la doctrine antisemite qui allait de paire, en oubliant le passé milicien de certains de ces volontaires SS, et en nous lançant le sempiternel "Vae victis", purificateur des erreurs de vaincus, il veulent nous faire croire, et peut-etre croient-ils eux-même, que ce n'etaient que des patriotes de l'autre bord.
Mais qui etait l'ennemi dans ces années là ?
Qui occupait une partie, puis la totalité du territoire?
Qui retenait 1 500 000 prisonniers de guerre ?
Qui amputait le territoire ?
Etc....

Aussi, cela m'amene a penser, que ces "nationalistes" ont fait la meme chose qu'il reprochait a leur compatriote communiste. Faire passer leur ideologie avant la Patrie.
Car l'ideologie "maurrassienne", monarchiste, ou , voir même l'antisemitisme, n'a pas empêché certains anciens cagoulards d'etre parmis les premiers à Londres en 40, car pour eux , c'etait la France avant tout.

Alors a quand un ouvrage solide sur la LVF ?
Euh si il existe, dites le moi svp (je l'ai raté)



Voila c'est tout


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Yves  Nouveau message 23 Aoû 2004, 16:23

Larminat a écrit:Car l'ideologie "maurrassienne", monarchiste, ou , voir même l'antisemitisme, n'a pas empêché certains anciens cagoulards d'etre parmis les premiers à Londres en 40, car pour eux , c'etait la France avant tout.


Tout comme certains d'entre eux ont soutenu ceux qui - en 36/39 - passaient en Espagne pour soutenir les républicains espagnols en partant du postulat qu'une Espagne tombant dans le camp fasciste était dangereuse pour la France... ce qui ne les empêchaient pas de tomber à bras raccourcis sur les "cocos" en d'autres occasions, quand la France n'encourait plus les mêmes dangers...


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 23 Aoû 2004, 18:02

Larminat a écrit:Qu'il est difficile de parler de la LVF et des ses avatars !
D'abord comment s'informer a propos de son histoire ?
Ce n'est pas avec les livres de Mabire que l'on trouvera une source objective .


Aussi, cela m'amene a penser, que ces "nationalistes" ont fait la meme chose qu'il reprochait a leur compatriote communiste. Faire passer leur ideologie avant la Patrie.
Car l'ideologie "maurrassienne", monarchiste, ou , voir même l'antisemitisme, n'a pas empêché certains anciens cagoulards d'etre parmis les premiers à Londres en 40, car pour eux , c'etait la France avant tout.

Alors a quand un ouvrage solide sur la LVF ?
Euh si il existe, dites le moi svp (je l'ai raté)



Voila c'est tout


Bonne analyse, il est vrai que d'excellents livres sur la LVF il n'en existe pas pour ma part je ne dispose sur la LVF qu'un document tiré du Livre Paris en Guerre( Heimdal) qui lui est plus basé sur la collaboration parisienne.

je pense qu'il faut surtout aller chercher les membres de cette légion parmi les adhérents
- du parti populaire français fondé par Jacques Doriot en 1936 (Doriot est devenu un anti communiste affirmé depuis sa rupture avec Maurice Thorez.)
- du rassemblement national pouplaire crée par Marcel Déat le 2 février 1941
- du parti franciste fondé en 1933 de Marcel Bucard
- du mouvement social revolutionnaire fondé en 1941 par Marcel Deloncle
- du parti national collectiviste de Pierre Clementi (qui s'engagera dans la LVF en 1942)
- de la ligue française de Pierre Constantini qui echouera dans la création d'un corps de volontaire français dans la luftwaffe

de groupuscules tels que:

- Le parti ouvrier et le paysan français
- le Front franc
- le parti national socialiste français

Que dire de la milice, elle est créee en zone sud en 1943 par Joseph Darnand, qui se verra en 1944, nommé comme secrétaire d'état au maintien de l'ordre, que cette entité fournira nombres de cadres à la LVF comme le capitaine Bassompierre adjoint de Darnant.

La franc garde commandée par Emile de Monneuse sera la seule formation que les allemands ont accpeter d'armer, elle comptera au sommum de son "aura" environ 5000 hommes et se rendra tristement célèbre pour la lutte qu'elle va mener contre les maquis.

Il faut ajouter les relais nationalistes régionalistes qui ont été les échos des partis parisiens .

Il est vrai que tous ces partis pronaient un antisemitisme actif..., que les hommes formant la LVF ont fait passer leur conception idéologique avant celui de la france.

La LVF, puis plus tard, la division Charlemagne ne sont que l'aboutissement militaires des partis politiques collaborationnistes. La milice quand à elle, restera le suppletif français à la gestapo, qu'elle secondra avec zèle et passion


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de chien jaune  Nouveau message 23 Aoû 2004, 21:20

Pour la petite histoire
Les premières unités de paras appartenant à l'Armée de l'Air d'avant guerre, lors de la création du 1er RCP, l'insigne de l'aviation ( le charognard) fut conservé et placé sur les épaulettes en lieu et place de l'insigne d'Arme qui aurait du être le cor de chasse.
Mais pour se différencier des aviateurs , ils furent inversés ,le charognard regardant vers l'extérieur au lieu de l'intérieur ! :lol:

Pour en revenir aux volontaires Français de la LVF et de la Division SS Charlemagne , Il est reconnu qu'ils se battèrent sur le Front Russe avec un grand professionalisme et sans commettre d'atrocités .
Certains pour se faire oublier s'engagèrent par la suite dans la Légion étrangère pour combattre en Indochine (allusion discrète au passé de l'Adjudant Willsdorff de la 317 ème section)


 

Voir le Blog de chien jaune : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a 7 minutes
par: Dog Red 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
il y a 15 minutes
par: Shelburn 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 09:06
par: coyote 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes débutait. 
Aujourd’hui, 08:50
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 00:24
par: Shiro 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:29
par: iffig 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Hier, 22:31
par: Paul G 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : le retour des évacués 1940 
Hier, 22:05
par: orpo57 
    dans:  uniformes des Républicains 
Hier, 20:09
par: Cat 
    dans:  dragonne sur dague SS 1933 
Hier, 18:46
par: carlo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll