Connexion  •  M’enregistrer

unités

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 26 Sep 2007, 14:07

Bonjour Tom, svp, la discussion sur la Suisse devra être poursuivie sur le fil en question pour ne pas être hors-sujet dans celui-ci.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Tom  Nouveau message 26 Sep 2007, 16:51

Oui, bien sûr :D En fait, je n'avais pas l'intention de poursuivre cette discussion ; c'était juste un clin d'oeil de connivence adressé à un voisin suisse, dans la mesure où les citoyens de Genève, qui fut savoyarde jusqu'à la fin du 16e siècle, demeurent parfois méfiants à l'égard des Savoyards depuis le jour de l'Escalade de 1602 ! ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Tom  Nouveau message 26 Sep 2007, 17:20

tagnon écrit :

La section peut comporter plusieurs pelotons (= "platoon" en EngUS). Ceci d'après mes souvenirs (poussiéreux) d'avoir servi comme milicien dans l'armée belge (où le régiment n'existe pas [...]


Outre qu'il vaut mieux avoir servi comme milicien dans l'armée belge que dans la Milice française ;) , cette remarque me fait penser que, durant la SGM, certaines unités pourtant élémentaires ont changé de structure, comme par exemple la section d'infanterie allemande qui, en 1939, comprenait trois groupes de combat de douze hommes (chacun articulé autour d'un F.-M. leMG 34) et qui, en 1942, en comportait quatre de dix, ce qui a permis de la doter de quatre F.-M. (leMG 42 qui plus est) sans augmenter l'effectif global (d'autant que le mortier de section leGrW 36 disparaissait)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Christian  Nouveau message 26 Sep 2007, 19:56

Bonsoir Tom !

Les "foudres" que je t'ai attribuées amicalement, se référaient évidemment à la manière propre en ordre (comme on dit par chez nous) avec laquelle tu m'as remis en place précédemment (ce qui, encore une fois, était parfaitement légitime :cheers: ).
Je tiens à dissiper un malentendu... je ne suis pas germanophone, mais bien un pur Romand. Mais passons au sujet qui nous occupe.

J'ai constaté comme toi qu'il y a deux manières de numéroter les unités de l'armée allemande : avec un adjectif numéral ordinal (donc avec un point) ou avec un n° incrémenté à la fin (sans point).
Il me semble que, d'une manière générale, on numérote avec cette dernière méthode ce qui est plus petit qu'une division (un régiment, un bataillon, une Abteilung, etc.), sauf lorsque c'est mis en rapport avec quelque chose, avec l'échelon supérieur (ex.: Kompanie I./26, la 1ère compagnie du bataillon 26), ou avec un lieu par exemple (2. Festungs-Brigade Kreta, la deuxième brigade de fortification en Crète).

Il ne faudrait donc pas traduire schwere Panzerabteilung 503 par 503[sup]e[/sup] Détachement blindé lourd, mais par Détachement blindé lourd 503.

Pour la division et au-dessus, c'est toujours un adjectif numéral ordinal.

Qu'en penses-tu, Tom ? Ca correspond à tes observations ?

Cela dit, c'est, je pense, affaire de tradition et de convention, et non de grammaire allemande.

Pour ce qui est de la Savoie et des Savoyards, je n'oublie pas qu'ils nous ont amené la fondue :cheers: Et tu sais à quel point on aime ça :mrgreen:

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 398
Inscription: 11 Sep 2007, 22:02
Localisation: La Neuveville, CH
Région: Jura bernois
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian : cliquez ici


Re: sous-unités

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de hell on wheels  Nouveau message 26 Sep 2007, 22:14

tagnon a écrit:Bonjour,

1 ajoute et 1 question:

La section peut comporter plusieurs pelotons (= "platoon" en EngUS). Ceci d'après mes souvenirs (poussiéreux) d'avoir servi comme milicien dans l'armée belge (où le régiment n'existe pas: les compagnies se regroupent directement en brigades. Celles-ci devraient se regrouper en divisions, mais cette grande unité n'existait déjà plus en 1970: les brigades actives de notre petit pays qui stationnaient encore en Allemagne étaient coiffées par une structure de corps: en l'espèce le 1(BE)Corps. Pour ce qui est des forces de l'intérieur, je ne sais plus.

Qu'en est-il du "Combat Command" des US ? j'imagine que c'est une formation de circonstance comparable au Kampfgruppe des Allemands, et le "Task Force" de la USNavy ?

Bien cordialement,

Alain


Attention aux faux amis....En français une section à plusieurs pelotons (ou groupes de combat) donne en anglais a platoon with several squads

Amicalement

HOW ;)


 

Voir le Blog de hell on wheels : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Tom  Nouveau message 27 Sep 2007, 16:05

Christian (qui semble, comme moi, aimer l'exactitude, laquelle est non seulement "la politesse des rois", mais aussi, à mon humble avis, la base de la vérité historique) écrit :

[...] la manière propre en ordre [...] avec laquelle tu m'as remis en place précédemment [...].


Je regrette vraiment d'avoir employé les caractères gras qui indiquent sans doute, sur la Toile, un ton péremptoire.

J'ai constaté comme toi qu'il y a deux manières de numéroter les unités de l'armée allemande : avec un adjectif numéral ordinal (donc avec un point) ou avec un n° incrémenté à la fin (sans point).
Il me semble que, d'une manière générale, on numérote avec cette dernière méthode ce qui est plus petit qu'une division (un régiment, un bataillon, une Abteilung, etc.), sauf lorsque c'est mis en rapport avec quelque chose, avec l'échelon supérieur (ex.: Kompanie I./26, la 1ère compagnie du bataillon 26), ou avec un lieu par exemple (2. Festungs-Brigade Kreta, la deuxième brigade de fortification en Crète).
Il ne faudrait donc pas traduire schwere Panzerabteilung 503 par 503e Détachement blindé lourd, mais par Détachement blindé lourd 503.
Pour la division et au-dessus, c'est toujours un adjectif numéral ordinal.
Qu'en penses-tu, Tom ? Ca correspond à tes observations ?


Oui, dans l'ensemble, je suis d'accord. Cependant, au-dessus de la division, on trouve les Heeresgruppen, les Armeegruppen ou les Armeeabteilungen qui, lorsqu'ils ne portent pas de nom, sont désignés par une lettre venant ensuite sans point comme le nom : Heeresgruppe A, Armeegruppe G, Armeeabteilung A, ainsi que les Panzergruppen désignés de même, mais par un chiffre au lieu d'une lettre : Panzergruppe 1.

D'autre part, les Divisionen Nr. sont désignées par un nombre qui suit : Division Nr. 157 pour parler de l'unité ayant donné la 157.Reserve-Division qui a sévi contre les maquis alpins (voir ma page : http://alain.cerri.free.fr/index9.html

De plus, au-dessous de la division, la brigade connaît en fait les deux manières de numéroter : 1005.Brigade, 139.Gebirgsjäger-Brigade Generaloberst Dietl, mais aussi Afrika-Brigade 999, Lehr-Brigade 900, Heeres-Flakartillerie-Brigade 501, Schnelle Brigade 20, etc.

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Tom  Nouveau message 27 Sep 2007, 17:11

A propos de la plus petite unité de combat de l'infanterie, le groupe en français (squad en anglais, Gruppe en allemand), bien que doté d'armes légères, il pouvait avoir une puissance très différente au sein de la même armée à la même époque de la SGM.

Par exemple, dans l'armée allemande en 1942, le groupe de combat ordinaire comprenait désormais dix hommes :
- un sous-officier chef de groupe avec un pistolet-mitrailleur ;
- deux servants d'un fusil-mitrailleur leMG 42, chacun avec un pistolet automatique ;
- un fusilier-grenadier avec un fusil à répétition lance-grenades (Schießbecher) ;
- un gradé chef d'équipe-choc et cinq fusiliers-voltigeurs, chacun avec un fusil à répétition.

mais le groupe de combat de l'infanterie motorisée ou mécanisée comprenait douze hommes :
- un sous-officier chef de groupe avec un pistolet-mitrailleur ;
- un gradé chef d'équipe-feu avec un fusil à répétition lance-grenades (Schießbecher) ;
- quatre servants de deux fusils-mitrailleurs leMG 42, chacun avec un pistolet automatique ;
- un tireur d'élite avec un fusil à répétition à lunette ;
- un fusilier-grenadier avec un fusil à répétition lance-grenades (Schießbecher) ;
- un fusilier-voltigeur avec un fusil semi-automatique ;
- trois fusiliers-voltigeurs, chacun avec un fusil à répétition.

N.B. Il fallait évidemment des véhicules pour transporter toutes les munitions supplémentaires dont ce dernier groupe surpuissant avait besoin...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Pierre L.  Nouveau message 27 Sep 2007, 19:27

Attention !

En france, une section est la même chose qu'un peloton ! Le peloton est en effet l'appelation de la section dans les armes blanches (cavalerie, gendarmerie). En anglais, "platoon", c'est le peloton, ou la section (organiquement la même chose !), alors que "section" c'est l'échelle en dessous, utilisé surtout dans les blindé et désignant une patrouille de deux blindés.

en gros:

platoon = peloton/section
section = patrouille
squad = groupe
team = équipe


 

Voir le Blog de Pierre L. : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Judex  Nouveau message 27 Sep 2007, 22:04

Bonsoir Tom,
Juste un petit détail :

Il ne faut pas oublier le petit espace !!!
Donc pas 19e armée = 19.Armee
mais
19e armée = 19. Armee

On peut aussi rajouterla possibilité d'écrire parfois de deux manières certains mots :
ex : Panzer-Grenadier / Panzergrenadier

Bien amicalement


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Tom  Nouveau message 28 Sep 2007, 15:10

Apud judices...

Judex, tu as parfaitement raison !

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Metz ville ouverte juin 1940 
Aujourd’hui, 01:11
par: orpo57 
    dans:  El Arabi Karim 
Aujourd’hui, 01:10
par: alfa1965 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 01:05
par: alfa1965 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:01
par: brehon 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Hier, 23:01
par: orpo57 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Hier, 22:28
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le sous-marin Doris 
Hier, 22:08
par: NIALA 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 21:19
par: iffig 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 20:27
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll