Connexion  •  M’enregistrer

Classement des plages du débarquement


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Re: Classement des plages du débarquement

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Caos  Nouveau message 02 Juin 2011, 23:37

J'espère qu'ils vont finir par arrêter dans parler et finir par passer a l'action. Non pas pour les protégés aujourd'hui, mais pour demain lorsqu'il ne restera plus de personne qui on vécut durant cette sombre période.

Caos ::chapeau - salut::


 

Voir le Blog de Caos : cliquez ici


Re: Classement des plages du débarquement

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 08 Juin 2012, 12:58

Je re-re-re-ressors ce vieux fil puisque l'Arlésienne refait surface avec cette fois ci notre nouveau président de la République qui en visite à Ranville ce 6 juin pluvieux a annoncé que le gouvernement appuierait le projet de classements des plages du débarquement au patrimoine mondial. çà ne veut pas dire grand chose et si c'est aussi efficace que toutes les promesses antérieures, on ne risque rien de ce côté là... :?
Pourtant 2014 approche...
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6012
Inscription: 01 Juin 2004, 20:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: "classement" des plages...

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Private SNAFU  Nouveau message 28 Nov 2012, 00:27

Bonsoir,

Effectivement les médias mettent en avant le côté américain du Débarquement.


De fait, on oublie qu'il s'agit d'une opération militaire Americano- Anglo - Canadienne . Et Française. Sans oublier les Danois, Polonais, Néo-Zélandais, Australiens, Sud-Africains ...


Pour la classification des plages du Débarquement au patrimoine de l'Unesco, vous avez 6 ans de retard car depuis 2006 le dossier avance (sans que rien ne soit acquis ).

Dernières nouvelles (sans remonter à 2006) :

Les plages du débarquement devront patienter pour entrer au patrimoine mondial

Après le Mont Saint-Michel, les fortifications de Vauban et le Havre, la région Normandie a l'intention d'inscrire un autre de ses sites, les cinq plages du Débarquement de juin 1944, à la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Le projet, d'abord lancé par l'association Normandie Mémoire, qui ne s'occupe plus du dossier aujourd'hui, a été repris en main par la région Basse-Normandie et le Mémorial de Caen, via son directeur Stéphane Grimaldi. "Depuis deux ans, je travaille activement sur ce dossier", note Laurent Beauvais, président PS du conseil régional. Le rêve du président de la région, voir les plages classées pour 2014, date du 70e anniversaire du Débarquement, ne pourra cependant pas être réalisé. "On ne sera pas prêts pour 2014", reconnaît-t-il.

"La première étape pour nous aujourd'hui, c'est l'intégration à la liste indicative de la France" – la liste des biens qu'un pays a l'intention de proposer pour inscription – explique Laurent Beauvais. Pour cela, le projet devra trouver des soutiens au plus au niveau de l'Etat. "Le choix de mettre un dossier sur la liste, qui revient au ministère de la culture, se fait surtout sur des critères politiques", estime Alessandro Basalmo, chargé du suivi des dossiers de candidature au patrimoine mondial à l'Unesco.

Des soutiens de taille, le projet ne semble pas en manquer. "J'apporte tout le soutien de l'Etat à l'initiative de la région Basse-Normandie à l'inscription des sites du Débarquement au patrimoine mondial de l'humanité", a annoncé François Hollande lors de son discours pour le 68e anniversaire du Débarquement, le 6 juin 2012. Un comité de parrainage, présidé par Simone Veil, a par ailleurs été créé. Stéphane Hessel et Robert Paxton, historien américain émérite, spécialiste de la seconde guerre mondiale, l'ont rejoint.

INTÉRÊT DES AMÉRICAINS

Car les soutiens viennent aussi d'outre-Atlantique. Jeudi 2 août 2012, Steve Beshear, le gouverneur de l'Etat du Kentucky, reçu par Laurent Beauvais pour une toute autre raison - les Jeux équestres mondiaux, organisés par Caen en 2014 – a profité de sa visite pour exprimer son soutien au projet de la région.

D'autres Américains, avant Steve Beshear, avaient manifesté leur appui au classement des plages au patrimoine mondial. En avril 2011, des boy-scouts américains avaient écrit un message en lettres humaines, "Normandy Land of Liberty" ("Normandie, pays de la liberté"), sur Omaha, l'une des cinq plages du Débarquement, pour manifester leur soutien à leur candidature au patrimoine mondial.

"NORMANDIE, TERRITOIRE DE MÉMOIRE"

Mais si les plages normandes franchissent la première étape, l'inscription sur la liste indicative de l'Unesco, le chemin sera encore long avant le classement définitif sur la Liste du patrimoine mondial. Pour que les plages du D-day aient leur chance, un dossier de candidature solide devra être monté. "La préparation d'un dossier de ce type peut être très longue", remarque Alessandro Balsamo. Après 17 mois d'évaluation du dossier de candidature par des experts, l'Unesco rendra son verdict final.

En fonction de quels critères ? "Pour figurer sur la Liste du patrimoine mondial, les sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle, et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection", relate sur son site l'organisation internationale. Selon Alessandro Balsamo, les plages pourraient remplir le critère 6, qui implique que le site candidat soit "directement ou matériellement associé à des événements (...) ayant une signification universelle exceptionnelle."

Cependant, le caractère propre au site pourrait être, selon lui, un obstacle. "La politique de l'Unesco est plutôt de décourager la présentation de sites liés à la guerre, parce que, sinon, on risque d'entrer dans un cercle vicieux, car il est difficile de définir en quoi un site de guerre est plus important qu'un autre." Cependant, Hiroshima et Auschwitz, des sites directement liés à la Seconde guerre mondiale, sont inscrits sur la Liste de l'Unesco. Tout espoir n'est donc pas perdu.

Selon Laurent Beauvais, la candidature des plages du Débarquement se justifie pleinement, car elle s'inscrit "dans la volonté [de la région] de promouvoir la paix comme valeur universelle, et de faire du territoire de la Normandie, un territoire de mémoire". Outre l'aspect mémoriel, le classement des plages aurait un impact économique notable sur la région, un label Unesco provoquant toujours une augmentation du nombre de visiteurs.


Le Monde.fr
Laure Beaulieu
3 août 2012


=================

Le coup de pouce d'Hiroshima

La ville japonaise accorde son soutien à l'inscription des plages du Débarquement au patrimoine de l'Unesco.

C'est le président de la région qui l'a annoncé ce mercredi. Pour Laurent Beauvais, ce soutien est un geste qui relève d'un "message d'espoir et de paix
pour les générations futures" au-delà des atrocités qui se sont produites lors de la seconde guerre mondiale.



Le soutien d'Hiroshima a été accordé mardi par le maire de la ville martyre, Kazumi Matsui, lors d'une visite du président de Basse-Normandie au dôme de Genbaku (Mémorial de la Paix) d'Hiroshima, lui-même l'un des rares sites de guerre au monde à être classé au patrimoine de l'Unesco. Le dôme de Genbaku est le seul bâtiment aussi proche du centre de l'explosion à avoir en partie résisté au souffle de la première bombe atomique américaine le 6 août 1945.

Le Maire d'Hiroshima a déclaré partager les buts que la région Basse-Normandie porte avec la demande de classement de ses plages, des lieux de mémoire "devenus le symbole incontestable de la liberté et de la lutte contre les atrocités : promouvoir la paix et la réconciliation entre les peuples, pour porter un message tourné vers l'avenir", précise le communiqué du conseil régional.

La Basse-Normandie a lancé l'an dernier sa campagne pour le classement des cinq plages du Débarquement du 6 juin 1944, d'Utah Beach à Sword Beach au titre des "sites associés à des événements à portée universelle".

L'inscription viendrait s'ajouter à celles d'Auschwitz, de l'île de Gorée, de la prison sud-africaine de Robben Island et du dôme d'Hiroshima.

Le Débarquement de Normandie et le bombardement d'Hiroshima ont tous deux marqué un tournant décisif et sanglant dans la Seconde guerre mondiale, en Europe et en Extrême-Orient.

L'initiative bas-normande avait reçu le soutien du Président de la République française lors de sa venue en Normandie le 6 juin dernier et obtenu l'appui du gouverneur du Kentucky Steven Beshear au début du mois d'août.

Catherine BERRA
France3.fr
22/08/12


 

Voir le Blog de Private SNAFU : cliquez ici


Précédente

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
il y a 13 minutes
par: brehon 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
il y a 18 minutes
par: pigeon38 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 33 minutes
par: Didier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 16:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Organisation du Gross-Paris 
Aujourd’hui, 15:46
par: tistou48 
    dans:  Jean Piat 
Aujourd’hui, 15:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Aujourd’hui, 14:48
par: pierma 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 14:43
par: GBW067 
    dans:  L'armée polonaise 1939-1945 
Aujourd’hui, 14:41
par: iffig 
    dans:  Bataille mer de Ligure 
Aujourd’hui, 14:35
par: de.rene 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 48 invités


Scroll