Connexion  •  M’enregistrer

histoire de Joseph Priller "pips"(le jour le plus


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

histoire de Joseph Priller "pips"(le jour le plus

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 04 Avr 2006, 02:45

Sont connus de tous, à l'image de la légendaire colère de l'officier Allemand de la Luftwaffe, quelque part dans le nord de la France et à qui l'ont vient de demander de décoller pour la Normandie. Voici la véritable histoire de Joseph Priller.

6 Juin à 6h30. L’officier des opérations du II/JAGDKORPS, 2ème Corps Aérien basé à Chantilly-Compiègne (Oise), commandé par le Général-Major Werner JUNCK, appelle Priller dit « Pips » au téléphone pour qu’il mette son escadrille, la JG26, en état d’alerte.
Priller n’avait que deux Fock Wulf 190 et un troisième hors d’état de vol à sa disposition - En effet Priller était resté sur le terrain de Bondues (à 4 km de Lille) avec son équipier le Sergent Heinz Wodarczyk.Son escadre, la JG26, équipée de 120 FW190 avait quitté le Nord le 4 juin : la I/JG26 était partie pour Reims, la II/JG 26 pour Mont de Marsan et Biarritz et la III/JG26 pour Metz. Ils étaient donc au plus près des plages pour une intervention rapide.

Priller hurla donc à Junck au téléphone : « c’est de la folie ! Si l’on s’attend à une invasion, la place des escadrilles est sur les côtes et non en manœuvre loin de celle-ci ! Vous êtes tous cinglés ! … »
« Ecoutez Priller, répond le Général Junck, il ne saurait être question d’invasion, le temps est bien trop mauvais.
Priller, furieux raccrocha brutalement et sortit sur le terrain de Bondues.
A 8 heures du matin, en l’absence de ses commandants d’unités, Priller réunit ses officiers d’Etat-Major à la Ferme Dillies à Wambrechies (ferme se situant en bout de piste de l’aérodrome de Bondues) dont il réquisitionna la salle à manger pour une brève conférence sur le débarquement qui était en cours en Normandie, il donne l’ordre à son Etat-Major d’évacuer immédiatement vers Poix-du-Nord dans la Somme.
Vers 8h30 avant le décollage pour la première mission contre l’armada Alliée, Priller s’adresse au Sgt Wodarczyk : « Ecoutez mon vieux, nous ne sommes que deux, nous ne pouvons pas nous permettre de nous séparer, alors pour l’amour de Dieu, faites exactement comme moi. Volez derrière moi et imitez mes moindres mouvements. Nous allons y aller tous les deux, seuls…. Et je doute que l’on en revienne.
Ils décollent donc de Bondues cap au sud-ouest en direction d’Abbeville - où ils aperçoivent les premiers Spitfire - puis survolent le Havre avant de déboucher des nuages au-dessus de l’Estuaire de l’Orne.
Pips et Wordaczyk à plus de 600 Km/h mitraillent la partie la plus orientale des cinq plages de débarquement (Sword beach) laissant médusés les soldats britanniques sans oublier les hommes du commando Kieffer, qui auront à abattre une dizaine de prisonniers allemands qui tentaient de s’échapper pendant le mitraillage des FW190.

Né le 27 juin 1915 à Ingolstadt en Bavière, reconnu pour son impulsivité et sa façon d’exprimer ses pensées à ses supérieurs. Après avoir commandé successivement la 6/JG51, la I/JG26, la III/JG26, il obtient en janvier 1943 le commandement de l’Escadre JG26.
En janvier 1945 il est élevé au grade de colonel (Oberst) et quitte la JG26. Après la bataille des Ardennes, pour devenir inspecteur de la chasse à l’Ouest. Il termine la guerre avec 101 victoires et 307 missions.Il décède le 20/05/1961 à l’age de 46 ans à Böbing/Oberbayern d’une crise cardiaque.

Heinz Wodarczyk :

Né en 1922, caporal pilote puis sergent le 27 mai 1944 .I l était à Bondues le plus jeune pilote. Il sera abattu le 1er janvier 1945 (le jour ou Priller est élevé au grade de Colonel) à bord de son FW190 D9 par des chasseurs américains lors de l’opération Bondenplatte, avec 2 victoires à son actif.
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 54
Inscription: 02 Nov 2005, 00:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


et voici son palmares

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 04 Avr 2006, 02:57

voici son palmares...impressionnant.. :shock: faut pas etre devant lui

1) 28.5.1940 13:07 Spitfire 6./JG 51 NW Dunkirk -
2)28.5.1940 13:10 Hurricane 6./JG 51 NW Dunkirk -
3)2.6.1940 21:15 Curtiss 6./JG 51 SW Dunkirk -
4) 8.6.1940 19:05 Blenheim 6./JG 51 Abbeville -
5) 8.6.1940 19:06 Blenheim 6./JG 51 Abbeville -
6) 25.6.1940 18:20 Spitfire 6./JG 51 8km NW Desvres -
- 10.7.1940 11:15 Spitfire 6./JG 51 Dover Spitfire of 610 Sqn, RAF flown by S/L Smith, damaged
7) 14.7.1940 16:25 Hurricane 6./JG 51 SE Dover Hurricane of 615 Sqn, RAF
8) 20.7.1940 19:20 Hurricane 6./JG 51 5km E Folestone Hurricane of 32 Sqn RAF flown by Sub Lt Bulmer
9) 29.7.1940 8:40 Spitfire 6./JG 51 5km N Dover -
10) 14.8.1940 13:45 Spitfire 6./JG 51 NW Dover -
11) 15.8.1940 16:15 Hurricane 6./JG 51 1km E Clacton -
12) 16.8.1940 13:35 Spitfire 6./JG 51 10km E Canterbury -
13) 24.8.1940 13:55 Hurricane 6./JG 51 7km E Margate -
14) 24.8.1940 14:10 Hurricane 6./JG 51 2km E Margate -
15) 26.8.1940 18:57 Spitfire 6./JG 51 5km W Boulogne -
16) 7.10.1940 11:35 Spitfire 6./JG 51 20km N Canterbury -
17) 7.10.1940 17:40 Spitfire 6./JG 51 Thames Estuary -
18) 15.10.1940 13:10 Hurricane 6./JG 51 10km SW Dover -
19) 15.10.1940 13:15 Hurricane 6./JG 51 15km W Dover -
20) 17.10.1940 16:35 Hurricane 6./JG 51 Tunbridge Wells -
21) 16.6.1941 16:35 Spitfire 1./JG 26 W Boulogne -
22) 16.6.1941 16:45 Blenheim 1./JG 26 SW Boulogne Blenheim of 59 Sqn, RAF
23) 17.6.1941 19:42 Hurricane 1./JG 26 W Cap Gris Nez Hurricane of 56 or 242 Sqn, RAF
24) 21.6.1941 12:40 Spitfire 1./JG 26 SW Ramsgate Spitfire of 603 Sqn, RAF
25) 23.6.1941 13:35 Spitfire 1./JG 26 S Somme Estuary -
26) 25.6.1941 13:00 Spitfire 1./JG 26 W Gravelines Spitfire of 610 or 616 Sqn, RAF
27) 27.6.1941 22:00 Spitfire 1./JG 26 SW Gravelines -
28) 30.6.1941 18:56 Spitfire 1./JG 26 10km NW St Inglevert Spitfire of 603 or 616 Sqn, RAF
29) 2.7.1941 12:45 Spitfire 1./JG 26 10km W Lille -
30) 4.7.1941 14:55 Spitfire 1./JG 26 10km SW St Omer -
31) 5.7.1941 13:40 Spitfire 1./JG 26 4km NW Dunkirk Spitfire of 54 or 616 Sqn, RAF
32) 7.7.1941 10:00 Spitfire 1./JG 26 3km N Gravelines Spitfire of Hornchurch Wing, RAF
33) 7.7.1941 10:47 Spitfire 1./JG 26 W Somme Estuary -
34) 8.7.1941 15:30 Spitfire 1./JG 26 10km N St Omer -
35) 9.7.1941 14:00 Spitfire 1./JG 26 S Aire-SE Samer -
36) 9.7.1941 14:10 Spitfire 1./JG 26 2km S Calais -
37) 10.7.1941 12:30 Spitfire 1./JG 26 N St Omer -
38) 10.7.1941 12:40 Spitfire 1./JG 26 5km NW Boulogne -
39) 11.7.1941 16:10 Spitfire 1./JG 26 20km W Calais -
40) 14.7.1941 10:30 Spitfire 1./JG 26 St Omer Spitfire V of 72 Sqn flown by F/Sgt WM Lamberton, baled out, POW
41) 19.7.1941 14:35 Spitfire 1./JG 26 5km Dover Spitfire of 72 Sqn, RAF
42) 22.7.1941 13:40 Spitfire 1./JG 26 10km NW Gravelines Spitfire of 308 Sqn, RAF
43) 23.7.1941 14:05 Spitfire 1./JG 26 15km NW Gravelines -
44) 24.7.1941 14:45 Spitfire 1./JG 26 7km NW Dunkirk -
45) 7.8.1941 11:30 Spitfire 1./JG 26 5km NW Calais -
46) 7.8.1941 18:20 Spitfire 1./JG 26 8km N Calais -
47) 4.9.1941 17:30 Spitfire 1./JG 26 NW Bethune -
48) 17.9.1941 15:35 Spitfire 1./JG 26 5km NW Calais -
49) 18.9.1941 16:25 Spitfire 1./JG 26 SW Dungeness -
50) 1.10.1941 14:57 Spitfire 1./JG 26 mid English Channel Spitfire of 91 Sqn, RAF
51) 1.10.1941 13:55 Spitfire 1./JG 26 W Boulogne -
52) 12.10.1941 13:25 Spitfire 1./JG 26 5km E Berck-sur-Mer Spitfire of 452 or 602 Sqn, RAF
53) 13.10.1941 15:30 Spitfire 1./JG 26 15km W Berck-sur-Mer -
54) 21.10.1941 12:55 Spitfire 1./JG 26 4km W Etaples -
55) 21.10.1941 13:05 Spitfire 1./JG 26 15km NNW Le Touquet -
56) 27.10.1941 13:15 Spitfire 1./JG 26 5km N Watten Spitfire of 401 Sqn, RAF
57) 8.11.1941 12:50 Spitfire 1./JG 26 N Bethune Spitfire of 302 or 316 Sqn, RAF
58) 8.11.1941 13:10 Spitfire 1./JG 26 5km NW Gravelines Spitfire of 302 or 316 Sqn, RAF
59) 3.1.1942 15:38 Hurricane Stab III./JG 26 5km NW Calais -
60) 27.3.1942 16:40 Spitfire Stab III./JG 26 10km W Ostend Spitfire of 313 Sqn RAF flown by Vladimir Michalek
61) 28.3.1942 18:50 Spitfire Stab III./JG 26 Cap Gris Nez-Blanc Nez Spitfire of 457 or 602 Sqn, RAF
62) 4.4.1942 14:15 Spitfire Stab III./JG 26 Calais-Dover Spitfire of 129 Sqn, RAF
- 12.4.1942 - Spitfire Stab III./JG 26 Boulogne Not confirmed
63) 12.4.1942 13:45 Spitfire Stab III./JG 26 N Gravelines Spitfire of 41 Sqn, RAF
64) 16.4.1942 18:26 Spitfire Stab III./JG 26 5km N Calais Spitfire of 118 or 129 Sqn, RAF
65) 25.4.1942 16:54 Spitfire Stab III./JG 26 10km W St Étienne -
66) 27.4.1942 12:25 Spitfire Stab III./JG 26 S Ardres Spitfire of 65 Sqn, RAF
67) 27.4.1942 12:30 Spitfire Stab III./JG 26 15km NW Gravelines Spitfire of 65 Sqn, RAF
68) 28.4.1942 12:00 Spitfire Stab III./JG 26 Dunkirk-Gravelines Spitfire of 401 Sqn, RAF
69) 1.5.1942 19:30 Spitfire Stab III./JG 26 5km N Calais Spitfire of 457, 485 or 602 Sqn, RAF
70) 5.5.1942 15:40 Spitfire Stab III./JG 26 11km SW Ypres Spitfire Vb (BM261) of 313 Sqn RAF flown by Sgt Karel Pavlik, killed
71) 9.5.1942 13:40 Spitfire Stab III./JG 26 3km N Gravelines Spitfire of 118 of 501 Sqn, RAF
72) 17.5.1942 11:33 Spitfire Stab III./JG 26 S Guines-Audembert Spitfire of 313 Sqn RAF flown by F/Lt Stanislav Fejfar (5.833/1/3 victories)
73) 1.6.1942 13:45 Spitfire Stab III./JG 26 5km N Blankenberghe Spitfire of 350 Sqn, RAF
74) 22.6.1942 12:10 Spitfire Stab III./JG 26 30km N Gravelines Spitfire of 64 Sqn, RAF
75) 15.7.1942 15:38 Spitfire Stab III./JG 26 8km NE Dover Spitfire of 402 Sqn, RAF
- 30.7.1942 19:00 Spitfire Stab III./JG 26 Gravelines Not confirmed
76) 21.8.1942 11:10 Spitfire Stab III./JG 26 50km N Gravelines -
77) 29.8.1942 11:46 Spitfire Stab III./JG 26 15km NW Cap Gris Nez -
78) 9.10.1942 10:35 B-24 Stab III./JG 26 SW Roubaix-Wevelgem B-17 “Snoozy II” of 367 BS, 306 BG, USAAF flown by Capt John Olsen
79) 4.12.1942 14:40 Spitfire Stab III./JG 26 20km N Calais Spitfire of 401 or 402 Sqn, RAF
80) 6.12.1942 12:10 Spitfire Stab III./JG 26 5-6km S Lille -
81) 20.12.1942 12:01 B-17 Stab III./JG 26 Baie de la Seine B-17 of 91 BG, USAAF
82) 20.1.1943 12:35 Spitfire Stab/JG 26 N Canterbury Spitfire of 332 Sqn, RAF
83) 8.3.1943 14:15 Spitfire Stab/JG 26 8km NW St Valery-en-Cause Spitfire of 340 Sqn, RAF
84) 5.4.1943 15:12 B-17 Stab/JG 26 20km W Ostend B-17 of 306 BG, USAAF
85) 4.5.1943 18:42 Spitfire Stab/JG 26 Westerschelde-NW Antwerp -
86) 13.5.1943 16:24 B-17 Stab/JG 26 Near Amplier-5km E Boulogne B-17 of 91 BG, USAAF
87) 13.5.1943 16:46 Spitfire Stab/JG 26 5km NW Étaples Spitfire of 416 Sqn, RAF
88) 16.5.1943 13:12 P-47 Stab/JG 26 Scheldt Estuary P-47 of 78 FG, USAAF
89) 10.6.1943 18:55 Ventura Stab/JG 26 W Coxyde -
90) 22.6.1943 9:32 B-17 Stab/JG 26 near Terneuzen B-17 of 381 BG, USAAF
91) 26.6.1943 18:52 B-17 Stab/JG 26 Dieppe-Le Tréport B-17 of 384 BG, USAAF
92) 17.8.1943 17:40 B-17 Stab/JG 26 N Liege -
93) 19.8.1943 19:00 B-17 Stab/JG 26 De Beer Is B-17 of 305 BG, USAAF
94) 21.9.1943 10:45 Mitchell Stab/JG 26 St Pol Mitchell of 98 Sqn, RAF
95) 20.10.1943 13:45 B-17 HSS Stab/JG 26 SE Arras-Cambrai B-17 of 96 BG, USAAF
96) 13.4.1944 17:10 B-17 Stab/JG 26 Poperinghe-N St Omer -
97) 7.6.1944 13:50 P-51 Stab/JG 26 N Caen -
98) 7.6.1944 19:00 P-47 Stab/JG 26 Évreux -
99) 11.6.1944 15:35 P-38 Stab/JG 26 Compiegne P-38 of 55 FG, USAAF
100) 15.6.1944 7:10 B-24 Stab/JG 26 W Dreux-SW Chartres B-24 of 492 BG, USAAF
101) 12.10.1944 11:25 P-51 Stab/JG 26 S Wunsdorf P-51 of 357FG USAAF flown by Capt HT Pascoe, POW

Victories : 101
Awards : Deutsches
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 54
Inscription: 02 Nov 2005, 00:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de BAST  Nouveau message 04 Avr 2006, 11:33

impressionnant en effet, mais attention! très souvent ces chiffres sont gonflés pour la propagande. :arrow:


 

Voir le Blog de BAST : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de bilou95  Nouveau message 04 Avr 2006, 14:11

Chiffres absolument pas gonflés par la propagande! Je voudrais signaler sur les scores qui peuvent paraître spectaculaires des as allemands sont justifiés, à savoir que dans la Luftwaffe les critères d'attribution d'une victoire étaient beaucoup plus draconiens que dans les autres forces aériennes.

Ce qui est impressionnant dans le score de Priller c'est que toutes ses victoires ont été remportées sur le front de l'Ouest, à l'instar d'un Galland ou d'un Mayer, ce qui renforce encore leur singularité.

Bilou
"Et avant que l'éternelle histoire se mêle à l'éternel oubli, l'ombre étroite qui s'allongera lentement sur la France aura encore la forme d'une épée" A. Malraux, l'ordre de la Libération

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 467
Inscription: 01 Juin 2005, 16:04
Localisation: Val d'Oise

Voir le Blog de bilou95 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 04 Avr 2006, 18:55

Bonjour

chiffres gonflés par la propagande d accord avec vous n empeche que j aurais pas aimé etre dans les airs en 1944 en meme temps que lui
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 54
Inscription: 02 Nov 2005, 00:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de chien jaune  Nouveau message 04 Avr 2006, 19:10

La propagande ne gonflait pas les bilans personnels , mais généralement le chiffre global en incluant comme certaines les victoires non confirmées .
et avions endommagés .


 

Voir le Blog de chien jaune : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de bilou95  Nouveau message 04 Avr 2006, 21:32

Les chiffres personnels comme le dit Chien Jaune n'étaient pas gonflés, je le répète toute victoire revendiquée était dûment validée, il n'y avait aucun "hasard" là-dedans!

C'étaient des aviateurs qui volaient depuis la guerre d'Espagne pour certains d'entre eux, il n'y avait que très peu de tours d'opération, donc à la fin de la guerre quand les pilotes alliés tombaient sur ce genre de "client", l'issue la plus favorable était la fuite! (et ce n'est pas moi qui le dit mais notre feu Pierre Clostermann).

Bilou
"Et avant que l'éternelle histoire se mêle à l'éternel oubli, l'ombre étroite qui s'allongera lentement sur la France aura encore la forme d'une épée" A. Malraux, l'ordre de la Libération

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 467
Inscription: 01 Juin 2005, 16:04
Localisation: Val d'Oise

Voir le Blog de bilou95 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 04 Avr 2006, 23:19

effectivement,que dieu garde ce saint homme.Mais il faut reconnaitre?et dites moi si je me "plante"que la plus par des as etaient allemand?
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 54
Inscription: 02 Nov 2005, 00:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de bilou95  Nouveau message 05 Avr 2006, 10:15

Bonjour Cocavi,

pour les raisons partielles que j'ai évoqué ci-dessus il se trouve que les as allemands étaient légion (je crois me souvenir d'un chiffre, du genre 2500 pilotes allemands bénéficièrent du titre d'as, ce qui constitue évidemment le record!), il y eut pas moins de 105 pilotes de la Luftwaffe qui dépassèrent le score de 100 victoires aériennes.

Donc effectivement la plupart des as de la SGM étaient allemands.

Bilou
"Et avant que l'éternelle histoire se mêle à l'éternel oubli, l'ombre étroite qui s'allongera lentement sur la France aura encore la forme d'une épée" A. Malraux, l'ordre de la Libération

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 467
Inscription: 01 Juin 2005, 16:04
Localisation: Val d'Oise

Voir le Blog de bilou95 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 05 Avr 2006, 17:29

Bonjour

Je crois qu'on peut aussi mentionner ceci : chez les alliés, quand un pilote était bon voire excellent, au bout d'un moment il devenait instructeur sauf s'il demandait le contraire, chez les allemands, les as volaient jusqu'à leur ultime défaite... :wink:

(ou quelque chose comme ça)

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 6 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler 
il y a 31 minutes
par: Pigoreau 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 32 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
il y a 43 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Caisse allemande 
il y a 53 minutes
par: WWII 
    dans:  Mon Oncle de l'ombre (S. Trouillard) 
Aujourd’hui, 17:21
par: stbslam 
    dans:  carte OCM et AS des Deux-Sèvres 
Aujourd’hui, 17:05
par: SERVANT 
    dans:  René Gazeneau dit "Christian" Maquis de l'Ain 
Aujourd’hui, 16:17
par: brehon 
    dans:  mein kampf 
Aujourd’hui, 16:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 15:06
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll