Connexion  •  M’enregistrer

L'apport de la resistance le 6 juin 1944


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Albatros  Nouveau message 14 Avr 2010, 23:13

Bonsoir Prosper Vandenbroucke,

SMoutin ne me répondra probablement pas.... quoi qu’il en soit, il aurait du mal à me convaincre que l’a destruction de lignes téléphoniques et des pylônes électriques a été sans conséquence sur la capacité de l'Etat-major allemand à assurer une parfaite coordination des contre-attaques. C’est quand même mieux quand l'action des différentes unités est parfaitement coordonnée.

Comme le dit Hilarion, l'action de la Résistance a été double. Outre les nombreux sabotages, les actions de renseignement ont permis à la Résistance de s'illustrer. Il s'agissait de collecter des renseignements de valeur militaire : constructions sur la façade atlantique, effectifs des unités de la Wehrmacht basées en France.

L'Intelligence Service et le BCRA sont les deux principaux interlocuteurs des réseaux de la Résistance. Créé par le Général de Gaulle, le BCRA est le service d'espionnage et d'action de la France libre. André Dewavrin, dit le "colonel Passy", est à la tête de ce Bureau de renseignements.

=> BCRA => http://fr.wikipedia.org/wiki/Bureau_cen ... d%27action

La transmission des renseignements se fait principalement par radio. Certains documents sont transmis par la voie aérienne. Le Lysander est l'avion le plus adapté à ce genre de mission.

Le général Eisenhower a souligné l'importance du rôle joué par la Résistance : « Throughout France the Resistance had been of inestimable value in the campaign. Without their great assistance the liberation of France would have consumed a much longer time and meant greater losses to ourselves

Citons également le commentaire d'Eisenhower dans son Rapport sur les opérations en Europe des forces expéditionnaires : « Notre QG estimait que par moment, la valeur de l'aide apportée par les FFI à la campagne représentait l'équivalent en hommes de 15 divisions d'infanterie et grâce à leur assistance, la rapidité de notre avance en France en fut grandement facilitée.» L'historien Philippe Masson donne une estimation beaucoup plus basse. Quelque soit l'estimation, il semble évident que la tâche des Alliés aurait été beaucoup plus difficile sans cette aide précieuse de la la Résistance.


Source :
D.Eisenhower, Les opérations en Europe des forces expéditionnaires alliées. 6 juin 44 - 8 mai 45, Lavauzelle, 1947
Philippe Masson, Une guerre totale, 1939-1945, Taillandier, 1990


 

Voir le Blog de Albatros : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 15 Avr 2010, 10:28

Bonjour

Oui les différents plans de la Résistance ont été efficaces, mais quand on étudie les premières heures du débarquement force est de constater que ce n'est pas les coupures du réseau téléphoniques qui ont posé problème aux allemands.

Si on reste sur le plan "de la capacité de l'Etat-major allemand à assurer une parfaite coordination des contre-attaques" les difficultés sont dues à l'organisation de l'organigramme et à la conception de la contre-attaque à mener.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 15 Avr 2010, 10:41

MLQ a écrit:Oui les différents plans de la Résistance ont été efficaces, mais quand on étudie les premières heures du débarquement force est de constater que ce n'est pas les coupures du réseau téléphoniques qui ont posé problème aux allemands.

Et le fait que les forces alliees savaient avec precision quel etait l'ordre de bataille allemand, ca n'a pas pose de probleme a ces derniers ?


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de J.Fernandez  Nouveau message 16 Avr 2010, 02:19

Permettez-moi de me joindre à vous.
Elargissons le débat. Pourquoi se limiter à juin 44 ? N’oublions pas que la bataille de Normandie fut longue.

La résistance apporte une aide précieuse en guidant les troupes alliées dans leur progression. Jean Quellien (Université de Caen) souligne le rôle joué par la Résistance française dans le succès de l'opération Cobra. Des missions de reconnaissance envoyées derrière les lignes ennemies apportent d’inestimables renseignements. Ainsi, les informations recueillies dans le cadre de la mission Helmsman joueront un rôle déterminant dans la mise au point de l'opération Cobra et la percée décisive des Américains fin juillet.

Inutile de préciser que ces missions sont périlleuses. En observant le dispositif allemand, les espions de la Résistance se rendent comptent que les Allemands n'ont qu'une ligne de défense. Cela revient à dire que le franchissement de cette ligne par les Américains sonnerait le glas de l'armée allemande dans ce secteur du front. C'est ce qui donnera au commandement US l'idée de lancer une grande offensive.

Pour de plus amples renseignements, il vous suffit de taper "mission Helmsman" dans Google ou bien cliquer directement sur le lien ci-dessous :

http://www.etab.ac-caen.fr/lycee-hoteli ... elsman.htm

La page web retranscrit un texte provenant de la brochure intitulée "La Libération de la Manche 1944-1994" co-éditée par l'Académie de Caen, le Conseil Général de la Manche, le CNDP de Basse-Normandie et l'Inspection académique de la Manche.

Ci-dessous les principaux passages de cette page web.

Dans la nuit du 9 au 10 juillet 1944, un homme est parachuté à Fougerolles - du - Plessis. C'est un officier anglais d'une quarantaine d'années, John B. Hayes, que chacun appellera «Eric». [...] Le 11au soir, il arrive au groupe de Sérouane, [...]. C'est alors qu'il explique au groupe réuni l'objectif de sa mission, [...] : faire partir du Mortainais des équipes de volontaires qui devront remonter vers le front en recueillant tous les renseignements possibles sur les troupes allemandes, leur équipement, leurs éventuels abris, puis traverser le front par n'importe quel moyen pour donner ces renseignements au G2 (service de renseignements) de la Première Armée américaine.
[...]
Il s'est avéré, par la suite, que les renseignements fournis par les volontaires de la mission Helmsman avaient été d'une importance capitale pour la réussite de la percée qui a suivi l'opération Cobra.
Le général Patton ne se serait sans doute pas engagé aussi follement dans sa descente vers Avranches s'il n'avait eu la certitude que devant lui les Allemands ne dressaient aucun retranchement défensif, que leurs troupes étaient en débandade et ne disposaient que de transports de fortune. Par ailleurs, la mission avait permis de localiser les objectifs importants, qui furent systématiquement bombardés.
[...]
Par ailleurs, elle prouva aux Américains que les Résistants constituaient une force sérieuse, qui pouvait leur être utile. De sceptique qu'elle était auparavant, leur attitude devint plus ouverte; une coopération étroite s'instaura alors, les Résistants jouant le rôle d'éclaireurs, guides et conseillers auprès des Américains.
[...]
Enfin, la mission Helmsman démontra aux Américains la faible utilité des bombardements systématiques. Le colonel Powels, officier responsable du G2, le déclara à Julien Lamanilève :
- «Sans vous, villes et villages auraient été systématiquement bombardés. Les renseignements ont été d'une valeur inestimable: ils ont épargné des centaines de vies de soldats américains, et nous ont permis d'avoir plusieurs jours d'avance sur le plan prévu.»


 

Voir le Blog de J.Fernandez : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 16 Avr 2010, 02:49

La Résistance a été très efficace, mais Eisenhower était un politicien en devenir. Il aimait bien dire ce que les gens voulaient entendre...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de J.Fernandez  Nouveau message 16 Avr 2010, 17:07

Je viens de lire la réponse de 'juin1944' à 'blindhammer'. Bien sûr que les strophes de Verlaine sont tout à fait authentiques. Et elles sont bien connues :

Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone.


Les vers de Verlaine ne donnent d'indication que sur l'imminence du débarquement. Le message « Les sanglots longs des violons de l'automne » signale à la Résistance que le jour du débarquement est proche. A partir de ce moment, l'écoute doit être permanente. Le message « Blessent mon coeur d'une langueur monotone » signale que le débarquement va s'opérer dans les 48 heures et que les chefs des différents commandos doivent attendre les prochains messages, chiffrés selon leurs codes particuliers, qu'ils recevraient chacun pour son compte. Ainsi la BBC diffusa de nombreux messages : "Ouvrez l'œil et le bon" ; "Tout le monde sur le pont" ; "Messieurs, faites vos jeux" ; "Le gendarme dort d'un œil" ; "Les carottes sont cuites" ; "Les enfants s'ennuient le dimanche", etc.

Les stations d'écoute de l'armée allemande capte le message « Les sanglots longs des violons de l'automne » à trois reprises : 1er, 2 et 3 juin. La suite du message, c'est à dire « Blessent mon coeur d'une langueur monotone », est captée le 5 juin à 21h15. Contrairement à Eisenhower, les hommes du rang croyaient que la date du débarquement était tenue secrète et que les Allemands ne pourraient pas la deviner. En regardant le film « le jour le plus long » on est étonné de la réaction de Rundstedt lorsqu’il est informé de la diffusion des vers de Verlaine par la BBC.

Chaque message à une signification précise :

« Il fait chaud à Suez », c’est le déclenchement de la guérilla contre l’ennemi. Ce n’est pas simplement une mise en alerte contrairement à ce que dit ‘juin 1944’. Il s’agit de passer à l’action. En revanche il est vrai que le poème de Verlaine tient lieu de mise en alerte.

« Les dés sont sur le tapis », c’est le signal de mise en œuvre du plan "Vert", le sabotage des voies ferrées.

« Ne faites pas de plaisanteries », c’est le plant "Violet", le sabotage des télécommunications.


 

Voir le Blog de J.Fernandez : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 18 Avr 2010, 07:42

juin1944 a écrit:Bonsoir à tous. Les 4 et 5 juin 1944, deux messages donnent le signal d'actions de destructions à la Résistance Française (1- Il fait chaud à Suez 2- Les dés sont sur le tapis).

Dès lors,les différents groupes FFI de l'ouest de la France entrent en action par des opérations visant à saboter les voies et moyens de communication vers la Normandie.

Il apparait, à la lecture des principaux ouvrages consacrés au Jour J, que le rôle de la resistance a souvent été oublié. Partagez vous cet avis ?
Quel bilan global tirer du rôle de la resistance lors d'Overlord ?


J.Fernandez écrit:
"Il fait chaud à Suez », c’est le déclenchement de la guérilla contre l’ennemi. Ce n’est pas simplement une mise en alerte contrairement à ce que dit ‘juin 1944’. Il s’agit de passer à l’action."..... Juste un peu de fayotage.... lol

Bonjour,

Il n'y a pas de doute que l'action de la Résistance fût capitale dans la préparation d'Overlord.

J'ai une question:

Le travail de la Résistance était-il le même avant Overlord et après Overlord??
N'y a-t'il pas une période "renseignement", depuis la naissance d'une Résistance organisée, discrète et peu "spectaculaire".
Une période recrutement/sabotage/renseignement avec le soutien des SAS et des J...le nom m'échappe... avant le déclenchement de l'opération, plus "visible", mais dispersée pour ne pas orienter les soupçons vers la Normandie.
Une période de combats directs/sabotages/renseignement/aides directes aux troupes Alliées après Overlord pour limiter les mouvements des troupes de renforts allemandes et faciliter les mouvements des Alliés ???

Je recherche la source mais j'ai lu que, suite à la tempête du 19 juin, des Divisions US indispensables manquent provisoirement à l'appel faute de pouvoir accoster et d'être équipées et que la pression de la Résistance a permis de maintenir le rapport de force en faveur des Alliés....

A+,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 19 Avr 2010, 18:06

Je pense que tu cherches le nom de Jedburgh?
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6009
Inscription: 01 Juin 2004, 20:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: L'apport de la resistance le 6 juin 1944

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 19 Avr 2010, 18:19

jumbo a écrit:Je pense que tu cherches le nom de Jedburgh?


Yes!!merci.


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Précédente

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
il y a moins d’une minute
par: Margont 
    dans:  René Gazeneau dit "Christian" Maquis de l'Ain 
il y a 3 minutes
par: brehon 
    dans:  carte OCM et ASdes Deux-Sèvres 
il y a 8 minutes
par: SERVANT 
    dans:  mein kampf 
il y a 15 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 37 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Mon Oncle de l'ombre (S. Trouillard) 
il y a 45 minutes
par: Belchasse 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 15:06
par: betacam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 13:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 10:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:33
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll