Page 1 sur 1

Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 10 Juil 2020, 21:06
de brehon

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 10 Juil 2020, 21:18
de Dog Red
Intéressant.
Merci pour le partage.

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 10 Juil 2020, 21:48
de dynamo
Super !
L'INRAP se met à faire du béton ww2 !

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 15 Sep 2020, 14:20
de recherche_59

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 15 Sep 2020, 17:31
de Aldebert
Ouest France
Préservé, le site n’a pas été le théâtre d’affrontements difficiles comme ailleurs : « Le point d’appui de Bretteville n’a pas été bombardé, on a retrouvé très peu de signes de combats terrestres hormis quelques cartouches et chargeurs. » Seuls témoins de la fonction antiaérienne du site, les restes d’un avion criblés d’impacts retrouvé non loin des baraquements, qui reste à identifier.

J'ai habité Mouen pendant cinq ans. Mouen est situé à un jet de pierre de Bretteville à proximité de Carpiquet. L'article de OF précise que peu de signes de combat terrestres ont été retrouvés sur le territoire de Bretteville sur Odon.
Curieux!!! A l'époque, début années 90, j'avais un détecteur de métaux et au cours de mes recherches, dans le secteur de Mouen, mon appareil n'arrêtait pas de sonner . Il y eu dans cette partie de la banlieue de Caen de durs et longs combats.
A Mouen, dans une parcelle non cultivée, formant comme une petite cuvette, légèrement broussailleuse, j'avais entrepris de déterrer des objets métalliques et ferrailles de plus grandes dimensions. J'ai immédiatement estimé que le dépôt que je découvrais était trop important mais surtout très dangereux, il contenait des engins suspects.
Les haies qui demeuraient, pour certaines, les mêmes depuis presque 50 années devenaient un problème pour un cultivateur local qui me demandait parfois de la passer au détecteur avant son arrachage. Il lui arrivait souvent d'y trouver des munitions non explosées.
Plus près de Carpiquet, dans un bois, des petites mines plates jonchaient le sol. A l'intérieur du tronc d'un arbre, une roquette qui n'avait pas explosé, provenant vraisemblablement d'un LRAC US (je m'avance) s'était laissée envelopper au fil des années, le deux extrémités, encore longues, étaient bien apparentes.

Là, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. :cheers:

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 15 Sep 2020, 17:43
de Dog Red
Outre tout l'intérêt purement informatif de cette interview, il est surprenant d'entendre l'évocation d'un point d'appui du Mur de l'Atlantique comme s'il s'agissait d'un site archéologique moyenâgeux ou même antique.

Je reste assez étonné des quantités de questions que se posent l'archéologue dans un domaine que nous croyons généralement largement documenté.

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 15 Sep 2020, 19:42
de Loïc Charpentier
Sachant que, dans la mesure du possible, compte-tenu de la situation de "combat", la récupération des douilles était la règle! ::mortderire::

Re: Stützpunkt Bretteville

Nouveau messagePosté: 15 Sep 2020, 19:47
de Dog Red
Moche pour les archéologues en effet. ;)