Connexion  •  M’enregistrer

Opération Mallard


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Opération Mallard

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de gfregfre  Nouveau message 14 Avr 2005, 23:05

bonsoir,

je cherche des précisions sur l'opération mallard.

google me donne plus d'info sur la généalogie des Mr et Mme Mallard que sur cette opération du 6juin.

merci d'avance


 

Voir le Blog de gfregfre : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 15 Avr 2005, 09:13

21 H 00 : Début de l'opération Mallard. Une armada aérienne de 250 appareils se présente sur la côte normande face à Ouistreham. Les appareils des 38th et 46th Group amènent en remorque 220 planeurs Horsa et 30 planeurs Hamilcar qui constituent les renforts pour la 6ème division aéroportée britannique. Deux Landing Zone sont prévues pour ces appareils. La LZ "N" située au nord de Ranville sur le même emplacement que la DZ "N" et la LZ "W" située entre les villages de Bénouville et de St Aubin d'Arquenay.
Les remorques des planeurs sont larguées au dessus de Ouistreham et les planeurs amorçent leur descente tandis que, quelques minutes plus tard, des milliers de parachutes emportant du matériel sont largués sur les LZ.
Dès que les premiers planeurs arrivent sur la LZ "W" les allemands ouvrent le feu au canon et au mortier. Malgré cela les pertes de la 6th Airlanding Brigade sont légères et l'opération est un succès.


http://www.6juin1944.com/journee.html






:wink:
Opération Mallard
Plus tard l' « opération Mallard » fut le renforcement de ces unités d'assaut avec cette fois ci des chars légers et des armes lourdes sur deux zones d'atterrissages : N (entre Ranville et Amfreville) et W (Saint-Aubin-d'Arquenay)

Cette mission de renfort fut lancée après que la 21e division blindée allemande eu lancé ses Panzers en contre-attaque sur un point vulnérable des plages du débarquement. La vision des planeurs transporteurs de troupes au-dessus de leurs têtes persuada les allemands de rappeler les Panzers.

Ces opérations furent un succès, les unités réussirent à prendre et à tenir les ponts stratégiques. Le combat pour prendre un tel pont au-dessus de l'Orne est devenu un des fait célèbre du débarquement. Il a été dépeint dans le film Le jour le plus long et le pont a été rebaptisé pont de Pégase d'après l'insigne des troupes aéroportées. L'ancien pont, remplacé par un plus moderne, peut être retrouvé au musée du mémorial Pegasus à Ranville.



http://www.planete-virtuelle.org/encyclopedia/O/Op%E9ration_Tonga/#Op.E9ration_Mallard




http://www.tarrant-rushton.ndirect.co.uk/d-day%20invasion%20of%20france%2C%20june1944.htm
Image


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 15 Avr 2005, 12:16

Le 6 juin 1944 vers 21 heures 246 avions tractent 216 planeurs Horsa et 30 planeurs Hamilcar (selon les sources 248 planeurs) et est plus connue sous le nom de OPERATION MALLARD.

L’arrivée de cette armada va avoir pour les 2 camps un effet psychologique indéniable

Du côté allemand le commandement va ordonner le repli de la 21.Panzer-divison car celui-ci voit en l’arrivée des renforts britanniques la possibilité d’un encerclement de la division.
Du côté anglais un immense espoir du côté des parachutistes de la 6 th airbone qui ont subit en ce 6 juin 1944 de nombreux assauts allemands et dont les pertes augmentent au fil des heures.


Ordre de marche :

Cette armada se réparti en 2 groupes

- 1er groupe destination Landing zone N (Ranville)
- 74 appareils du 46 group et 78 du 38 group dont (30 Halifax)
- 112 planeurs horsa et 30 planeurs Hamilcar (tractés par les Halifax).

Les planeurs Hamilcar sont chargés des chars Tétrach du régiment de reconnaissance et des canons antichars de 17 livres, les horsa eux, transportent jeeps, canons, remorques et matériel.

- 2ème groupe destination Landing zone W (Saint Aubin d’Arquenay Bénouville)
- Les Strilings et les Albermales proviennent du 38 Group.

Les Horsa transportent les hommes de la 6th Airlanding Brigade réparti comme suit :

o QG de la Brigade ;
o 1st batallion, The Royal Ulster Rifle;
o 2nd Batallion, The Oxfordshire and Buckinghamshire light infantery ( moins les 6 sections qui sont engagées depuis la veille sur les ponts de l’orne et sur le canal de la Dive) ;
o Company A du 12th batallion The Devonshire régiment ;
o 6th Airbone Armoured reconnaissance Régiment ;
o 211th Airlanding light Battery RA
o 249 th field company RE
o 195th Airlanding Field Ambulance( 2 sections).



L’arrivée sur les landing zone

- Landing zone N (Ranville) :

142 planeurs vont se poser entre 20h51 et 21h23, peu d’incidents sont à déplorer pendant le vol sauf :
- 2 câbles coupés au décollage
- 1 couple avion planeur et un second planeur perdu en mer
L’approche et le poser des planeurs se fera dans d’excellentes conditions, le débarquement du matériel est lui plus sujet à débat puisque les suspentes des parachutes laissés sur places vont mettre à mal les axes des véhicules débarqués( 11 tetrach immobilisés en 5 mn)

- Landing zone W :

110 planeurs sur les 112 prévus ont décollé là aussi peu d’incidents de vol à déplorer :
- 1 planeur perdu en mer
- 2 planeurs se posent d’urgence en Grande Bretagne
- 1 planeur se pose très loin à l’est de la DZ

En fait 104 planeurs se présentent et se posent sans trop de problèmes malgré quelques tirs de DCA en provenance de Caen, les troupes sont immédiatement regroupées et se dirigent vers leurs objectifs


Si l’on doit se réjouir du bon déroulement de cette mission, la mission de ravitaillement de la 6th Airbone division va être-elle un désastre. cette mission dévolue à 30 dakota du 233 squadron de Bakerhill farm et 210 de Down Ampney et Broadwell. La mission larguer 116 tonnes de ravitaillement (munitions, explosifs, matériel médical.) au profit de la 6th Airbone division.
Le vol en formation par trois à basse altitude se déroule parfaitement jusqu’à l’embouchure de l’Orne, quand tout à coup ils sont pris pour cible par l’artillerie des bâtiments alliés.

le résultat est le suivant :
- Deux avions rebroussent chemins un sera perdu en mer l’autre se posera en grande Bretagne ;
- Cinq Dakota sont portés disparus.

L’ensemble de la formation est éclaté, la 6th Airbone division, ne recevra que 25 tonnes de ravitaillement.


Le Bilan de cette opération :

On peut considérer l’opération Mallard est l’opération aéroportée qui s’est déroulée en plein jour la plus précise et qui a connu le moins de pertes lors de l’opération Overlord.

A minuit l’ensemble de la 6th Airbone division. est déployée de la manière suivante :

- A l’ouest le 5th Parachute Brigade tient le Bas Ranville et Ranville avec les 12ème et 13ème bataillons.Le 7th bataillon est mis en réserve sur la frange occidentale de la DZ N.

- Au centre, la 3rd Parachute Brigade est déployée sur un front de 6 kilomètres, le QG de la brigade et le 1st Canadian Parachute battalion au Mesnil.

- Au sud le 8ème Bataillon secteur des bois de Bavent et de Bures.
- Au nord le 9ème Bataillon dans le secteur du Plain.
- 2 bataillons de la 6th Airlanding Brigade sont en réserve prêt à être engagés au sud ouest.
- La 1st S.S Brigade tient les villages d’Hauger , Le Plein Amfreville , au nord et au nord est de la DZN N

Le 7 juin 1944 la 6th Airbone Division contre-attaque la 21.panzer –Division vers le sud, cette mission est dévolue à la 6th Airlanding Brigade avec 2 bataillons de front le 1st battallion The royal and Ulster rifles et à l’ouest le 2nd Battalion The Oxfordshire and Buckinghamshire light infantery (The Ox and Bucks)à l’est.

Bibliographie :
Diables rouges en Normandie 6th Airbone division Editions Heimdal Georges Bernage,
Les Paras du 6 juin Editions Albin Michel Napier Crookenden Brigade major de la 6th Airlanding Brigade.
Dernière édition par hilarion le 20 Avr 2005, 09:04, édité 2 fois.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de gfregfre  Nouveau message 15 Avr 2005, 13:02

Merci pour les réponses,

pour résumer c’est l’arriver du reste de la 6th airbone avec les renforts et le ravitaillement.
Mais pourquoi prévoir ce renfort par planeur ? les plages prises permettaient de débarquer tous nos amis avec des risques moindres. De toutes les opérations c’est la seule que je ne comprend pas vraiment. Pourquoi par planeur et pourquoi arriver a 21h00 ? pourquoi pas 14h00 par exemple ?

Et du côté US, y a-t-il eu une opération de renfort semblable ?


 

Voir le Blog de gfregfre : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 15 Avr 2005, 14:23

gfregfre a écrit:Merci pour les réponses,

pour résumer c’est l’arriver du reste de la 6th airbone avec les renforts et le ravitaillement.
Mais pourquoi prévoir ce renfort par planeur ? les plages prises permettaient de débarquer tous nos amis avec des risques moindres. De toutes les opérations c’est la seule que je ne comprend pas vraiment. Pourquoi par planeur et pourquoi arriver a 21h00 ? pourquoi pas 14h00 par exemple ?

Et du côté US, y a-t-il eu une opération de renfort semblable ?

Par manque d'avions il faut bien savoir que les avions ont pratiquement tous été utilisés lors de la nuit précédente, et bien que l'on soit en guerre il y a des opérations dite de maintenance à faire ce qui peut expliquer cettre arivée 17 heures après les premières troupes de la 6th airbone.

Bien que les plages aient été prises très rapidement je pense que les alliés ont voulu renforcer le flan gauche protger les ponts de l'orne et de la dives et eloigner toute contre attaque allemande risquant de détruire ces ponts, car de mémoire c'est le seul endroit ou l'on peut traverser à l'époque .

Coté US il y a eu des missions similaires les missions KEOKUK renforcement de la 101st airborne , ELMIRA reforcement de la 82nd airborne qui est l'opération la plus importante de l'opération neptune. Le 7 juin 1944 opération GALVESTON et la dernière la mission HACKENSACK

Sans oublier les 2 premières missions CHICAGO et DETROIT


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de gfregfre  Nouveau message 15 Avr 2005, 22:46

yes sir,
merci bien.
:wink:


 

Voir le Blog de gfregfre : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de patelie  Nouveau message 09 Fév 2006, 14:09

hilarion a écrit:Le 6 juin 1944 vers 21 heures 246 avions tractent 216 planeurs Horsa et 30 planeurs Hamilcar (selon les sources 248 planeurs) et est plus connue sous le nom de OPERATION MALLARD.

Bonjour

Je reviens sur ce sujet car j'ai un peu de mal à m'y retrouver avec les chiffres là.. Ou plutôt je dirais que j'ai une explication sur les 248 planeurs qui arrivent effectivement.

J'ai un nombre théorique de planeurs au décollage de 256 (146 à destination de LZ 'N' et 110 à destination de LZ 'W')
Si je reprends tes information sur les divers incidents j'en arrive à ceci :
- LZ 'N' : 146 - 4 soit 142 planeurs posés sur la LZ
- LZ 'W' : 110 - 4 soit 106 planeurs posés sur la LZ et 107 en Normandie

On en arriverait donc à un total de 248 sur LZ ou 249 en Normandie.
Qu'en penses tu?

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 210
Inscription: 03 Fév 2003, 11:55
Localisation: Normandie

Voir le Blog de patelie : cliquez ici



Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 20:17
par: kfranc01 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 19:30
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 18:28
par: kfranc01 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Aujourd’hui, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Aujourd’hui, 17:59
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 16:54
par: gernika 
    dans:  des basques sur le front de Huesca 
Aujourd’hui, 16:45
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll