Connexion  •  M’enregistrer

6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de le laonnois  Nouveau message 06 Juin 2019, 12:20

Image


"En juin 1944, un jeune soldat se rendit à des parachutistes américains, pendant le Débarquement en Normandie. Au début, les GI's le prirent pour un Japonais, mais en réalité il était coréen. Il s'appelait Kyoungjong Yang".


En 1938, à l'âge de 18 ans, Yang se trouvait en Mandchourie lorsqu'il fut incorporé dans l'armée du Kwangtun de l'Armée impériale japonaise afin de se battre contre l'armée de l'Union soviétique. À cette époque, la Corée était sous domination japonaise. Durant la bataille de Khalkhin Gol, il fut capturé par l'Armée rouge et transféré dans un camp de travail. Du fait du manque de main d'œuvre auquel devaient faire face les soviétiques dans leurs combats contre l'Allemagne nazie, en 1942, il fut incorporé au sein de l'Armée rouge avec plusieurs autres milliers de prisonniers, et fut envoyé sur le front de l'Est

En 1943, il fut capturé par les soldats de la Wehrmacht en Ukraine au cours de la bataille de Kharkov, et forcé à se battre pour l'Allemagne. Yang fut transféré en France occupée afin de se battre au sein d'un bataillon de prisonniers de guerres soviétiques connu sous le nom de « Légion de l'Est ». Il servit dans un bataillon localisé dans la péninsule du Cotentin en Normandie, proche de Utah Beach. Après le débarquement en Normandie, Yang fut capturé par des soldats de l'Armée des États-Unis en juin 1944. Les Américains pensèrent d'abord qu'il était japonais, car il arborait un uniforme allemand, et le placèrent dans un camp de prisonniers de guerre au Royaume-Uni.

À ce moment, le lieutenant Robert Brewer du 506e régiment d'infanterie de la 101e division aéroportée, rapporta que son régiment avait capturé quatre Asiatiques portant des uniformes allemands après le débarquement, et que dans un premier temps personne n'était capable de communiquer avec eux

Plus tard, Yang émigra aux États-Unis, où il vécut jusqu'à sa mort en 1992.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yang_Kyoungjong

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 527
Inscription: 14 Jan 2009, 04:33
Localisation: france aisne laon

Voir le Blog de le laonnois : cliquez ici


Re: 6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de jmh  Nouveau message 06 Juin 2019, 12:33

J’ai réalisé une figurine en hommage au soldat Yang...une histoire qui intéresse de nombreuses personnes en exposition...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1126
Inscription: 28 Déc 2012, 09:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: 6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Juin 2019, 12:35

L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 81427
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 06 Juin 2019, 15:17

Bonjour,

En 1943, il fut capturé par les soldats de la Wehrmacht en Ukraine au cours de la bataille de Kharkov, et forcé à se battre pour l'Allemagne. Yang fut transféré en France occupée afin de se battre au sein d'un bataillon de prisonniers de guerres soviétiques connu sous le nom de « Légion de l'Est ». Il servit dans un bataillon localisé dans la péninsule du Cotentin en Normandie, proche de Utah Beach.


Bon, je vais "chipoter" ::elu boulet:: . Il y avait trois possibilités pour les prisonniers russes...

Un, croupir (et crever, pour sous-alimentation et le reste!) dans leur camp de prisonniers,

Deux, se porter volontaire comme Hiwi (, Hilfe (frei) Willig), auxiliaire, non armé (officiellement), qui effectuait les tâches courantes et corvées dans les régiments et divisions allemandes - "enrôlements" qui avaient permis de consacrer plus de personnel pour le "combat". En 1944, le nombre réel de Hiwis par division, variait de 400 à 1000 hommes - exemple : la DR, le 15 avril 1944, déclarait 249 Hiwis, pour un effectif théorique de 1203! Sur la base de 250 divisions, çà nous fait... plus de 250 000 Hiwis, mais, dans la réalité, leur nombre réel devait flirter avec 120 000, effectif , néanmoins, non négligeable. Le boulot des Hiwis était vaste, puisqu'il couvrait, aussi bien, selon le service où ils étaient affectés, la corvée de patates, l'entretien du cantonnement, que l'approvisionnement en munitions dans un régiment d'artillerie ou de Panzer, etc.. Globalement, leur sort était largement plus enviable que celui de leurs compagnons, parqués dans les camps, car ils bouffaient le même rata que la troupe et le Gégène, commandant la division et, même si, de temps en temps, ils pouvaient avoir droit à une rafale de coups de pieds au cul, elle n'était, généralement, pas plus importante que celle que pouvait encourir, le troupier allemand de base, quand il faisait une "couennerie"! Il ne faut, jamais, oublier, la vieille culture de l'esprit de corps qui existait dans l'armée allemande. Du coup, ils apprenaient, assez rapidement, le vocabulaire de base indispensable et, bien souvent, se retrouvaient à partager les clopes et le schnaps avec les Landsers ou les Panzertruppen. A dater de 1943, on leur avait refilés, systématiquement, des uniformes russes (sans distinctives) et, souvent, des bottes de même origine, dont regorgeaient les dépôts de l'intendance allemande .

Trois, les Ostruppen - troupes militaires armées, issue de l'Est, composées de volontaires, qui avaient "librement" choisi de combattre aux côtés de l'armée allemande. Au passage, les Allemands s'en méfiaient comme la peste,de leur intention de se battre, car elle était, souvent, diamétralement, opposée à "l'engouement" qu'ils avaient manifesté lors de leur enrôlement - la "planque" en étant souvent leur intention principale -. Les allemands avaient fini par se rendre compte que la population asiatique russe d'au-delà de l'Oural (pour de vieilles raisons "coloniales") était la plus "fiable". D'où, en 1944, la présence, en France, sur la côte occidentale et méridionale, de plusieurs unités de Ostruppen "aux yeux bridés" - ne m'en veuillez pas pour ce qualificatif, qui, ici, n'a rien de péjoratif ! -.

On se retrouve, ainsi, avec la 709. Infanterie-Division (Bodenständige - statique), "regarnie" en avril 1944, avec des bataillons "géorgiens" (sic). Là, il ne faut pas trop se poser de questions sur la capacité d'un service de recrutement allemand de faire la différence ethnique et physique entre un autochtone des rives de la Caspienne, d'au-delà de l'Oural, et des Coréens (qui, de toute façon, ne parlent pas un mot d'allemand et que personne ne comprend !) - Êtes-vous nombreux à parler le coréen, sur le forum ? ... alors, imaginez, en 1943- 1944! ... Mais keske qu'il cause, Pépère ? ... Bon, allez, fais une croix en bas de la page... Mais, non, pas là, Banane, ici ! Cà y est, tu es désormais, engagé dans la "prestigieuse" Heer! ... Pourquoi, a-t-il l'air de ne pas comprendre cet abruti ? Du bist, von jetz, ein deutscher Soldat, verstanden ? ... Bon, allez, filez-lui un uniforme et un paquetage, sinon çà risque de me gonfler! :rire:

Ils étaient, en réalité et très probablement, 4 coréens dans la même unité. Pour des raisons évidentes, ils avaient du essayer de ne pas se séparer! Quand l'un avait signé un papier, sans comprendre, les trois autres avaient suivi le mouvement, pour s'extirper de la m... , où ils s'étaient retrouvés... Enrôlés de force par les japonais, foutus en tôle par les Popofs, en 1939, puis extraits du camp où ils croupissaient, pour être expédiés sur le Front de Koursk , à l'été 1943, où ils s'étaient retrouvés prisonniers des allemands ... Moi, perso, on m' offre, dans un tel contexte, une opportunité de m'en sortir, même sans en comprendre la finalité, je fais une croix des deux mains!

A noter que Yang Kyoungjong avait été le seul à se sauver le cul, grâce à une "erreur" administrative américaine, et à mourir de sa belle mort, en 1992 ! Ses trois autres camarades avaient été "restitués" - on se demande bien pourquoi! - aux Soviétiques, qui, bien évidemment, les avaient exécutés comme "traitres"! ... Certes, mais "traitres" à qui ? ::mal-a-la-tete::

Ah, aussi, autre chose! Selon les accords passés entre les Alliés et l'URSS stalinienne, les prisonniers russes, libérés des camps, les Hiwis et les Ostruppen, capturés à l'Ouest, leur avaient été "restituées". Dans le meilleur des cas, la plupart avait crevé d'épuisement, dans les Goulags sibériens.
En janvier 1943, lors de la capitulation de la 6.Armee, à Stalingrad, 20 000 Hiwis - au bas mot - étaient "tombés" dans les mains russes ; à dater de ce jour, plus personne n'en avait eu aucune nouvelle! ...Amen!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4774
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 06 Juin 2019, 18:53

:D Il y a eu un film, coréen je crois, sur l'histoire (romancée) de cet homme :

Far Away - Les soldats de l'espoir
. . Image. . . . . .Image . . . Image
"Chacun est responsable de tous. Chacun est seul responsable. Chacun est seul responsable de tous." - Saint-Exupéry, "Pilote de Guerre", 1940-42

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8803
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: 6 juin 1944, un coréen sous l'uniforme allemand

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Juin 2019, 19:31

Marc_91 a écrit: :D Il y a eu un film, coréen je crois, sur l'histoire (romancée) de cet homme :

Far Away - Les soldats de l'espoir

Tout à fait exact Marc:
http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 95116.html
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 81427
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Far Away les soldats de l'espoir

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 28 Juil 2019, 14:52

ce film sud-coréen qui sort des sentiers battus tant par son origine que son sujet est diffusé ce soir sur la 23e chaîne de la TNT à 21h00

Normandie, juin 1944.
Dans les rangs de l’armée allemande, les Alliés découvrent deux soldats venus de l'autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques puis les Allemands, ils ont combattu dans trois armées et parcouru plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale. Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour…

En 1928, la Corée est occupée par le Japon. Jun-shik, Coréen, et Tatsuo, Japonais, passionnés de course à pieds, grandissent en s'opposant dans des compétitions. Injustement disqualifié lors d'une course importante, Jun-shik est incorporé de force dans l'armée japonaise. Sur le front, il retrouve Tatsuo, devenu un colonel sanguinaire. Un soir, ce dernier remarque que Jun-shik continue de s'entraîner à la course.

Mélodramatique à outrance, cette fresque épique a pourtant du souffle et offre des séquences époustouflantes.


cela rappelle une version Asiatique de la 25e Heure avec Anthony Quinn comme citoyen Roumain qui traverse et surtout subit la 2nde Guerre Mondiale dans plusieurs camps, le film n'a pas été rediffusé depuis un bon moment
A Moi Auvergne

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 588
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE DEBARQUEMENT ET LA BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  FRANCAIS ON NE VOUS A RIEN CACHE 
Hier, 23:27
par: Loïc 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
Hier, 22:47
par: pascal GUERIN 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 22:09
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Humour 
Hier, 20:08
par: dynamo 
    dans:  TQM sur véhicules de la 1er DB 
Hier, 20:03
par: Dog Red 
    dans:  Fliegerhorst 50 
Hier, 16:02
par: Huron 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 13:50
par: iffig 
    dans:  [DU 30 sept au 31 octobre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: Le Ghetto de Varsovie 
Hier, 13:05
par: betacam 
    dans:  Récit de deportation 
Hier, 11:55
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités


Scroll