Connexion  •  M’enregistrer

Un autre débarquement ?


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 13 Nov 2003, 19:08

:shock: c'est énorme ! :shock: Il était si faible que cela le groupe d'armées G ? :shock:


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Nov 2003, 19:35

overlord44, tu avais la force "Romeo" des commandos d'Afrique et la force "Rosie" du groupe naval d'assaut français qui attaquèrent la nuit du 14 au 15 aout. la 1ère armée française (de Lattre) comprenant : la 1ère div blindée, la 1ère division française libre et la 3ème div d'infanterie algérienne qui débarquait le 16 aout plus les tabors marocains, la 9ème div coloniale (mon père y était avec le RICM), la 2ème div d'infanterie algérienne, la 5ème division blindée, la 4ème div marocaine de campagne et le 1er bataillon de choc qui débarquèrent du 20 au 25 aout. Plus un groupe commando français avec les US qui débarquèrent avec le 6ème corps US le 15 aout (36ème div US , 45 ème div US et la 3 ème div US) sans oublier les paras de la 1ère div aéroportée parachutés la nuit du 14 au 15 sur la région du Muy. bref les français étaient peu nombreux....mais la france revenait de si loin.......!
voili voilou
Amicalement


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Invité  Nouveau message 13 Nov 2003, 19:50

Coucou Pierre,

Ecoute, je n'ai fait que reprendre les chiffres énoncés par Philippe LAMARQUE, dans son livre "Le Débarquement en Provence". J'espère pour lui et pour tous les lecteurs de son livre que ses recherches ont été sérieuses. :wink:
Il faut quand même remarquer que "l'armée française" était un mélange de Gaullistes, d'Algériens, Tunisiens, Marocains et d'Africains, ... et pardon pour tous ceux que j'oublie. :oops:
Alors, peut être 16 000 français (sans compter les colonnies françaises)??? :shock:

Toutefois, je te donne l'adresse de websites qui mentionnent ce même chiffre de 250 à 260 000 hommes pour l'armée française :

http://www.stratisc.org/partenaires/ihc ... llain.html

A la fin de ce second article, le même chiffre est mentionné, avec quelques précisions sur la composition de l'armée française entre 42 et 44
http://www.opisline.com/Journal/secsept/flash22.html.

Bon, pardonnez-moi d'avance si j'ai dit des bêtises. Mes amitiés. Honey


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Nov 2003, 20:07

Bonjour honey, je n'ai pas vu les chiffres indiqués dans la première adresse et la deuxième plante ! :D
mais je maintiens mes chiffres , après la bataille de Colmar, de Lattre à intégré 135 000 FFI dans l'armée française qui avait environ 80 000 hommes. (6 ou 7 divisions ) elle finit la guerre en allemagne avec 12 divisions
Bref ....histoire à suivre mais je suis asssez d'accord avec les chiffres de Stéphane. pour les chiffres du 15 aout je suis absolument formel ! je tiens ces chiffres du général Pol (capitaine à l'époque) qui a fait ce débarquement.
Amicalement


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Nov 2003, 20:22

ok Honey , je crois que j'ai compris je crois que les 500 000 hommes représentent l'ensemble des troupes débarquées en
Provence (la plupart étaient des américains)
Amicalement
Pierre


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de honey  Nouveau message 13 Nov 2003, 21:29

Coucou Pierre,

Je pense qu'il doit y avoir une explication qui nous échappe dans tout cela, voici l'extrait de la première adresse où il parle de "deux cent soixante mille hommes" :

"Dans la phase d’exploitation, en revanche, la participation française aux opérations est prépondérante. Elle commence dès le 16 août avec le débarquement du premier échelon, la " force Garbo ", " l’Armée B " du général de Lattre avec trois divisions françaises, (1re DB, 1re DFL, 3e DIA) que suivront d’autres unités du deuxième échelon, (comme la 5e DB, les Tabors marocains ou le 1er bataillon de choc du lieutenant-colonel Gambiez). Son importance dans le déroulement du plan Dragoon tient d’abord à l’ampleur de ses effectifs qui, avec deux cent soixante mille hommes, constituent plus de la moitié des forces engagées ; elle tient ensuite à l’enjeu de sa mission première : s’emparer des ports de Toulon et de Marseille, indispensables à la poursuite de l’opération, sinon même à celle de Normandie, pour le débarquement de tout le matériel nécessaire au combat et à la progression vers le Nord. Elle réside enfin dans son succès incontestable, acquis dans des délais de beaucoup plus courts que prévus : la manoeuvre, conduite par de Lattre et, à l’échelon tactique, encore accélérée par des initiatives audacieuses (Monsabert), permet une attaque simultanée des deux ports dont la reddition est acquise le soir du 27 août pour Toulon et au matin du 28 pour Marseille. On peut à loisir débattre du rôle respectif des composantes de la conjoncture locale ou régionale (maintien des garnisons allemandes mais isolées par l’ordre du retrait des forces du Sud-Est le 17, désorganisation du commandement terrestre et naval, déséquilibre à Toulon par exemple des forces en présence au détriment, en principe, des Français, etc.), la victoire n’en est pas moins acquise et Churchill lui-même, après une esquisse de critique (peu justifiée eu égard aux prévisions) du temps mis pour l’obtenir, reconnaît que " ce fut une importante contribution que nous apportèrent les forces françaises ", à laquelle il convient d’associer celle de la Résistance."

Je vais me débrouiller pour la seconde adresse pour voir si je peux y accéder et te copier le morceau.

Peut-être que les 260 000 hommes de l'armée française correspondent à l'ensemble des unités françaises débarquées, au fur et à mesure, pour toute l'opération Dragoon et pas seulement les unités débarquées le 15 ou le 16 août (mon raisonnement n'est peut être pas juste).

mes amitiés. Honey


 

Voir le Blog de honey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de honey  Nouveau message 13 Nov 2003, 22:59

Voilà la partie intéressante de l'adresse N°2 :

"A la conférence du Caire en octobre 1943 et à celle de Téhéran en novembre de la même année, priorité fut donnée à l'opération Overlord, confiée à Eisenhower. Le meilleur appui à cette opération consistait à libérer un port et prendre en tenaille les forces allemandes du Sud-Ouest. Ce fut l'opération Anvil, rebaptisée Dragoon le 1er août 1944, confiée à la 7e armée US et à l'armée B du général de Lattre (appelée 1ere armée le 15 septembre 1944). Dans la nuit du 14 au 15 août 1944, une opération préliminaire a été confiée à des forces spéciales américaines et françaises (commando d'Afrique et groupe naval d'assaut). En mer, les 2 000 bâtiments de l'amiral Hewitt ont appareillé de Farente, Brindisi, Oran, Bastia, Ajaccio, avec la participation de la marine française. Ainsi, le 15 août vit le débarquement " à l'américaine " avec l'expérience de Sicile, d'Italie, de Normandie. Du 15 au 20 août, les troupes US ont poursuivi leur progression tandis que la général de Lattre a obtenu l'autorisation d'attaquer vers l'ouest. L'armée B a attaqué Toulon dès le 20 août et, après des combats de haute lutte, en compagnie des Forces françaises de l''ntérieur (FFI), les Allemands ont capitulé le 28 août 1944. Dans le même temps, d'autres forces françaises ont attaqué les 17 000 hommes de la garnison allemande à Marseille. Aidés par les FFI locaux, là encore les Français ont également obtenu la reddition des Allemands ce même jour.

La rapidité de la victoire provençale a pris de cours les plannings américains qui n'avaient qu'une idée : assurer au plus vite la jonction avec l'armée US venue de Normandie et confier aux Français la garde des Alpes et du Sud-Est. Le général de Lattre " a interprété largement " les ordres reçus. Plus tard, il a réorganisé l'armée B en deux corps d'armée. le 1e s'est vu confier l'axe Besançon-Belfort, le 2e entrant à Lyon le 3 septembre 1944, entraînant les batailles d'Autun (8 et 9 septembre) et la prise de Dijon (11 septembre).

Tous ces combats se sont effectués avec une large participation des FFI. Jean de Lattre a amalgamé 150 000 d'entre eux aux 250 000 hommes de l'Armée d'Afrique qui réunissait les Gaullistes de la 1ere Division française libre, les Pieds Noirs, les tirailleurs marocains, tunisiens et algériens, les goumiers marocains, les évadés de France, les anciens de l'armée d'armistice et les chantiers de jeunesse. Cette armée a ainsi libéré près du tiers de la France. Au nom de la France, Jean de Lattre a signé, le 8 mai 1945 à Berlin, l'acte de capitulation de l'Allemagne. (sources " Rhin et Danube " 1944).

Si ce théâtre des opérations ne s'est pas déroulé, comme prévu, à Sète, la ville a payé un lourd tribut. Les témoins de cette époque se souviennent des bombardements alliés pour déloger les Allemands, avec son lot de blessés, de morts, de maisons éventrées. Plus tard, les Américains ont utilisé les structures du port de Sète pour débarquer leur matériel.

Edouard MARCEAU

L'Armée d'Afrique en chiffres

1940/1942 Population musulmane en AFN (Algérie, Maroc, Tunisie) : 18 millions.
Appelés ou volontaires : 180 000 (1% de la population).
Population européenne en AFN (Algérie, Maroc, Tunisie) : 1 million.
Appelés ou volontaires : 168 000 (17%).
1942/1945 L'armée française était essentiellement composée de troupes levées dans l'Europe particulièrement en AFN, soit près de 400 000 homes composés de 173 000 Tunisiens, Marocains, Algériens et Africains, 168 000 Français originaires d'AFN dit plus tard " Pieds Noirs ", 20 000 Français évadés de France ; 35 000 Corses (à partir de janvier 44). Pertes 40 000 tués dont 20 000 Européens et 20 000 non Européens (18% des effectifs) et 72 000 blessés. (source Armée d'Afrique 1942/45. Narbonne). "

A bientôt. Honey


 

Voir le Blog de honey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Capitaine US 2ème Rangers  Nouveau message 16 Nov 2003, 01:42

Salut Honey d'où tiens-tu toutes ces infos :shock: :shock: :shock: ???


 

Voir le Blog de Capitaine US 2ème Rangers : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de honey  Nouveau message 16 Nov 2003, 12:56

Hi Captain,

Sur internet tout simplement. Dans mon post du 13 novembre (c'est marqué "invité" : fausse manoeuvre) , il y a l'adresse des sites d'où sont extraits ces morceaux d'articles .
Amicalement. Honey


 

Voir le Blog de honey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Capitaine US 2ème Rangers  Nouveau message 22 Nov 2003, 21:00

OK encore une fois merci.


 

Voir le Blog de Capitaine US 2ème Rangers : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 11 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 18 minutes
par: MichaelHunter 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 24 minutes
par: Aldebert 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 26 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  SOLDATS TCHÉCOSLOVAQUES 
Aujourd’hui, 15:51
par: betacam 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 15:20
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 11:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 08:35
par: Alcide NITRYK 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll