Connexion  •  M’enregistrer

CARPIQUET


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de heula  Nouveau message 19 Mar 2009, 21:36

bonsoir
je recherche des infos sur l'aéroport de carpiquet quand il était allemand.

merci

Heula


 

Voir le Blog de heula : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dperreault  Nouveau message 19 Mar 2009, 22:17

Bonjour Heula!

Je travaille présentement sur la bataille de Carpiquet en juillet 44.

Quelle genre d'infos recherches tu?

Au plaisir? :cheers:


 

Voir le Blog de Dperreault : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de heula  Nouveau message 19 Mar 2009, 23:35

bonsoir Dperreault
je recherche l'infrastructure allemande autour de l'aéroport la répartition des bâtiments.
je suis basé au quartier koenig. j'ai quelques photos de la zone si cela t'interresse
A+
Heula


 

Voir le Blog de heula : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 21 Mar 2009, 10:11

Bonjour
Quelques photos de Carpiquet
http://www.flickr.com/photos/photosnorm ... carpiquet/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de heula  Nouveau message 24 Mar 2009, 22:16

Bonsoir Dperreault

aurais tu le plan de carpiquet au moment ou les alliés ont attaqués ?

merci pour les infos

Heula


 

Voir le Blog de heula : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dperreault  Nouveau message 24 Mar 2009, 23:08

Salut Heula,


J'ai une carte sur la disposition des régiments canadiens qui menèrent les attaques du 4-9 juillet et une bonne description dans le livre Régiment de la Chaudière de Castonguay et Ross. Marcel Ouimet fait une description très vivante de la bataille dans les archives de Radio-Canada.

http://archives.radio-canada.ca/guerres ... lips/2907/

Je cherche encore des infos plus précises sur le dispositif précis des allemands. Less infos sont assez rares. Il est assez facile de trouver quelles unités étaient présentes, mais leurs dispositions précises dans les hangars nord et sud ça c'est plus corsé...

Je continue les recherches...

En espérant que tu as quelques pistes...

Au plaisir :cheers:


 

Voir le Blog de Dperreault : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 25 Mar 2009, 10:20

Bonjour
Voici deux documents extraits de ce livre:
http://www.flickr.com/photos/mlq/3381933118/
Image
Image
et les pages 427 et 428 de ce livre:
http://www.flickr.com/photos/mlq/3383942511/
"Les défenses allemandes
La complexité et l'ampleur des défenses de Carpiquet, connues au mois de mai 1944 par le service de renseignements, méritent qu'on s'y arrête en détail.
Il est à noter toutefois que ces défenses avaient été modifiées en juillet.
En face du village, dans les champs de blé, entre la route de Marcelet et le chemin de fer, l'ennemi a installé, dans un espace de moins d'un mille carré, six canons de 75 mm dans des tourelles de béton et d'acier, douze canons anti avions mobiles de 50 mm et trois projecteurs. Les soldats peuvent se réfugier dans quinze petites casemates en béton et quatorze tranchées. Ces défenses sont divisées en quatre positions, chacune étant entourée de fils barbelé et de champs de mines. Elles sont protégées par plusieurs mitrailleuses.
A l'entrée même du village, cinq mitrailleuses sont déployées le long des haies, en arrière d'une longue rangée de barbelés. A droite de la route, en face des hangars de l'aérodrome et de deux grands blockhaus, se trouvent deux obstacles antichars et trois fusils antiaériens, dont un installé sur un toit.
Tout à fait au nord du village, la traverse de chemin de fer est bloquée par du barbelé et une mitrailleuse. Dans le village même, l'ennemi a construit une dizaine d'obstacles antichars en des endroits bien choisis, ainsi que des huttes et des abris en béton.
Entre le village et l'aérodrome, se trouvent aussi plusieurs autres obstacles antichars, trois canons de 50 mm et trois mitrailleuses de D.C.A., le tout entouré de barbelés et de minés et protégé par quatre mitrailleuses. Là encore, on trouve deux abris en béton et un projecteur.
En face même de l'aérodrome, situé au sud du village, l'ennemi avait placé huit mitrailleuses dans les haies autour d'une série d'abris en béton, ainsi que d'autres obstacles antichars, du barbelé et des mines.
Autour des hangars, au sud de l'aérodrome, l'ennemi compte vingt mitrailleuses, merveilleusement bien disposées, neuf canons de 50 mm, deux mortiers de 80 mm, une mitrailleuse anti avions, trois projecteurs, une quantité d'obstacles antichars dispersés ici et là, deux grands blockhaus et plusieurs abris en béton. Ici encore, ces défenses sont entourées de barbelé et de mines.
Au sud-est du village, autour des bâtiments de l'administration et des baraques militaires, douze canons de 50 mm, la plupart dans des abris de béton, six canons de 75 mm et une dizaine de mitrailleuses sont disposés autour, et au milieu, d'une accumulation fort complexe de barbelés, d'obstacles antichars et de champs de mines s'étendant jusqu'au chemin de fer et à la route de Bretteville-sur-Odon.
Les troupes occupant cette formidable défense peuvent communiquer entre elles par un réseau de lignes téléphoniques qui se répandent vers les postes de commandement et se terminent à Verson, plus au sud.
Les soldats peuvent aussi se mouvoir d'un endroit à l'autre au moyen d'un réseau de tunnels dont l'entrée principale a été construite du côté sud et tout près de la route de Caen à Bayeux, à environ un mille à l'ouest de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.
Ce terrain est couvert par l'artillerie et les mortiers installés plus loin à l'arrière des lignes.
L'arrivée constante de divisions blindées et d'infanterie de renfort, du côté allemand, rend absolument nécessaire la prise de Carpiquet et de Caen sans délai.
La tâche de s'emparer de Carpiquet échoue à la 8e brigade canadienne, à laquelle on a adjoint le régiment Royal Win¬nipeg Rifles. L'assaut sur Caen même doit suivre quelques jours plus tard, par trois divisions.
Pour cette opération, la 8e brigade a le support des chars du régiment Fort Gary Horse et de trois escadrons de chars Avre du Génie de la 79e division, trois escadrons de fléaux à mines, des lance-flammes de 21 régiments d'artillerie, dont le fameux régiment moyen de langue française, du tir du navire de guerre Rodney, des mitrailleuses moyennes et des mortiers lourds du régiment des Cameron Highlanders, d'Ottawa. Ce groupe doit s'emparer d'une zone de moins de quatre milles carrés."

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Fantomas  Nouveau message 25 Mar 2009, 22:02

D'ailleurs, certaines de ces fortifications sont encore visites autour de l'aérodrome et vers Marcelet...


 

Voir le Blog de Fantomas : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 26 Mar 2009, 09:10

Bonjour,
MLQ parle du soutien du HMS RODNEY. Sur ce lien:http://en.wikipedia.org/wiki/HMS_Rodney_(1925), les caractéristiques et l'historique de la "Bête", 9X406mm, soit, à quelques mm et Kg près, 9 "Grosse Bertha", à la mesure de l'objectif à détruire.
Le Rodney est l'un des pourfendeurs du Bismark, participe à l'opération Torch en Algérie en 42. Une particularité: à l'instar des Strasbourg et Dunkerque français, ses pièces majeures sont toutes sur l'avant.
Cdt,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: CARPIQUET

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de heula  Nouveau message 08 Avr 2009, 18:25

bonsoir
merci MLQ pour ces détails concernant les defenses allemandes.
au sud de la piste, cote Marcelet il y a une casemate L 416 pour piéce flack de 88mm, le probléme est que son embrasure couvre la piste et les hangars avions qui sont sur le 18.
quelqu'un aurait il des infos

Heula


 

Voir le Blog de heula : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 10 minutes
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 28 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
il y a 55 minutes
par: gernika 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
il y a 58 minutes
par: CHEVALIER 
    dans:  des basques sur le front de Huesca 
Aujourd’hui, 16:45
par: gernika 
    dans:  Hubertus de Lowenstein 
Aujourd’hui, 16:41
par: gernika 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 16:36
par: CHEVALIER 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 15:32
par: Rob1 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 15:09
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll