Connexion  •  M’enregistrer

Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de chauvin  Nouveau message 19 Oct 2008, 01:29

Je m'intéresse à cette journée précise du 20 juillet parce que c'est le jour (selon un télégramme reçu par sa mère) où mon père, Roger Chauvin - Lieutenant du 10e peloton, Compagnie B des Fusilliers Mont-Royal - a été blessé.

Je me propose un petit pèlerinage par là en novembre prochain, et je voudrais essayer de déterminer s'il a été cloué à Troteval ou à la ferme Beauvoir avec les autres compagnies des FMR ou s'il s'était avancé un peu plus vers le Sud et vers Verrières avec ses hommes.

Comme Roger n'est plus là pour me le dire - lui qui n'a jamais été très loquace sur ses années de guerre - je cherche à gauche comme à droite pour découvrir des détails sur cette toute petite portion de la campagne de Normandie.

Pour avoir fouillé certains ouvrages et certaines archives - pour la plupart disponibles sur Internet - je sais qu'on y décrit les combats entourant les prises et les pertes successives de ces deux fermes en mentionnant quelquefois les compagnies A et C des FMR, mais rien sur la compagnie B.

Le télégramme indique que l'événement s'est déroulé le 20 juillet et une coupure de journal Montréalais mentionne "Varrières" (sic) comme le lieu où mon père a été blessé.

Quelqu'un peut-il m'éclairer?

Private
Private

 
Messages: 8
Inscription: 17 Oct 2008, 22:17
Localisation: Montréal, Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de chauvin : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 19 Oct 2008, 04:07

Bonjour chauvin,

j'avais traduit ainsi le récit du Lieutenant-colonel Gauvreau:

À 8h00 le 19 juillet 1944, le bataillon s'est regroupé au Nord d'Ifs. Quelques mètres derrière les rues d'Ifs, à l'heure "H" (18h00), le bataillon s'est dirigé vers ses objectifs comme suit:

Avant-droite Cie B Objectif: Ferme Beauvoir
Avant-gauche Cie C Objectif: Ferme Troteval
En arrière-garde Cie D Objectif: Verrières
Réserve Cie A

Jusqu'à leur objectif respectif, les Compagnies n'ont pas rencontré d'opposition et les pertes ont été très légères.

Vers 16h30 [le 20], la Cie B avait atteint la ferme Beauvoir et consolidait sa position du côté sud de la ferme. Pendant ce temps je marchais avec l'Officier Commandant de la Compagnie D, le Major J.A. Dextrase et nous nous en allions rencontrer le Commandant de la Compagnie B, le Major J.P.C. Gauthier. C'est alors qu'une terrible concentration de tirs de mortiers et de canons s'est abattue sur le front du bataillon, et plus particulièrement autour de la ferme Beauvoir. J'ai ordonné à la Cie D de pousser jusqu'à Verrières. Peu après, j'ai rencontré l'Officier Commandant de la Cie B et réalisé que le feu était trop intense pour permettre à la Cie D de continuer. Elle était à ce moment clouée au sol, mais elle a réussi à traverser la crête et à s'établir sur la droite de la Cie B. Malheureusement, à partir de là jusqu'à 18h30, j'avais perdu le contact avec les Compagnies B et C à cause d'une panne d'émetteurs. Entre temps, j'avais ordonné à l'échelon F de s'amener, mais ils n'ont pu s'approcher plus loin que 400 mètres au nord de la ferme Beauvoir. Aussitôt que j'ai réalisé que l'intensité du feu ennemi diminuait, j'ai sauté dans une jeep du Toronto Scottish et me suis rué vers mon émetteur où j'ai pu contacter mon bataillon. J'ai alors ordonné à la Cie D de revenir de l'autre côté de la pente et j'ai laissé la Cie B en avant-poste.

Malheureusement, vers 22h00, la communication avec la Cie B a été coupée et j'ai du envoyer des éclaireurs vers l'avant pour maintenir le contact. Quelques chars [panzers] s'étaient infiltrés entre la Cie B et la ferme coupant ainsi toute possibilité de communication. Toute la nuit et le jour suivant j'ai essayé de leur faire parvenir munitions, nourritures, équipement et appareils radios, mais les pertes chez les convoyeurs sont devenues tellement lourdes que le projet a été abandonné. Sur la gauche, dans la zone de la Cie C, j'ai assuré le ravitaillement du Major F. Mousseau et de sa Compagnie jusqu'à ce que des canons de 88 mm nous en empêchent. L'idée d'envoyer des canons anti-chars a du être abandonnée elle aussi. Le 21 juillet 1944, après avoir repoussé 5 contre-attaques, la Compagnie C a été subjuguée par 8 chars et une Compagnie d'infanterie ennemis. Le 23 juillet 44 à 8h00, j'ai ordonné au Major G.A. White, l'Officier Commandant la Cie A, d'attaquer et de tenir la ferme Beauvoir. L'attaque a très bien réussi et des éclaireurs ont été envoyés pour nous apprendre que la Cie B avait disparu de la région. La Cie A a tenu la position malgré la présence de 5 chars ennemis du côté sud de la ferme pendant 48 heures. Pendant tout ce temps, la Compagnie a été soumise à un barrage, extrêmement lourd, de mortiers et de canons. Le 24 juillet, la Cie D a reçu l'ordre d'attaquer la ferme Troteval à 20h00 et de la tenir jusqu'à l'ordre de battre en retraite à 4h00 le 25 par le Commandant de la Brigade.

La retraite a été parfaitement exécutée grâce au courage et à l'initiative du Major J.A. Dextrase qui a été le dernier homme à quitter la position.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 19 Oct 2008, 04:27

J'ai un contact à Québec, M. Louis-Fernand Papillon, qui a fait partie de la Cie B des FMR. Il m'a raconté comment leurs armes s'étaient enrayées à cause de la pluie diluvienne qui s'était abattue sur les hautes herbes (champs de blé ?) qui les séparaient de la ferme Beauvoir. Après avoir neutralisé les Allemands qui s'étaient retranchés dans la ferme et sécurisé la position, ils se sont creusés des tranchées alors que les Allemands les observaient à partir des boisés situés plus loin en avant. Affamés et à court de munitions, le peu de survivants de sa Compagnie se sont rendus dans les combats qui ont suivi pour la reprise de la ferme. Si ton père a été blessé le 20, il y a de fortes chances que ce soit par des tirs de mortiers ou de 88, gracieuseté du comité d'accueil. M. Papillon a toujours cru qu'on les avait envoyés en mission suicide pour forcer les Allemands à révéler leurs positions défensives et les faire sortir des boisés où ils se trouvaient un peu plus haut.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 19 Oct 2008, 09:29

Bonjour Chauvin, je me propose de te guider sur les lieux en novembre, cela devrait être tout à fait réalisable sans problème. Au regard de son numéro de peloton,ton père faisait partie de la Compagnie B du major Gauthier. Il se trouvait donc à Beauvoir. Ci dessous, un lien sur un dossier que j'ai mis en ligne hier : il s'agit du récit complet des combats/
http://www.39-45.org/atlantic2009/fmr.pdf
tu peux me contacter par MP.

Pour répondre à Henri, il semblerait que M. Papillon ait une vision très juste des évènements : le rapport des forces était totalement disproportionné, les allemands disposaient de deux voire trois compagnies blindées dont deux compagnies lourdes sur la crête de Verrières (appartenant au Schwere Panzer Abteilung 101 attaché à la LSSAH). On peut donc parler de mission suicide, d'autant que le journal de marche du 4ème County of London Yeomanry parle d'un accrochage sérieux à Verrières. Environ une demi heure avant de lancer l'infanterie, au moins un peloton de tête composé de Sherman s'y est fait étriller, le reste de la compagnie a du décrocher. Or, rien dans le journal de marche des FMR ne fait état de cet incident : le colonel Jean Guy Gauvreau ne le savait donc pas lorsqu'il lança trois compagnies dans la bataille. Il était pourtant encore possible de stopper l'avancée des FMR (compagnies B, C et D) et du Toronto Scottish placé en appui feu avec ses mortiers et mitrailleuses lourdes et envoyer en premier rideau des Sherman, si possible ceux équipés de canons de 17 livres (un par peloton blindé). Or les FMR ont avancé en accompagnement des chars.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de chauvin  Nouveau message 20 Oct 2008, 06:29

Un grand merci à Audie et à Stéphane pour toutes ces précisions. J'ai le sentiment d'en savoir un eu plus sur le sort de mon père à ce moment-là de sa vie - mais il restera toujours quelques mystères.

Merci encore.

Private
Private

 
Messages: 8
Inscription: 17 Oct 2008, 22:17
Localisation: Montréal, Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de chauvin : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 10 Nov 2008, 23:56

Dans le livre d'Albert Pipet, [i]Mourir à Caen[i], le sort de votre père y est clairement indiqué:

En avant ! En avant ! La compagnie B du major Gauthier s'élance sur Beauvoir, le lieutenant Ruell en tête, les Sherbrookes sur le flanc droit. Surpris, 70 Allemands se rendent. Le lieutenant Chauvin s'empare de Beauvoir et est blessé. Les pelotons Ruell et Bergeron poursuivent à 400 mètres plus avant.


Je serais donc tenté de vous répondre que l'aventure de votre père s'est terminée à la ferme Beauvoir où il a été blessé dans les combats pour la prise de la ferme.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de chauvin  Nouveau message 11 Déc 2008, 04:59

Audie Murphy,

J'ai choisi de noter la référence du livre de Pipet et d'aller cueillir le bouquin à la Grande Bibliothèque de Montréal... Effectivement, on y parle du Lieutenant Chauvin à la ferme Beauvoir.

Merci encore.
:)

Private
Private

 
Messages: 8
Inscription: 17 Oct 2008, 22:17
Localisation: Montréal, Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de chauvin : cliquez ici


Re: Besoin précisions 20 Juillet '44 entre Troteval et Verrières

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 11 Déc 2008, 17:41

Ça fait plaisir ! Toujours content de pouvoir être utile !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici



Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 3 minutes
par: Jumbo 
    dans:  Histoires d'une nation 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Réseau SSMF-TR 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 36 minutes
par: iffig 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 14:23
par: betacam 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 14:08
par: NIALA 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 13:37
par: iffig 
    dans:  Polices des temps noirs 
Aujourd’hui, 13:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sous uniforme allemand 
Aujourd’hui, 13:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Villefranche : base opérationnelle Ouest de la Xa MAS 
Aujourd’hui, 13:15
par: NIALA 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll