Connexion  •  M’enregistrer

Echec devant Caen, la faute à Monty ?


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Fantomas  Nouveau message 24 Mar 2009, 12:25

Il faut aussi signaler que les troupes US ont très difficilement progressé dans la région de Saint-Lô en juin et juillet, et donc les Britanniques et Canadiens n'étaient pas les seuls à être en difficulté. Et il y a aussi la nature du terrain par rapport aux unités. Autour de Caen, il y a beaucoup de champs (blé notamment), très idéal pour les blindés allemands (d'autant plus qu'ils étaient bien supérieurs aux Sherman et Churchill). Et cela permettait aux troupes allemandes de stopper ou de ralentir les assauts britanniques (je pense à la Cote 112) (sans soutien de blindés, l'infanterie n'avançait plus)...

Ceci dit, si on constate bien une certaine frilosité offensive de la part de Monty, les anglo-canadiens défendaient plutôt bien: à l'exception de quelques villages, lorsque les Britanniques libéraient une localité, une très grande partie des contre-attaques ennemies échouait (et cela entraînait des pertes importantes dans les rangs allemands)...


 

Voir le Blog de Fantomas : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 24 Mar 2009, 13:29

plan mûrement réfléchi ou explications à postériori, je cite un passage de "histoire du jour J" de Claude Bertin page 91:
"mon idée, dit le maréchal Montgomery, était, une fois que nous aurions pris fermement pied sur la côte normande, de faire croire à l'ennemi que nous avions l'intention de déboucher de la tête de pont initiale dans le secteur de Caen. Mon but était d'attirer dans ce secteur le gros des réserves et de les y retenir avec les armées britannique et canadienne. Ayant ainsi engagé ses réserves sur mon flan gauche, je percerais sur le flanc droit en utilisant les armées américaines du général Bradley et ferais pivoter l'ensemble du front jusqu'à Caen. La percée américaine se produirait en direction du sud jusqu'à la Loire et de là s'infléchirait vers l'est en un vaste mouvement qui nous amènerait sur la Seine aux environs de Paris. Cette manœuvre avait pour but de cerner les forces ennemies au sud de la Seine dont les ponts seraient détruits par notre aviation....Ces arguments me confirmèrent dans mon idée qu'une action offensive vigoureuse et soutenue dans le secteur de Caen nous mettrait en mesure d'atteindre notre but et d'attirer sur notre flanc gauche les réserves mobiles de l'ennemi." fin de citation
En résumé les arguments évoqués plus hauts sont:
1/ les réserves principales sont stationnées dans le nord et passeront par Caen pour rejoindre la Normandie
2/ faire croire à l'ennemi une percée vers l'ouest à partir de Caen dans une région dégagée (par opposition au bocage) où la puissance blindée des alliés serait prépondérante.
3/ conquête prioritaire du Cotentin et de la Bretagne pour ses ports
Pas faux tout çà, pas faux... Qu'en pensez-vous?
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6014
Inscription: 01 Juin 2004, 20:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 24 Mar 2009, 15:39

Bonjour
C'est écrit à posteriori !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Robin l'Amiral  Nouveau message 26 Mar 2009, 10:00

jumbo a écrit:plan mûrement réfléchi ou explications à postériori, je cite un passage de "histoire du jour J" de Claude Bertin page 91:
"mon idée, dit le maréchal Montgomery, était, une fois que nous aurions pris fermement pied sur la côte normande, de faire croire à l'ennemi que nous avions l'intention de déboucher de la tête de pont initiale dans le secteur de Caen. Mon but était d'attirer dans ce secteur le gros des réserves et de les y retenir avec les armées britannique et canadienne. Ayant ainsi engagé ses réserves sur mon flan gauche, je percerais sur le flanc droit en utilisant les armées américaines du général Bradley et ferais pivoter l'ensemble du front jusqu'à Caen. La percée américaine se produirait en direction du sud jusqu'à la Loire et de là s'infléchirait vers l'est en un vaste mouvement qui nous amènerait sur la Seine aux environs de Paris. Cette manœuvre avait pour but de cerner les forces ennemies au sud de la Seine dont les ponts seraient détruits par notre aviation....Ces arguments me confirmèrent dans mon idée qu'une action offensive vigoureuse et soutenue dans le secteur de Caen nous mettrait en mesure d'atteindre notre but et d'attirer sur notre flanc gauche les réserves mobiles de l'ennemi." fin de citation
En résumé les arguments évoqués plus hauts sont:
1/ les réserves principales sont stationnées dans le nord et passeront par Caen pour rejoindre la Normandie
2/ faire croire à l'ennemi une percée vers l'ouest à partir de Caen dans une région dégagée (par opposition au bocage) où la puissance blindée des alliés serait prépondérante.
3/ conquête prioritaire du Cotentin et de la Bretagne pour ses ports
Pas faux tout çà, pas faux... Qu'en pensez-vous?

Bonjour,
Tout cela semble d'une tactique irréprochable, sauf que ce n'est seulement qu'en fonction des évènements qu' Eisenhower ordonna à Montgomery de fixer un maximum d'éléments allemands autour de Caen.
N'oublions pas que Bradley n'avait pas d'ordre à recevoir de Monty.
Concernant le bocage, il ne fallait pas énormément d'artillerie pour bloquer les américains, le terrain était impropre aux blindés, propre aux embuscades, aucune vivibilité lointaine, idéal pour de l'infanterie, mortiers et mitrailleuses.


 

Voir le Blog de Robin l'Amiral : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 26 Mar 2009, 10:14

N'oublions pas que Bradley n'avait pas d'ordre à recevoir de Monty.
Bonjour
Bien sûr que oui jusqu'au 1 août, date de la mise en place du 12th US Army Group

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Stan Hollis  Nouveau message 14 Nov 2009, 18:14

Bonjour, un canon de 88mm caché dans un champ de blé a retardé à lui seul et ceci pendant plusieurs heures les troupes Alliées à la sortie de Bernières-sur-Mer, je suis du coin, je n'ai pas appris celà dans des bouquins, mais par des anciens du village, comment voulez-vous arriver sur Caen le soir du D-Day, de plus, venez voir la campagne environante bien dégagée et vous comprendrez que c'était mission impossible.


 

Voir le Blog de Stan Hollis : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de MLQ  Nouveau message 14 Nov 2009, 18:35

Bonjour
Oui témoignage canadien également largement rapporté
Sauf que la 3rd Cdn ID n'avait pas Caen pour objectif mais Carpiquet et même au-delà si possible.
Et le soir du 6 juin les avant-gardes canadiennes étaient presque à la RN 13 preuve que c'était possible !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1351
Inscription: 16 Déc 2006, 16:21
Localisation: Soissons
Région: Hauts de France
Pays: France

Voir le Blog de MLQ : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Fantomas  Nouveau message 16 Nov 2009, 19:26

Bonjour,

Il me semble que les Canadiens avaient atteint la RN13 à proximité de Bretteville. D'après le témoignage d'un sergent des Sherbrooke, lui et ses hommes ont dû se replier, car peu nombreux. Une question intéressante peut se poser: à ce moment là, il n'y avait personne (la 12 SS arrivant au cours de la nuit), l'aérodrome de Carpiquet était totalement abandonné, et seule la partie nord de Caen (vers Lebisey) constituait une barrière infranchissable: la ville aurait-elle pu être prise à partir de la fin d'après-midi et de la soirée du 6 juin par le sud-ouest? Pendant ces quelques heures (qui furent par conséquent cruciales) (et malgré les embouteillages), les troupes canadiennes auraient-elle pu déplacer ses troupes vers la ville et organiser une ligne de défense sur Carpiquet et la RN 13?...


 

Voir le Blog de Fantomas : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 17 Nov 2009, 07:56

juin44 à toi la main! ;)
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6014
Inscription: 01 Juin 2004, 20:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Echec devant Caen, la faute à Monty ?

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Ohmsen  Nouveau message 02 Déc 2009, 10:05

L'échec devant Caen s'explique, je pense, par la prudence de Montgomery; les britanniques avaient mobilisés plus de 10% de leur population, soit près de 4,5 millions d'hommes, par conséquent Monty savait que ses pertes seraient pratiquement irremplaçable. Il ne pouvait pas risquer la vie de ses hommes comme les américains qui eux avaient mobilisés 8,5 millions d'hommes sur une population de 135 millions d'habitants. (source de mémoire, si quelqu'un pourrait confirmer mes chiffres ce serait sympathique)
De plus selon Olivier Wieviorka, dans Histoire du débarquement en Normandie les soldats britanniques ne voulaient pas s'exposer au feux. Cela s'explique par le fait qu'après 6 ans de guerre les soldats voulaient vivre le lendemain de la guerre et non mourrir pour leur patrie ( les soldats anglais et américains étant très peu idéogeolisés).


 

Voir le Blog de Ohmsen : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 4 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 19 minutes
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 50 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Organisation du Gross-Paris 
Aujourd’hui, 19:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 19:54
par: iffig 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 19:45
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 17:01
par: Signal Corps 
    dans:  SOLDATS TCHÉCOSLOVAQUES 
Aujourd’hui, 15:51
par: betacam 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yandex [BOT] et 14 invités


Scroll