Connexion  •  M’enregistrer

Rommel et la prise de Cherbourg


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Rommel et la prise de Cherbourg

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 02 Fév 2003, 07:47

Le 26 juin 1944, la garnison de Cherbourg se rend aux alliés en la personne du général Von Schlieben, commandant la 91ème D.I après de très durs combats.

Von Schlieben avait demandé à Rommel l'autorisation de se rendre depuis plusieurs jours, ce que ce dernier lui refuse malgré une issue inéluctable. Il apparait que ces jours de combat supplémentaires et sans espoir étaient absolument inutiles.

Doit on considérer la consigne de Rommel comme un contresens, sa responsabilité vis à vis des pertes subies de part et d'autre vous parait elle engagée. Avait il une vision différente de l'issue des combats ?
Si oui, laquelle ?


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 07 Mai 2003, 17:54

Rommel, malgré qu'il fut un homme très clairvoyant et très performant (ses campagnes d'Afrique notamment l'ont aguerri) est quand même sous les ordres de supérieurs, et plus ou moins par l'intermédiaire de Von Runsted il était sous les ordres du Führer. Or ledit Führer voulait absolument qu'on se batte jusqu'à la dernière cartouche et jusqu'à la dernière goutte de sang, malgré une fin inéluctablement mauvaise pour ne pas dire tragique. Rommel s'était déjà fait remarquer pour une trop grade prise d'initiative au goût du führer qui voulait tout contrôler lui-même (bizarre utopie...). Rommel, lui, était plutôt humaniste et se rendait compte qu'il fallait quand même sauver les vies humaines qui le pouvaient être. Or Rommel était aussi aveuglé - comme tant d'autres - par Hitler : donc on peut supposer que Rommel a fait ca moitié par "aveuglement", moitié par peur du Führer, moitié pour ménager la chèvre et le chou...

... Le débat est ouvert...

Orig


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


les contradictions de Rommel

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 09 Mai 2003, 12:04

Bonjour, c'est justement là que je m'interroge... Dans ses mémoires , Rommel fait part de sa conviction en laquelle une paix séparée doit être conclue au plus vite avec les alliés, tout en sachant bien sûr qu'Hitler y est farouchement opposé. Sur le plan tactique, je ne suis pas non plus convaincu que cela corresponde à ses théories. Rommel est partisan d'une guerre de mouvement ; on pourrait admettre qu'en faisant tenir la garnison de Cherbourg quelques jours de plus, cela retiendrait les 3 divisions Américaines ,et permettrait de pousser plus au sud, vers Coutances par exemple pour se repositionner et contre attaquer mais ce ne fut pas le cas, le gros des divisions Allemandes se battant autour de Caen et dans le nord du Calvados.... Alors pourquoi ??? On sait, par sa participation à l'attentat manqué par Hitler, qu'il n'adhérait pas aux idées nazies d'une part et qu'il a toujours été soucieux d'éviter les effusions de sang inutiles ........ Quel est ton avis ???


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 09 Mai 2003, 22:33

bonjour :!:
je n'ai pas le temps de répondre pour l'instant :? mais je vais le faire. Tu peux supprimer ce message sans intérêt, admin, mais c'est pour dire que j'étais passé... et que je vais tâcher de réfléchir au problème ! :wink: :)


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de loumax  Nouveau message 08 Juil 2003, 09:13

J'ai la même adresse que mon ami origfild puisque nous faisons notre site ensemble et j'ai réfléchi à ce qui a été dit.
Je pensais que c'était un ordre du furher qui avait intimé les quatres divisions allemandes prise dans le piège à se rendre. Cela me paraît possible que Rommel aie transmit seulement l'ordre de tenir à tout prix. Le fait que les divisions pourtant attachées à leur chef (Rommel était populaire dans l'armée allemande et ses troupes lui obéissaient bien) se soient rendues si facilement me parait confirmer que l'ordre n'était pas respecté car il venait de loin. En effet, on connait l'anecdote du casemate qui s'est rendu à la condition qu'un char soit amené pour dissuader et montrer que l'armée allemande s'était rendue devant les chars et pas les fantassins américains. De plus, le furher avait une tactique de défense qui ressemblait beaucoup à celle-là ; il laissait des forteresses qui devaient tenir le plus longtemps possible pour mobiliser des troupes alliées et faciliter la tâche des allemands qui se battaient au front. L'exemple en a été fait à St Nazaire, lorient ou Brest. Le furher veut alors désespérément tenir des villes en obligeant les alliés à mener des combats de rues meutriers pour les attaquants surtout. De plus, comme tu l'as dit, ce ne correspondait pas du tout à la tactique de Rommel qui aurait essayé par exemple d'évacuer ses troupes le plus rapidement possible par mer avant qu'elle ne soient acculées jusqu'a Cherbourg. Par ailleurs, cela ne ressemble pas à sa personnalité ; il voulait épargner le plus d'hommes possible et en 44,il voulait termier la guerre. Si le régime nazi s'était écroulé après l'attentat contre Hitler, et si Rommel avait été un des grands chefs en Allemagne, il aurait surement mit fin à la guerre, restituant les territoires occupés. Hitler s'en était bien rendu compte ce qui le poussa à le limoger puis l'assassiner (ou le "pousser" à se suicider).
Quoi qu'il en soit, je pense que l'ordre venait de Berlin. Rommel a t-il néanmoins joué un rôle important dans cette reddition ?

Loumax


 

Voir le Blog de loumax : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Hillman  Nouveau message 10 Juil 2004, 17:38

Désolé d'arriver avec u un ans de retard mais je pensse que loumax à raisons c'est pas Rommel qui donnait l'ordre mais plutôt Hitl a pardon cet homme ne mérite pas de majuscule à son non hitler c'est lui qui a donné l'ordre c'est sur ou alors c'est que Rommel voulé gardait la confience d'hitler pour mieux le trahir de toute façon je pensse que maintenant on ne le saura jamais.


 

Voir le Blog de Hillman : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de B1Bis  Nouveau message 12 Juil 2004, 16:57

loumax a écrit:J'ai la même adresse que mon ami origfild puisque nous faisons notre site ensemble et j'ai réfléchi à ce qui a été dit.
Je pensais que c'était un ordre du furher qui avait intimé les quatres divisions allemandes prise dans le piège à se rendre. Cela me paraît possible que Rommel aie transmit seulement l'ordre de tenir à tout prix. Le fait que les divisions pourtant attachées à leur chef (Rommel était populaire dans l'armée allemande et ses troupes lui obéissaient bien) se soient rendues si facilement me parait confirmer que l'ordre n'était pas respecté car il venait de loin. En effet, on connait l'anecdote du casemate qui s'est rendu à la condition qu'un char soit amené pour dissuader et montrer que l'armée allemande s'était rendue devant les chars et pas les fantassins américains. De plus, le furher avait une tactique de défense qui ressemblait beaucoup à celle-là ; il laissait des forteresses qui devaient tenir le plus longtemps possible pour mobiliser des troupes alliées et faciliter la tâche des allemands qui se battaient au front. L'exemple en a été fait à St Nazaire, lorient ou Brest. Le furher veut alors désespérément tenir des villes en obligeant les alliés à mener des combats de rues meutriers pour les attaquants surtout. De plus, comme tu l'as dit, ce ne correspondait pas du tout à la tactique de Rommel qui aurait essayé par exemple d'évacuer ses troupes le plus rapidement possible par mer avant qu'elle ne soient acculées jusqu'a Cherbourg. Par ailleurs, cela ne ressemble pas à sa personnalité ; il voulait épargner le plus d'hommes possible et en 44,il voulait termier la guerre. Si le régime nazi s'était écroulé après l'attentat contre Hitler, et si Rommel avait été un des grands chefs en Allemagne, il aurait surement mit fin à la guerre, restituant les territoires occupés. Hitler s'en était bien rendu compte ce qui le poussa à le limoger puis l'assassiner (ou le "pousser" à se suicider).
Quoi qu'il en soit, je pense que l'ordre venait de Berlin. Rommel a t-il néanmoins joué un rôle important dans cette reddition ?

Loumax


Bonjour, théorie intéressante et que je partage. Néanmoins pour aller plus loin se pose la qustion de l'ostfront. Il va sans dire que toute cessations des hostilités sur le front ouest aurait été faite dans le but de reporter tout le poids de la WH vers l'est contre les soviétqiues. Il faut en effet rappeler que les conjurés de 1944 croyaient possible d'aboutir à une paix blanche à l'ouest , voire un retournement des alliances (croyance partagée aussi par Hitler encore en avril 1945 :lol: ) , ce en quoi ils s'illusionnaient totalement. L'enenmi soviétique était décidemment perçu comme une menace pour la civilisation :?


 

Voir le Blog de B1Bis : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de B1Bis  Nouveau message 12 Juil 2004, 16:58

Hillman a écrit:Désolé d'arriver avec u un ans de retard mais je pensse que loumax à raisons c'est pas Rommel qui donnait l'ordre mais plutôt Hitl a pardon cet homme ne mérite pas de majuscule à son non hitler c'est lui qui a donné l'ordre c'est sur ou alors c'est que Rommel voulé gardait la confience d'hitler pour mieux le trahir de toute façon je pensse que maintenant on ne le saura jamais.


:shock: Milles excuses, il s'agissait d'un déterrage :shock:


 

Voir le Blog de B1Bis : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Invité  Nouveau message 12 Juil 2004, 17:48

Rommel était un génie militaire, il faut quand même le lui reconnaitre mais quand on est au ordres d'Hitler, que voulez vous faire ? Il n'y a qu'a voir le front de l'est et Stalingrad pour se rendre compte que le fuhrer n'allait plus très bien mentalement à la fin de sa vie ( c'etait un drogué fini, ça a été prouvé par son médecin personnel il prenait plus de 30 medicament différents quotidiennement ) en interdisant à Von Paulus de se rendre, alors qu'il n'y avait plus aucun espoir... c'était vraiment un cas désespéré.... :?


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici



Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  forum 
il y a 18 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 27 minutes
par: brehon 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 50 minutes
par: Margont 
    dans:  Croisement de parcours... 
il y a 55 minutes
par: Belchasse 
    dans:  266 Infanterie Division 
Aujourd’hui, 14:48
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 14:33
par: NIALA 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens Titre de son film 
Aujourd’hui, 14:17
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 12:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Troupes coloniales avant 1939. 
Aujourd’hui, 11:34
par: Belchasse 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 6 invités


Scroll