Page 1 sur 1

oui

Nouveau messagePosté: 11 Jan 2008, 20:30
de juin1944
Le 6 juin 1944 au soir, Mathieu est curieusement en dehors de la zone de libération et il est fort probable que les allemands l'eussent quitté dès la fin d'après midi après l'échec de la contre attaque d'une partie du panzer Regiment 22. Les premières troupes sont probablement Le C Squadron du Staffordshire Yeomanry qui s'est déployé en fin d'après midi vers les lisières Est de Mathieu. les Royal Ulster Rifles et le 1St King's Own Scottish Borderers (9ème Brigade d'infanterie) les ont probablement suivi pour se mettre en position défensive vers CAEN, car au soir du 6 les panzers de Von Bronikowski étaient enterrés sur Lebisey et Epron mais rien ne dit qu'ils ont combattu dans Mathieu . Le Royal Norfolk n'a pas pris cette direction mais celle de Bieville Beuville, autour de la ferme de Bellevue de même que le Suffolk Regiment .

Le Queen's Own Rifles se trouvait sur Anisy qu'il venait de libérer alors que le Régiment de la Chaudière se trouvait entre la mare d'Anguerny, Basly et Colomby sur Thaon. On situe souvent ce régiment sur la MAre d'Anguerny mais il se s'agissait que de la compagnie A du major Lapointe, le Régiment était plus étalé que cela.

Effectivement, jusqu'au 7 juin, pas une seule unité d'infanterie ne passe par Mathieu, ce qui est assez curieux. Je vais donc faire des recherches plus approfondies. Cela pourrait s'expliquer par la présente de forces allemandes plus importantes autour de Mathieu (A Periers sur le Dan et Cresserons en particulier) ou stationnaient des troupes de la 716ème DI , en particulier au moins une section de l'Ost Battaillon 642 et une batterie de l'artillerie Regiment 1716 avec au moins six pièces de 88mm).