Connexion  •  M’enregistrer

Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 05 Aoû 2019, 10:10

Bonjour Loïc,

Malheureusement, on ne peut aucunement faire confiance au site indiqué plus haut
et leur attribution des Stug à tel ou tel unité . On l'a bien vu avec le Stug de Quettreville .
D'après le site, il s'agissait d'un Stug de la Sturmgeschütz Brigade 394. Or, une fois trouvé
le lieu où a été prise la photo, cela s'est avéré impossible du point de vue chronologique
et du point de vue de la localisation .
Ce Stug faisait probablement partie de la Kampfgruppe König (91.LL) . Avec comme
problème supplémentaire, que ce groupe de combat avait sous ses ordres, au moment où il se trouve à Quettreville, aussi bien des
Stug de la Sturmgeschütz Brigade 902 que des Stug de la 2. compagnie de la Panzerjäger Abt. 353.
Image
Nara : Abwicklungsstab West
Sans un lieu précis, il est, à mon avis, impossible de l'attribuer à une unité précise .

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 13 Avr 2013, 10:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 05 Aoû 2019, 15:38

Bonjour, Roger,
J'avais, justement, laissé de côté, pour la "bonne bouche", l'identification d'appartenance du StuG :rire:, car je me doutais bien que tu interviendrais sur le sujet. ;)

A partir du moment, où on indique que la H.StuG-Brigade 394 avait été constituée à Tours - très probablement, le Truppe-Übungs-Platz "Camp du Ruchard" -, en avril 1944, il y a problème, vu que, à cette date, l'unité, constituée, en mars 1944, à Eylau (Wehrkreis XX), était intégrée sur le Front Est, à la 18. Artillerie-Division, où elle avait remplacée la StuG-Batterie 741, ce que prouvent les rapports de mai 1944.

Selon le rapport établi, le 10 mai 1944, par le Major Bauer (Artillerie), missionné pour effectuer une inspection approfondie de l'Art.Div., entre le 22 avril et le 5 mai 1944, à propos du personnel et du matériel de la 394, du temps où l'unité était intégrée dans la 18.Art.Div..... Aucun des conducteurs de Sturmgeschütze III (StuG.Abt. 394), frais émoulus du centre d’instruction, n’avait parcouru plus de 100 km, sur route carrossable (!), avec son véhicule. De surcroit, les canons d’assaut - apparemment, un lot de véhicules cédé par une unité, lors du renouvellement de son parc -, s’avéraient être d'un modèle dépassé et souffrir de nombreux défauts (absence de graissage régulier, moteurs précocement usés, etc.).

Il est plus que probable que le personnel de la StuG-Abteilung 394, renommée Brigade, en juin, avait été acheminé sur "Tours", sans son matériel, où il avait réceptionné ses nouveaux canons d'assaut, dont 9 Sturmhaubitze, dont il n'avait, précédemment, aucun exemplaire. En fait - je me corrige -, l'unité avait du débarquer à Tours, début juillet, pour réceptionner son nouveau matériel, le décharger des trains, le prendre en main, intégrer les "nouveaux" (avec leurs matos) pour pouvoir se constituer en tant qu'une unité autonome de canons d'assaut - ce qu'elle n'était pas "réellement" en tant que composante divisionnaire -. On compte trois semaines, bon poids, on rajoute le nécessaire délai d'acheminement sur le front normand (de préférence de nuit, pour éviter, au maximum, les attaques aériennes alliées) et on retrouve l'unité, le 30 ou 31 juillet (au mieux), à proximité immédiate de son secteur de combat.

Jusque là, tous mes "commentaires" se réfèrent à la seule activité opérationnelle de la StuG-Brigade 394, sauf que l'identification photographique des unités à partir de certains détails techniques ou de marquage n'est pas fiable, pour autant! Là, je suis, totalement, en phase avec l'intervention de Roger (Roco)

Ci-dessous, le cliché, inséré par les "pilleurs de veuves" (Archer & Auerbach) - ce n'est que mon opinion personnelle! :D -, page 41, de leur premier volume "Panzerwrecks", publié en 2004...

Image

Vous noterez, dans la légende, l'absence totale de précisions sur l'unité d'appartenance, par contre, le secteur probable de son "abandon", lui, est précisé..."Avranches" -il y a de fortes chances que le photographe américain voyageait avec la Jeep à l'arrière-plan. Au passage, j'émettrais quelques réserves à propos des "certitudes" affichées par les deux duettistes, sur l'identification de l'usine d'origine; perso, j'y verrais plus un modèle Alkett, qu'un MIAG - même, si, sur le cliché ( Flirck) proposé par notre intervenant, on constate la présence d'un "porte-bagages" sur la plage arrière, initiée par MIAG, en mai 1944 -, d'autant que la présence du bouclier de MG avait été été suspendue en avril précédent, avec la mise service (programmée) de la MG "Rundumfeuer", dès le mois d'avril ; en plus, en rapport avec le bouclier, les deux éléments de la trappe du mitrailleur semblent s'ouvrir dans l'axe longitudinal (disposition changée, en usine (!), en avril 1944 ! Ce genre de détails indique qu'il s'agit, très probablement, d'un véhicule produit bien avant avril 1944, mais dont l'état de fraicheur "remarquable" des galets de retours "aciers" et du barbotin droit, indique une très récente "révision".

Apparemment, ce canon d'assaut n'avait pas été "abandonné" dans l'urgence, par son équipage - sur les deux côtés visibles, aucune trace d'impact - ; mais, par contre, çà sent, fortement, la casse "moteur" ou la bête panne sèche, le StuG étant abandonné, faute de la disponibilité d'une équipe de dépannage et, très probablement, motivé par l'arrivée "trop proche" de l'ennemi , pour pouvoir le prendre en remorque, la perte d'un StuG coûtant moins chère que celle de son équipage! Vu la "fraicheur" apparente de son train de roulement, j'aurais tendance à voir sa perte, durant, à la louche, la première quinzaine d'août, quand les unités allemandes, positionnées à "l'est" de Granville, avaient du "reculer", offrant , ainsi, un couloir de pénétration aux Alliés.... mais çà n'identifie pas, pour autant, la StuG-Brigade 394, si l'identification se résume à la (seule) présence du capotage, disposée au-dessus du canon. ::elu boulet::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4780
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 05 Aoû 2019, 17:30

Outre le fait que la chaussée fait sérieusement penser à une route nationale, il est difficile de faire parler plus cette photo.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12908
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 05 Aoû 2019, 18:30

Loïc Charpentier a écrit:. On compte trois semaines, bon poids, on rajoute le nécessaire délai d'acheminement sur le front normand (de préférence de nuit, pour éviter, au maximum, les attaques aériennes alliées) et on retrouve l'unité, le 30 ou 31 juillet (au mieux), à proximité immédiate de son secteur de combat.



Le 2 aout, la Stug Brig. 394 est signalée au N.E. de La Flèche avec ordre de rejoindre Mortain, pour
être attachée à la 275.Infanterie Division . Puis changement des ordres . Le matin du
4 aout , la brigade se trouve dans le secteur de Beauchêne . De là, elle rejoint les
premiers éléments de la 84.Infanterie Division entre Sourdeval et St.Clément .


Dog Red a écrit:Outre le fait que la chaussée fait sérieusement penser à une route nationale, il est difficile de faire parler plus cette photo.

Sauf en utilisant les grand moyens, comme l'avait fait Michel pour la photo du Stug de Quettreville, en mettant la photo dans plusieurs
gazettes locales .

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 13 Avr 2013, 10:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 05 Aoû 2019, 18:44

Didier nous a déjà fait des miracles en passant des heures sur streetview...
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12908
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 05 Aoû 2019, 22:14

Loïc Charpentier a écrit:Bonjour,

Sur le lien https://www.tapatalk.com/groups/archive ... e-t47.html ... il est précisé que la Heeres-StuG-Brigade 394 aurait été constituée à Tours, en avril 1944.


Ceux sont des archives nara?
Je n'ai pas les autorisations pour accéder aux sous-forum.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1573
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 06 Aoû 2019, 07:07

thucydide a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:Bonjour,

Sur le lien https://www.tapatalk.com/groups/archive ... e-t47.html ... il est précisé que la Heeres-StuG-Brigade 394 aurait été constituée à Tours, en avril 1944.


Ceux sont des archives nara?
Je n'ai pas les autorisations pour accéder aux sous-forum.


Cà m'a tout l'air d'être des extraits du site missing-lynx.com... https://www.tapatalk.com/groups/missinglynx/index.php ...où il y a de tout, du bon et du moins bon.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4780
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


A TROUVÉ: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de tzprny  Nouveau message 24 Sep 2020, 03:05

Bonjour à tous,
Je m'excuse pour toute mauvaise grammaire. Je compte sur Google Translate! I repeat this in English below.

Je n'ai entendu dire que personne n'ait jamais retrouvé cette épave. Lee Archer ne l'a jamais fait. J'ai cherché l'emplacement de ce Stug III un peu ici et là pendant les 5 dernières années environ, en utilisant Google Maps Street View et les emplacements du Stug Brig 902 ou du 341, en fonction de la présence du pare-débris du manteau sur le canon. L'absence de côté schurzen, à mon avis, pointait vers le 902.

Il y a quelques jours, inspiré par la revue en cours des rapports AOK 7 et H.Gruppe B des mouvements de retrait sud à fin juillet 1944, j'ai utilisé GoogleMaps pour rechercher juste au sud d'Avranches, le long de la D7 passant par Le Val Saint Pere. La partie nord qui se trouve sur le plateau.

Je suis heureux de déclarer que je l'ai trouvé! Je partage cela avec vous pour une validation indépendante.

https://goo.gl/maps/ro5CNpAX9o1Askdg7
C'est: 83 Boulevard du Luxembourg, 50300 Le Val-Saint-Père, France.

Le véhicule, avec des dommages visibles négligeables. se dirigeait vers le sud, loin de l'avancée des États-Unis 4 après J.-C. Les dommages au bâtiment à proximité pourraient provenir de l'équipage qui le sabordait ou des pétroliers américains le frappant pour s'assurer qu'il était mort. Pour moi, cela renforce l'argument selon lequel il s'agissait d'une autre victime de la brigade Stug 902, rattachée à Kampfgruppe Koenig / 91.I.D.

(À quelques kilomètres plus au sud, également au Val-Saint-Père mais en contrebas près de la gare se trouvait une épave de la 341.)
En regardant vers le nord, le terrain en pente ascendante, la route et les structures générales sont là. Cependant, en étudiant les bâtiments en profondeur, ils ne correspondaient pas clairement. Beaucoup ont eu des ajouts, des soustractions, des rénovations.

Heureusement, le mur en pierres apparentes de la maison au premier plan a le caractère unique d'une empreinte digitale.

De plus, mon examen de la série de photos aériennes IGN de ​​cet endroit de 1944 à nos jours corrobore les changements de bâtiments d'alors à aujourd'hui.
Image

Image

=== In English ===
Hello all,
I have not heard that anyone has ever located this wreck. Lee Archer never did. I have searched for the location of this Stug III a little bit here and there for the last 5 years or so, using Google Maps Street View and locations of the Stug Brig 902 or the 341, based on the presence of the mantle debris guard over the barrel. The lack of side schurzen, in my opinion, pointed to the 902.

A few days ago, inspired by ongoing review of AOK 7 and H.Gruppe B reporting of the withdrawal movements south at end of July 1944, I used GoogleMaps to search just south of Avranches, along the D7 through Le Val Saint Pere. The northern portion that is up on the plateau.

I am pleased to declare that I found it! I share this with you for independent validation.

https://goo.gl/maps/ro5CNpAX9o1Askdg7
This is: 83 Boulevard du Luxembourg, 50300 Le Val-Saint-Père, France.

The vehicle, with negligible visible damage. was headed south, away from the advancing US 4th A.D. The nearby building damage could be from the crew scuttling it or US tankers hitting it to ensure it was dead. For me it strengthens the argument that this was another casualty from the Stug Brigade 902, attached to Kampfgruppe Koenig / 91.I.D.

(Just a few km further south, also in Le Val-Saint-Père but down on the lowlands by the train station was the location of a wreck from the 341.)
Looking north, the up-sloping terrain, the road and the overall structures are there. However, studying the buildings in depth they were not a clear match. Many have had additions, subtractions, remodels.

Fortunately, the exposed stone wall of the foreground house has the uniqueness of a fingerprint.

Also, my review of the series of IGN aerial photos of this location from 1944 to present, corroborates the Then-to-Now building changes.


Tom

Private
Private

 
Messages: 5
Inscription: 03 Aoû 2019, 22:08
Région: Virginia
Pays: United States

Voir le Blog de tzprny : cliquez ici


Re: A TROUVÉ: Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Sep 2020, 08:26

tzprny a écrit:I am pleased to declare that I found it! I share this with you for independent validation.

https://goo.gl/maps/ro5CNpAX9o1Askdg7
This is: 83 Boulevard du Luxembourg, 50300 Le Val-Saint-Père, France.


Nice job Tom !

D7 between Avranches and Pontaubault.
Beginning of the end for German armies in Normandy !

Thank you for feedback. ::Merci::
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12908
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE DEBARQUEMENT ET LA BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Occupation de la Lozère 
il y a 20 minutes
par: Loïc 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 23:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Panzerkampfwagen IV et Pak 40 Normandie 
Hier, 23:07
par: alfa1965 
    dans:  pas loin de L' ITALIE 
Hier, 22:17
par: alfa1965 
    dans:  MESSERSCHMITT 109 F.4 AZ MODEL 1:72 
Hier, 21:07
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 18:15
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 30 sept au 31 octobre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: Le Ghetto de Varsovie 
Hier, 17:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  201e RI - 1940 
Hier, 16:27
par: lightman 
    dans:  poste de commandement refait a l'origine en haute normandie 
Hier, 15:52
par: jobunker 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll