Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de jmh


jmh
vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1129

Inscription: 28 Déc 2012, 09:55
Région: Occitanie
Pays: France
Blog: Voir le blog (39)
Archives
- Octobre 2019
+ Août 2019
+ Juin 2019
+ Février 2019
+ Octobre 2018
+ Juillet 2018
+ Janvier 2018
+ Novembre 2017
+ Juillet 2017
+ Avril 2017
+ Janvier 2017
+ Décembre 2016
+ Octobre 2016
+ Septembre 2016
+ Janvier 2016
+ Novembre 2015
+ Juillet 2015
+ Mars 2015
+ Février 2015
+ Janvier 2015
+ Juillet 2014
+ Décembre 2013
+ Novembre 2013
+ Septembre 2013
+ Juillet 2013
+ Juin 2013
+ Mars 2013

Travail de rénovation...side car ambulance

Lien permanentde jmh le 05 Oct 2019, 19:55

Certes, la base du jouet n'est pas vraiment des années 40, mais je voulais juste vous montrer ce que l'on peut faire avec un vieux jouet de 1976...

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Maquette inspirée de DKW, Zundapp et autre BMW militaire. Impression 3D pour le bloc moteur, la selle, les amortisseurs et les sorties de pot d'échappement, pour le reste, conception manuelle...

...

[ Lire la suite ... ]





1 commentaireVu 63 fois

Desmond Doss, un héros modeste...

Lien permanentde jmh le 21 Aoû 2019, 16:23

Né en 1919, Desmond Doss s'enrôle volontairement en avril 1942.

Très croyant, il est membre de l'église adventiste du 7e jour, Desmond Doss refuse de tuer ou de porter une arme au combat. Il est donc objecteur de conscience et affecté à un poste d'infirmier au sein de la 77e division d'infanterie des Etats Unis.

En Juillet 1944, Desmond Doss s'illustre par son courage lors de la bataille de Guam, mais c'est durant la bataille d'Okinawa, du 1er avril au 22 juin 1945, que Desmond Doss devient un héros...

Le 1er bataillon doit s'emparer de Hacksaw Ridge sur un escarpement de 120 mètres de haut. Arrivés au sommet, les troupes américaines se retrouvent sous un barrage d'artillerie, les obligeant à se replier. Mais Desmond Doss, alors soldat première classe, refuse de quitter les lieux et sous un déluge de feux, décide de transporter les blesses au bord de la falaise, puis de les descendre, un à un, en rappel, à bord d'une civière.

L'armée américaine estime à 100 le nombre de soldats sauvés, ...

[ Lire la suite ... ]





1 commentaireVu 259 fois

Un peu de hors sujet, Culloden 1746...

Lien permanentde jmh le 05 Juin 2019, 11:23

La bataille de Culloden marque la dernière insurrection des Ecossais face aux anglais, qui depuis 1707 et le traité de l'Union gèrent le pays.

Surtout venus des Highlands, les Ecossais voulaient remettre sur le trône le dernier descendant des Stuart, Charles Edouard.

Au nom de la vieille Alliance signée en 1295, les français devaient apporter leur soutien. Il n'en sera rien, et les Ecossais seront défaits.

Image

Image

Amicalement,

• [ Lire cet article en entier ] •




2 commentairesVu 428 fois

Sergent Sylvester Antolak

Lien permanentde jmh le 12 Fév 2019, 17:16

24 mai 1944, dans les environs d’Anzio en Italie.

Le Sergent Silvester Antolak, 26 ans, mêne ses troupes de la 3e division d’infanterie, dans le cadre de l’opération Shingle, un assaut amphibie pour déborder les forces allemandes de la ligne Gustave et se diriger vers Rome.

Ils parcourent une plaine à découvert, lorsque le tir d’une mitrailleuse allemande les surprend…

Elle est à 200 mètres, droit devant, sur un terrain totalement dégagé. Les hommes d’Antolak tentent de se protéger comme ils peuvent, les balles sifflent, ils sont des cibles de choix, ils sont à découvert…

Alors, sous le regard médusé de ses soldats, le Sergent Sylvester Antolak se lève, hurle, tire et se met à courir pour servir de cible et détourner le tir de la mitrailleuse allemande…

Les allemands regardent ce drôle de soldat qui court sur un terrain vierge de toute cachette, puis ils le visent et se mettent à tirer…

L’attente n’est pas longue, fauchée par une balle, le sergent s’écroule dans la poussière…

Mai...

[ Lire la suite ... ]





1 commentaireVu 208 fois

Mohammed Ben Tahar

Lien permanentde jmh le 10 Oct 2018, 17:45

Il appartient au 4e RTT, Régiment des Tirailleurs Tunisiens sous les ordres du Colonel Roux.

Il est un survivant d'un des fait d'armes les plus glorieux de l'armée française...les mots sont du Général De Gaulle...

Il porte le pistolet de son capitaine qui avait juré d'être le premier sur la cote 470, le sous lieutenant El Hadi, qui réussira et mourra le bras arraché par un obus...

Le 25 janvier 1944, en Italie, échaudés par les échecs sur Cassino, les alliés demandent aux soldats Français un combat sans autre victoire que de mobiliser le plus d'unités allemandes possibles...pour cela il faudra percer la ligne Gustav et occuper les sommets du Casale Abate et du Belvédère...

Il faut laisser le champ libre aux américains...

Le Général de Monsaubert choisi le 4e RTT...

Jusqu'au 4 février 1944, les 2000 soldats du 4e RTT lutteront sans répit, sans ravitaillement, sans munitions. Prenant et reprenant les objectifs, la cote 700 sera reprise 7 fois, se battant à la baïonnette, avec les a...

[ Lire la suite ... ]





2 commentairesVu 414 fois
Suivante
<- Retour Index du Blog de jmhRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll
cron