Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de Pigoreau


Pigoreau
First Lieutenant
First Lieutenant
 
Messages: 160

Inscription: 29 Avr 2013, 14:33
Région: France
Pays: France
Blog: Voir le blog (32)
Archives
- Janvier 2019
HSCO
   06 Jan 2019, 12:35

+ Mai 2018
+ Juillet 2017
+ Mars 2017
+ Février 2017
+ Janvier 2017
+ Novembre 2016
+ Avril 2016
+ Février 2016
+ Janvier 2015
+ Septembre 2014
+ Juin 2014
+ Mai 2014
+ Avril 2014
+ Février 2014
+ Janvier 2014
+ Septembre 2013
+ Mai 2013

HSCO

Lien permanentde Pigoreau le 06 Jan 2019, 12:35

Un article que je viens de publier au sujet de la 8e compagnie Brandebourg sur le site de l'association HSCO (Pour une Histoire scientifique et critique de l'Occupation) :
https://hscofrance.wordpress.com/2019/0 ... un-detail/

• [ Lire cet article en entier ] •




0 commentairesVu 43 fois

Epuisé

Lien permanentde Pigoreau le 03 Mai 2018, 11:48

Post effacé

• [ Lire cet article en entier ] •
Dernière édition par Pigoreau le Aujourd’hui, 15:45, édité 2 fois.




0 commentairesVu 125 fois

Oublié

Lien permanentde Pigoreau le 03 Mai 2018, 11:02

Pour être complet, le petit article paru dans La République des Pyrénées sur Sanglante randonnée en 2013 :
Image

• [ Lire cet article en entier ] •




0 commentairesVu 481 fois

Petite histoire

Lien permanentde Pigoreau le 26 Juil 2017, 15:25

Post effacé

• [ Lire cet article en entier ] •
Dernière édition par Pigoreau le Aujourd’hui, 15:44, édité 2 fois.




0 commentairesVu 265 fois

Un homme de trop

Lien permanentde Pigoreau le 14 Mar 2017, 21:51



Arte vient de rediffuser le film Un homme de trop, adaptation par Costa-Gavras en 1967 du roman de Jean-Pierre Chabrol (Gallimard, 1958). Les SS français visibles à la fin du film sont en réalité des éléments de la 8e compagnie du 3e régiment de la division Brandebourg, que Chabrol identifie à tort comme des Waffen-SS, mais dont il connaissait l'existence pour avoir été confronté à leur action alors qu'il était membre d'un maquis FTP dans les Cévennes pendant l'Occupation. Le livre et le film se concluent par la pendaison de trois hommes par ces « SS français », allusion à des faits réels, l'assassinat le 28 février 1944 au viaduc de Saint-Hyppolite-du-Fort, transformé en potence, d'un réfractaire du STO par les soldats de la division SS « Hohenstaufen ».

• [ Lire cet article en entier ] •
Dernière édition par fbonnus le 19 Mar 2017, 11:24, édité 4 fois.




1 commentaireVu 1424 fois
Suivante
<- Retour Index du Blog de PigoreauRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll