Le Blog de yauckt
PHOTOS PFL

************************************************************************************************************************************

Parce qu'il n'y a pas que le béton dans la vie...


Flux
Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de yauckt


yauckt
Technician 5th grade
Technician 5th grade
 
Messages: 31

Inscription: 25 Juil 2014, 13:28
Région: Liège
Pays: Belgique
Blog: Voir le blog (242)
Archives
- Février 2018
PFL1 - BV17
   07 Fév 2018, 20:26
PFL1 - BV17bis
   07 Fév 2018, 20:04

+ Janvier 2018
+ Décembre 2017
+ Novembre 2017
+ Octobre 2017
+ Avril 2017
+ Mars 2017
+ Février 2017
+ Janvier 2017
+ Décembre 2016
+ Novembre 2016
+ Octobre 2016
+ Août 2016
+ Juillet 2016
+ Juin 2016
+ Mai 2016
+ Avril 2016
+ Mars 2016
+ Février 2016
+ Janvier 2016
+ Décembre 2015
+ Novembre 2015
+ Octobre 2015
+ Août 2015
+ Juillet 2015
+ Juin 2015
+ Mai 2015
+ Avril 2015
+ Mars 2015
+ Février 2015
+ Décembre 2014
+ Novembre 2014
+ Octobre 2014
+ Septembre 2014
+ Août 2014
+ Juillet 2014

PFL4 - MeA3

Lien permanentde yauckt le 24 Jan 2016, 11:48

MeA3 - Boulevard Albert 1er à Herstal, sur le Ravel ( 50°40'22.2"N 5°38'29.1"E )

Etat : Très bon mais très sale.
Accessibilité : Facile, en bord du Ravel.
Visitable : Oui, entrée par la sortie de secours.

Abri de berge qui était situé à l'époque dans la culée de l'ancien pont de Wandre. Il est un des râres abris à avoir survécu à la desctruction du pont dans lequel il était intégré.

Citons à nouveau Mr Coenen et son article "la forteresse Monsin" du site http://www.clham.org
En juin 1935, on commence la construction du nouveau pont de Wandre. Edifié de 1882 à 1884, l'ancien pont est appelé à disparaître suite au creusement du canal; il était situé à quelques mètres seulement en aval du nouveau et l'accès se faisait par l'avenue du Pont. L'étude, réalisée par le D. Gn F. en 1933, prévoit déjà d'établir des abris dans les culées du nouveau pont.

La D.Gn F. réalise une série de plans différents d'abris pour, finalement, adopter le principe d'un abri aménagé dans la culée de la rive gauche du canal, repris sous la dénomination MeA 3, et d'un second, MeMo 6, qui sera détaillé dans le chapitre "Défense de la Meuse".

L'abri MeA 3 a pour mission d'assurer le flanquement du plan d'eau du canal vers l'amont et l'aval du pont de Wandre. Ses deux locaux de tir seront aménagés dans la culée de la rive gauche et de part et d'autre de celle-ci.

Le 11 septembre 1935, le projet définitif est envoyé au service des Ponts et Chaussées, qui réalisera l'abri pour le compte du département de la Défense Nationale.

L'entrée de l'abri pose cependant un problème car, si cette entrée se fait par le chemin de halage, elle expose les occupants aux coups de l'ennemi. L'entrée est finalement créée dans le mur de soutènement de la rue du Prince, rue située dans l'axe du nouveau pont. Une galerie est aménagée à une profondeur la garantissant des effets du projectile de 155 mm; elle joint les deux locaux de l'abri.

A l'intérieur de la culée, un renforcement garantit une épaisseur de 1,30 m en front et 1,15 m en ciel aux locaux de tir. Les murs arrières des chambres de tir et les parois du couloir de raccordement ont une épaisseur de 0,80 m puisqu'ils profitent de la protection que leur confère la masse de la culée.

Les embrasures sont situées à 1 m au-dessus du chemin de hallage, ce qui leur permet d'agir sur les trois quarts de la largeur du canal.

Cet abri a coûté 130.000 francs de l'époque.

L'entrée de l'abri est en sas et est fermée par une porte grille. Une volée de marches permet de descendre au niveau de la galerie, à environ 8 m sous le niveau de la rue. Cette galerie, longue de 25 m, se termine par huit marches. On aboutit à un palier qui est fermé par la porte à persiennes. Une fois cette porte franchie, une seconde galerie, oblique à la première, mène aux deux locaux de tir. Le morceau de galerie accédant au local de gauche a une longueur de 4,50 m.

Cette chambre de tir renferme un affût "Chardome", l'équipement standard et une issue de secours.

Le couloir menant à la chambre de tir de droite mesure 9 m. Cette chambre est identique à la première mais n'a pas d'issue de secours.

Lors de la construction de cet abri, on a dû rencontrer de nombreux problèmes d'infiltration d'eau et notamment dans le local aval, car celui-ci comporte, tout le long de la paroi gauche et de celle percée de l'embrasure, une gouttière en zinc et un tuyau d'évacuation en cuivre s'enfonçant dans le sol de l'abri. Qui plus est, le joint entre la paroi et la toiture est enduit d'une couche importante de bitume. D'ailleurs, la grande galerie d'accès est complètement noyée.

En janvier 1938, le Ministère des Travaux Publics et de la Résorption du Chômage projette de construire une série d'immeubles le long de la rue du Prince. Ces immeubles rendront impossible l'accès de l'abri MeA 3 car l'entrée actuelle débouchera dans la cave d'un de ceux-ci.

On envisage alors de construire une galerie bétonnée démarrant au débouché actuel et se prolongeant tout le long du mur de soutènement, pour finir au niveau de l'avenue du Pont.

Cette solution entraîne une augmentation du prix des terrains à exproprier par le Ministère des Travaux Publics et elle est alors rejetée.

Une seconde solution est envisagée. L'abri aura deux entrées : la première, utilisée en temps de paix, se fera par un puits, situé à côté de l'entrée actuelle, avec une galerie souterraine rejoignant la galerie existante. La deuxième entrée sera utilisée en temps de guerre et se fera par la cave d'un immeuble. De cette cave partira une galerie qui rejoindra le pied du puits créé et dont l'accès sera obturé par un parement de briques fixé par du mortier pauvre.

Ce plan fut finalement retenu, mais les événements de 1940 en empêcheront la réalisation.

Le raccordement au réseau électrique a été entrepris car, le long des galeries de l'abri, on peut voir des blochets de bois, scellés dans les parois, destinés au support des câbles électriques.

La mission de l'abri MeA 3 consiste, en ce qui concerne le local aval, à défendre le canal Albert et la bande de terre séparant le canal du fleuve, ainsi que de protéger l'arrière de l'abri MeMo 7.

Quant au local amont, il doit non seulement couvrir le canal, mais aussi l'abri MeA 2.


J'ajoute que c'est un des rares abris où j'ai pu retrouver les étagères en chêne d'origine. L'entrée actuelle se situe dans un jardin et a été cachée par des parois en bois sans avoir avant balancé tout un tas de trucs pourris dans l'escalier d'entrée. (La galerie bétonnée n'a pas été construite). Le reste de l'abri est très sale, jonché de crasses et rempli de toiles d'araignées.
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Image Image

La galerie en arc de cercle décrite ici n'a pas été réalisée :
Image Image

Vue fin des années 40 avant déplacement du pont :
Image

Vue actuelle :
Image

Dernière édition par yauckt le 21 Oct 2016, 10:13, édité 4 fois.





0 commentairesVu 593 fois
<- Retour Index du Blog de yaucktRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll