Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de Pigoreau


Pigoreau
Colonel
Colonel
 
Messages: 286

Inscription: 29 Avr 2013, 15:33
Région: France
Pays: France
Blog: Voir le blog (50)
Archives
- Août 2021
Sur France Bleu Béarn-Bigorre
   30 Aoû 2021, 22:10

+ Juin 2021
+ Avril 2021
+ Mars 2021
+ Novembre 2020
+ Juin 2020
+ Avril 2020
+ Mars 2020
+ Février 2020
+ Novembre 2019
+ Septembre 2019
+ Janvier 2019
+ Mai 2018
+ Juillet 2017
+ Mars 2017
+ Février 2017
+ Janvier 2017
+ Novembre 2016
+ Avril 2016
+ Février 2016
+ Janvier 2015
+ Septembre 2014
+ Juin 2014
+ Mai 2014
+ Avril 2014
+ Février 2014
+ Janvier 2014
+ Septembre 2013
+ Mai 2013

Nosek, première recension

Lien permanentde Pigoreau le 28 Avr 2014, 15:22

Sur le blog de Hervé Chabaud :

Roland Nosek, l’espion nazi débriefé

Qui se souvient de Roland Nosek? Lorsque ce jeune sous-lieutenant allemand arrive à Paris en août 1940, il est à la tête d’un petit détachement du Sicherheitsdienst, le SD, le service de sécurité SS constitué à l’initiative d’Heinrich Himmler et de Reinhard Heydrich. D’autres officiers du même service comme Helmut Knochen et Herbert Hagen sont plus connsu du grand public pour les crimes qu’ils ont accumulés. Nosek n’a pas été compromis de les plus sales besognes mais il a cherché à l’issue de la guerre à se rapprocher du contre-espionnage pour offrir ses services. Ce qui a alors semblé intéressant. Il est alors interrogé dans une petite station thermale de la Forêt-Noire, tout près de Baden Baden. Pendant plus d’un an, jusqu’au 16 septembre 1946, Nosek est interrogé et rédige pendant ce temps un mémoire où il raconte son activité dans le SD.
Ses informations confirment l’association de Doriot à ces officiers pour constituer un mouvement de résistance anti-allié en parachutant derrière les lignes des militants du PPF préparés à l’action clandestine. Il considère aussi que les Allemands ont été incapables de créer un vrai service de renseignements en France. Qu’est-il devenu. L’auteur nous prévient: Roland Nosek n’apparaît pas dans les dossiers des services secrets communicables aujourd’hui.
Ce livre est un vrai document mais il faut aussi savoir prendre de la distance avec des interprétations qui résultent de la seule analyse de cet officier ou d’une appréciation incomplète de l’ensemble des données sur des dossiers qu’il n’a pas eu entre les mains.
On appréciera aussi la férocité de ses analyses. Lorsqu’il évoque l’ambassadeur Otto Abetz: “J’avais l’impression qu’on devait considérer Abetz comme un idéaliste voulant véritablement une collaboration franco-allemande. Je crus sentir après quelques conversations qu’il n’avait ni politiquement, ni personnellement assez de classe pour défendre ses idées à Berlin”.
Olivier Pigoreau, “Un espion nazi à Paris, interrogatoire du SS Roland Nosek”, Histoire et Collections, 302 p., 22 euros.

http://lhistoireenrafale.blogs.lunion.p ... -debriefe/





0 commentairesVu 842 fois
<- Retour Index du Blog de PigoreauRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll