Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de quovadis


quovadis
Sergeant Major
Sergeant Major
 
Messages: 83

Inscription: 23 Nov 2016, 08:59
Région: bretagne
Pays: france
Blog: Voir le blog (17)

Point de vue de Von Paulus sur l'opération Barbarossa

Lien permanentde quovadis le 12 Jan 2017, 18:38

Extrait d'une conversation du représentant du Commandement Soviétique avec le Feldmarechal Von Paulus

Officier soviétique: Quels étaient les délais prévus pour réaliser l'opération "Barbarossa" et quand les Allemands comptaient-ils occuper Moscou, Leningrad, Kiev, Smolensk et déboucher sur la Volga?
Von Paulus
: Le premier but qu'a fixé l'OKH, c'était de déboucher sur Kiev, dans le secteur de Somelnsk et vers Leningrad après avoir planifié quelques pauses de façon à regrouper les troupes, leur procurer une pause tout en renforçant les arrières, les munitions, l'armement... Une attaque ininterompue jusqu'à Moscou n'était pas possible. La percée jusqu'à Moscou d'un seul coup n'était pas réalisable pour la raison que les forces allemandes ne disposaient pas de suffisement de moyens de transport ferroviaire et que les lignes de chemin de fer avaient été détruites. Deuxièmement, les armées ne disposaient pas des ressources physiques et mentales pour mener une telle opération. Cest pourquoi il avait été initialement prévu d'atteindre les premiers objectifs, c'est à dire déboucher sur Kiev, dans le secteur de Smolensk et vers Leningrad, en l'espace de 3-4 semaines... La prise de Moscou devait intervenir avant le début de l'hiver, à l'automne 1941

Officier Soviétique: Pourquoi est-ce que le groupe Centre n'a pas réalisé le mouvement tournant du secteur de Smolensk vers le Nord?
Von Paulus
: Le 3eme Groupe Blindé qui effectuait la première mission et qui devait déboucher dans le secteur de Smolensk devait attendre que le Grand Commandement des Forces Allemandes donne l'ordre de tourner vers le Nord. Mais cela ne s'est pas réalisé, à mon avis, parce que la situation dans le secteur de Smolensk a fait que les troupes n'étaient pas suffisement fortes pour pouvoir lancer une attaque en direction de Moscou.Hitler a ordonné de retarder l'attaque. Pour cette raison non seulement le 3eme Groupe Blindé n'a pas tourné vers Leningrad, mais même une partie du Groupe Centre a été dirigé vers le Sud.

Officier soviétique : Comment le Commandement Allemand évaluait-il notre regroupement à Smolensk de Juillet 1941?
Von Paulus
: Il paraissait tout à fait vraisemblable que pour la défense de Moscou, davantage de troupes que celles stationnées à Smolensk seraient envoyées par les Russes. C'est pourquoi il fallait prendre des mesures pour renforcer et regrouper les forces qui étaient épuisées pour non seulement attaquer Moscou mais aussi s'en emparer d'une autre façon. En raison de cette situation le transfert du troisième Groupe Blindé vers le Nord a été exclu.
Officier soviétique: Par qui a été décidé le virage vers le Sud du groupe de Guderian et de la 2eme Armée?
Von Paulus: L'objectif réel c'était Moscou, mais l'envoi de la deuxième Armée vers le Sud était en quelque sorte une diversion. Cela est résulté de deux causes essentielles: L'attaque directe vers Moscou après que que le groupe "Centre" ait débouché à Smolensk n'a pu se produire pour la raison que l'on s'attendait à une attaque d'un groupe puissant de l'Armée Soviétique. Cela s'est produit aussi parce que le Groupe Sud n'a pu suivre la planification. Le Groupe Sud a rencontré une forte opposition dans le secteur de Kiev. Il en est résulté la nécessité autant de renforcer ce groupe que d'améliorer sa progression. En lien avec cela, on a planifié le virage des deux armées vers le Sud... Après cela les forces blindées devaient être envoyées dans la direction de Moscou, dont le 1er Groupe. Il est intéressant que le virage vers le Sud des deux armées a été décidé non par le Haut Commandement mais par les Armées elles mêmes qui considéraient que la progression vers l'Est était une mission difficelement réalisable car la menace ennemie venait tout le temps du Sud. Basé sur cela le 2eme Groupe blindée et la 2eme Armée ont proposé de frapper en direction du Sud, d'encercler les troupes russes qui s'y trouvaient, puis ensuite de diriger les forces dans la direction anciennement prévue de Moscou. Cependant l'execution d'une telle manoeuvre a fait perdre beaucoup de temps et en conséquence de quoi, l'attaque de Moscou s'est faite en Octobre en période de Rasputitsa.

Officier soviétique : Comment le Commandement Allemand estimait la situation à la fin Septembre avant l'attaque de Moscou?
Von Paulus
: Le Commandement Principal estimait les Forces nécessaires pour entreprendre l'attaque dans l'axe principal de Moscou parfaitement suffisante. Il a avait été envisagé une prise directe de Moscou par un mouvement de contournement du Sud vers le Nord sans imaginer que les Russes opposeraient une résistance farouche.Mais l'arrivée de la Rasputitsa a gêné le plan. Un conflit est survenu entre les Forces Armées et les Forces terrestres. L'OKW a exigé d'avancer sans tenir compte de l'arrivée de l'hiver. L'OKH ne soutenait pas ce point de vue et même, que les troupes allemandes n'étaient pas adaptées à une attaque d'hiver et ne possédaient pas l'expérience nécessaire pour mener une attaue en conditions hivernales. Les armées n'étaient pas équipées pour l'hiver. C'est pourquoi le commandement des Forces Terrestres estimait nécessaire de s'arrêter sur la ligne atteinte. Au début Septembre le Commandement des Forces Terrestres n'a pas protesté contre l'attaque mais en cours, lorque la la Rasputitsa a commencé le Commandement des Forces Terrestres a ordonné de s'arrêter. Vu que Moscou ne pouvait être prise avant le début de l'Hiver, cela ne valait pas le coût de mener plus loin l'attaque. Cependant l'OKW a éxigé instamment de poursuivre l'attaque en conditions hivernales. Cela a causé des conflits entre les officiers d'Etat-Major des Armées... Les missions des Groupes Armées Nord et Sud (pour l'attaque d'Octobre) étaient liées avec l'action du Groupe Centre avec l'idée que les Groupes Nord et Sud assuraient la couverture des flancs de façon à alléger la mission du Groupe Centre.
Traduction Capitaine Glagolev
sténographe Lapshin
redacteur Colonel Kravtsov
références archives: TSAMO F. 500 OP. 12462 D L 1-14





1 commentaireVu 420 fois
Commentaires

Re: Point de vue de Von Paulus sur l'opération Barbarossa

Lien permanentde Prosper Vandenbroucke le 13 Jan 2017, 17:04

Très bon article et tu en parle par ailleurs également sur le forum:
viewtopic.php?f=18&t=42006&start=200
Seulement il ne s'agit pas de von Paulus mais de Friedrich Wilhelm Ernst Paulus, sans la particule von car lui même n'était pas du tout de descendance aristocratique à contrario de son épouse roumaine, Constance Elena Rosetti-Solescu qui elle était aristocratique.
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be
Prosper Vandenbroucke
Administrateur Principal
 
Messages: 72498
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique
Skype: prosper.vandenbroucke
Blog: Voir le blog (11)
<- Retour Index du Blog de quovadisRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll