Le Blog de nyle
Rawa-Ruska et mon grand-père Félix Le Corre


Flux
Retour Annuaire des BlogsIndex du Blog de nyle


nyle
Private First Class
Private First Class
 
Messages: 28

Inscription: 02 Jan 2015, 12:05
Région: RHONE ALPES
Pays: FRANCE
Blog: Voir le blog (18)
Archives
- Juillet 2019
+ Décembre 2018
+ Novembre 2017
+ Septembre 2017
+ Mai 2017
+ Janvier 2017
+ Novembre 2016
+ Août 2016
+ Septembre 2015
+ Avril 2015
+ Février 2015

Liste N°41 -le 22 avril 1942 - Transfert à Rawa-Ruska

Lien permanentde nyle le 19 Nov 2017, 18:13

Les meldungens
Les listes de transfert appelées « Meldungen », au format proche d’un A3, sont renseignées au vu du livret militaire, traduit par un interprète, le plus souvent alsacien, lorrain ou mosellan. Chaque « Meldung » représente une liasse de 20 feuilles, avec 8 noms au maximum par feuille.
Il n’y a pas forcément d’ordre alphabétique, les prisonniers se présentaient dans le désordre ou, plutôt, par affinité et camaraderie, régimentaire ou régionale.


Liste N°41 -le 22 avril 1942 - Transfert du Stalag XII A à RAWA-RUSKA

18076 - GALLI Rio, né le 8/10/13 en Italie
36431 - GRASSARD Marc, né le 4/10/18 à Ouroux en Saône et Loire
18395 - LAVAL Jacques, né le 3/11/11 à Paris
3275 - LE CORRE Félix, né le 16/09/12 à Névez dans le Finistère
9046 - LELEU Georges, né le 22/07/11 à Houtkerque dans le Nord
5614 - LEVI Georges, né le 21/03/17 à Uzès le Duc (Oran)
49888 - LIMINEAU Francis, né le 29/03/18 à Chalon sur Loire
7209 - MARTIN Pierre, né le 5/03/13 à Saint Lambert du Latty ( M & L)

Tous les détails dans le document à télécharger.




Les conditions de transfert vers Rawa-Ruska

Félix Le Corre fut transféré, le 22 avril 1942 par le second convoi, à Rawa-Ruska en Galice, en Pologne, aujourd’hui en Ukraine. Avec la mise en œuvre de la « solution finale », la Galicie se trouvait en plein cœur du triangle de la mort au plus proche des camps d’extermination de Sobibor, Belzec, Auschwitz, Treblinka.
Le premier convoi de 2 000 hommes est arrivé le 13 avril 1942, d’autres suivirent rapidement et ceci jusqu’en janvier 1943. Le transfert vers Rawa-Ruska durait 6 ou 7 jours et nuits et jusqu’à 10 jours en fonction de leur provenance, dans des wagons à bestiaux verrouillés, sans paille, sans couverture, avec 80 à 100 personnes par wagon.
Pendant le trajet, il n’était distribué qu’une ou deux soupes innommables, d’un volume d’environ un quart à un demi-litre, servies dans des récipients de fortune. Les hommes, ne pouvant descendre, étaient réduits à se soulager sur place.
Les prisonniers arrivaient à Rawa-Ruska dans le plus complet dénuement, sales, hagards, dépenaillés, affamés, abrutis… Beaucoup, en raison du froid, avaient contracté bronchites, pleurésies, etc…
Le train ne s’arrêtait pas en gare de Rawa-Ruska, mais à juste à 100 mètres du camp.
Les derniers mètres se faisaient au milieu des hurlements des convoyeurs, baïonnette au canon, et de leurs chiens.

Fichiers joints
archives 1 036_bis.jpg
Extrait liste N°41 - 22 AVRIL 1942 -destination Rawa-Ruska
archives 1 036_bis.jpg (170.11 Ko) Vu 159 fois
Dernière édition par nyle le 19 Nov 2017, 18:29, édité 5 fois.




0 commentairesVu 267 fois
<- Retour Index du Blog de nyleRetour Annuaire des Blogs ->


Scroll