Connexion  •  M’enregistrer

les tireurs d'élite

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 22 Sep 2016, 13:46

Bonjour
autant wiki est incollable sur la liste des snipers Russes ou Allemands;
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_ ... de_l%27Est
autant je n'ai rien sur les Français, Américains ou Anglais.
Auriez-vous des éléments d'info ?
bonne journée
Fanacyr

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 491
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Sep 2016, 14:26

Bonjour Fanacyr,
Le 'sniper' en tant que tel n'existe pas encore chez les U.S. lors de la Seconde Guerre mondiale.
Il s'agit de tireur embusqué ou encore tireur de précision, et le terme employé est "Sharpshooter".
Le sniper proprement dit n'arrivera dans les LRRP ( Long Range Reconnaissance Patrol) que durant la guerre du Viètnam.
Pour les français et les anglais je ne sais pas.
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 54290
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 22 Sep 2016, 19:29

je possède les fascicules d'instructions antérieurs à 1914 pour l'armée française,il y a sélection et émulation pour les meilleurs tireurs individuels,ils portent sur leur manche des signes distinctifs grenade et cor,les capitaines doivent tenir la liste des noms des meilleurs tireurs.....

vétéran
vétéran

 
Messages: 1126
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de jmh  Nouveau message 22 Sep 2016, 20:09

Certains soldats sont devenus des snipers par les circonstances. Comme le sergent Franck Kviatek, de la 2nd division d’infanterie (Indian Head).
Il s'est spécialisé à partir de juillet 1944, dans la traque des tireurs isolés.
Au bout de 5 mois de combat jusqu’en Belgique, il abattra 56 snipers allemands et fera l’objet d’un article dans le journal « Yank ».

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Sep 2016, 21:06

Prosper Vandenbroucke a écrit:Le 'sniper' en tant que tel n'existe pas encore chez les U.S. lors de la Seconde Guerre mondiale.
Il s'agit de tireur embusqué ou encore tireur de précision, et le terme employé est "Sharpshooter".


Tout à fait Prosper.
Et c'est pareil chez les Allemands.

Il y a des tireurs d'élite. Des fusiliers particulièrement habiles spécialisés comme tel en unité.

Les meilleurs tireurs d'élite étaient alors désignés pour suivre une formation de sniper où s'ajoutait au tir l'art de la dissimulation, des opérations au-delà des lignes et de l'observation. Un job de renseignement autant que de "chasse".
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5748
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 23 Sep 2016, 10:57

ok merci
donc chez les Français, aucun tireur d'élite ne se distingue, ni en 39/40 ni en 44/45 ?
(tel le Caporal Lefeuvre en août 14 à Charleroi, honoré d'une statue commémorative sur le Pont de Tamines !)

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 491
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Sep 2016, 11:10

Dans les K.St.N. - tables théoriques de dotation d'unités (section, compagnie, état-major) -, de la Heer, ils sont identifiés sous la désignation de Scharfschützen (tireurs d'élite) ainsi que par leur dotation spécifique (un fusil à lunette).
Ci-dessous, l'exemple d'une Ski-Fusilier-Kompanie, au sein d'un Ski-Fusilier-Bataillon, appartenant à la très particulière 1. Skijäder-Division, unique unité de ce type, considérée comme formation d'élite, où la dotation en matériels récents était plus que conséquente.
Il existait une équipe de 5 tireurs d'élite (Scharfschützentrupp), commandée par un sous-officier (lui-même, tireur d'élite), équipées de Selbstladegewehre (Kar.43) mit Zielfernrohr 4-fach... fusils semi-automatique Walther G43, munis de lunette à amplification x4)...Voir repères 13, 14 & 15 (colonne de gauche) et précisions sur la signification des [...] qui entourent les nombres d'armes, en bas du repère 32 (seconde page)
l'équipe (Trupp) était directement subordonnée au Kompanieführer (commandant de compagnie).

Image
Image
Dernière édition par Loïc Charpentier le 23 Sep 2016, 11:22, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 723
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Sep 2016, 11:21

Sans rien enlever au mérite, au courage et au sacrifice du Caporal LEFEUVRE n'est-il pas plutôt un excellent exemple d'héroïsme magnifié après la victoire de 18 plutôt que sniper de référence ? Il aurait ainsi tué 53 soldats allemands, 283 douilles retrouvées à ses pieds. En exagérant probablement le nombre de douilles, la légende ternit quelque peu l'image de l'excellent tireur.

Dans les écoles de sniper, la base n'est-elle pas "un tir/un mort" ?

Mais le propos n'est pas là. Pour en revenir au point de départ de Fanacyr, les sniper soviétiques sont largement instrumentalisés par la propagande. En réaction, la propagande allemande ne pouvait qu'y répondre en une sorte d'écho dans la guerre idéologique qui se mène à l'Est.

J'en veux pour preuve que si la notion de tireur d'élite existe dans la Heer dès avant 1939, la spécialité de sniper à proprement parler ne se développe qu'avec la guerre à l'Est. Postérieur à 1943 et Stalingrad ajouterai-je de mémoire. Il faut "chasser" ces sniper russes qui s'approprient le champ de bataille.

39-45 Magazine y consacrait un excellent dossier il y a un numéro ou deux... j'essayerai de relire ça ce week-end.

Bref, dans le bras de fer idéologique nazis/communistes, les sniper comme les autres "as" ont laissé une trace indélébile répercutée par Wiki. Il en est tout autre chez les Alliés occidentaux ou le "culte du tireur d'élite" ne me semble pas de mise. En tous les cas pas dans l'US Army à ma connaissance (même si les excellents tireurs ne manquent pas).

EDIT : complément anecdotique à la K.St.N présentée par Loïc, le sniper allemand réalise son instruction sur 3 ou 4 armes qui lui permettent de choisir son modèle préféré (idem pour la lunette). L'arme est alors réalisée spécialement pour lui et ne le quitte plus (de mémoire, je la crois liée au matricule du tireur mais il faudrait que je relise le dossier évoqué plus haut).
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5748
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Sep 2016, 12:08

Dog Red a écrit:EDIT : complément anecdotique à la K.St.N présentée par Loïc, le sniper allemand réalise son instruction sur 3 ou 4 armes qui lui permettent de choisir son modèle préféré (idem pour la lunette). L'arme est alors réalisée spécialement pour lui et ne le quitte plus (de mémoire, je la crois liée au matricule du tireur mais il faudrait que je relise le dossier évoqué plus haut).


Exact, les lots d'armes étant, systématiquement testés au banc, après leur fabrication, celles, qui présentaient les meilleures caractéristiques de précision, étaient réservées pour les tireurs d'élite qu, ensuite, y effectuaient leur choix.
De mémoire, dans l'armée allemande, les N° des armes personnelles attribuées étaient, systématiquement, notées dans le livret matricule. Si on perdait son arme, au combat, qu'on récupérait une autre sur le terrain ou si, endommagée, elle nécessitait son remplacement, il valait mieux, toute de suite, le signaler à l'armurier de l'unité, car çà ne rigolait pas avec les contrôles de la Feldgendarmerie. Cette dernière créera, ainsi, de véritables embouteillages, à l'occasion de mouvements de retraite , sur des points de franchissement de "coupures liquides" (pont, bac, portière), en vérifiant systématiquement si le personnel (officiers compris) était en possession de son arme (celle figurant sur le livret matricule). Malheur au pinpin qui se présentait au contrôle sans son (ses) arme(s), avec une arme qui ne lui avait pas été, officiellement, attribuée ou, même, à l'officier qui avait perdu ses jumelles! Certes, ce n'était pas, d'office, le peloton d'exécution (quoique...), mais çà pouvait se compter en semaines ou mois d'arrêt de rigueur et se conclure par une rétrogradation en grade et/ou le versement du "coupable" dans une unité disciplinaire. Par contre, je n'ai aucune idée de la procédure quand il s'agissait d'une arme de prise - par exemple, les nombreux PM à camembert russes -, était-elle comptabilisée comme une seconde arme, pour son détenteur, ou attribuée en remplacement de l'arme réglementaire.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 723
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: les tireurs d'élite

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 23 Sep 2016, 14:47

Les tireurs d'élite hautement qualifiés appelés snipers (un terme qui a pris naissance dans l'Inde britannique pour décrire les chasseurs capables d'abattre l'insaisissable oiseau "snipe" ) est devenu d'une importance vitale au cours de la Seconde Guerre mondiale.

L'Union soviétique était le seul pays qui avait expressément formé des unités de tireurs d'élite dans la décennie précédant la seconde guerre mondiale...ce qui explique leur nombre important et leur supériorité.

Source: http://www.militaryeducation.org/10-dea ... rld-war-2/

vétéran
vétéran

 
Messages: 566
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici



Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le Haltbefehl 
il y a 21 minutes
par: Soxton 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 11 
Aujourd’hui, 00:10
par: Tarpan 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 12 
Hier, 23:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les Sherman modifiés 
Hier, 22:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  retournement de situation 
Hier, 22:31
par: Didier 
    dans:  Retour du service militaire? 
Hier, 21:50
par: alain adam 
    dans:  l'école de Saint Cyr sous l'occupation 
Hier, 21:37
par: fanacyr 
    dans:  régiments des reconnaissance 1ere armée 43-45,dont le 1er REC 
Hier, 21:06
par: pigeon38 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Hier, 21:01
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Démobilisation juin 1940 
Hier, 20:55
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: facecachee5, GBW067, Lili38 et 17 invités


Scroll