Page 1 sur 1

Fosses communes en Biélorussie

Nouveau messagePosté: 17 Fév 2017, 14:55
de Alcide NITRYK
Kurapaty est un lieu sacré près de Minsk, capitale de la Biélorussie, où sont enterrées dans des fosses communes les victimes d'assassinats menés par le NKVD.
Elles ont été ouvertes par des bulldozers lors de travaux en vue de la construction d'un immeuble de bureaux.
Selon des historiens indépendants, elles seraient environ 250.000.
Figurent des Polonais et des Biélorusses, ces derniers assassinés pour s'être opposés au gouvernement communiste. Selon les historiens, les 3872 Polonais de la "Liste biélorusse de Katyn" pourraient s'y trouver, assassinés sur les ordres de Staline en avril-mai 1940.
De même que les victimes de l' "Opération polonaise" du NKVD de l'année 1937 (100 000 Polonais assassinés) auxquels s'intéresse l'IPN.
De même que des Polonais des Territoires occupés par les Soviétiques en septembre et éliminés après 1940.
Près des tombes ont été trouvés des articles avec des inscriptions en polonais, médailles, etc.
Le "champ de la mort" est marqué seulement par des croix de bois, les autorités biélorusses refusant de construire un monument et organiser la zone de protection adéquate.

Re: Fosses communes en Biélorussie

Nouveau messagePosté: 18 Fév 2017, 23:08
de MOSCA
Alcide NITRYK a écrit:Kurapaty est un lieu sacré près de Minsk, capitale de la Biélorussie, où sont enterrées dans des fosses communes les victimes d'assassinats menés par le NKVD.
Elles ont été ouvertes par des bulldozers lors de travaux en vue de la construction d'un immeuble de bureaux.
Selon des historiens indépendants, elles seraient environ 250.000.
Figurent des Polonais et des Biélorusses, ces derniers assassinés pour s'être opposés au gouvernement communiste. Selon les historiens, les 3872 Polonais de la "Liste biélorusse de Katyn" pourraient s'y trouver, assassinés sur les ordres de Staline en avril-mai 1940.
De même que les victimes de l' "Opération polonaise" du NKVD de l'année 1937 (100 000 Polonais assassinés) auxquels s'intéresse l'IPN.
De même que des Polonais des Territoires occupés par les Soviétiques en septembre et éliminés après 1940.
Près des tombes ont été trouvés des articles avec des inscriptions en polonais, médailles, etc.
Le "champ de la mort" est marqué seulement par des croix de bois, les autorités biélorusses refusant de construire un monument et organiser la zone de protection adéquate.


::dubitatif:: ouais....
Nous sommes un peu comme dans la blague à toto, on a la musique mais pas les paroles... ::pipo::

Les fosses ont été découvertes en 1988 suite à des travaux de creusement pour passage de tuyaux de gaz. L'immeuble de bureaux en question sont une entrave (de plus) en 2016 au respect d'une zone classée, déjà entravée par le passage de la MKAD (rocade de Minsk) en 2001.

Pour l'instant; à en juger par les 15 tommes du rapport émis par le procureur général de Biélorussie, O. Bozhelko le nombre de victimes ne saurait sur la base de la densité déjà trouvée, dépasser localement les 7 000.

Maintenant, Kurapaty n'est qu'un point sur la carte de la Biélorussie ou chaque bourgade dispose d'une fosse commune cachée liées aux exactions soit des nazis, soit du NKVD. Personnellement, je ne vois pas trop en quoi les polonais devraient s'y trouver là-bas plus qu'ailleurs, au vu que depuis 29 ans de fouilles (d'une rare lenteur, il est vrai) on en a pas spécialement trouvé sur place. Les victimes sont d'origine très variées et probablement leur bourreaux aussi (en raison des balles de 9 mm utilisés par les allemands trouvées sur place, le calibre NKVD étant du 7, 62 :| )

En espérant que les autorités respectent le travail et la préservation des lieux de victoire...

Cordialement

Re: Fosses communes en Biélorussie

Nouveau messagePosté: 19 Fév 2017, 08:36
de Alcide NITRYK
Merci de ces précisions.
Beaucoup de charniers n'ont pas encore été ouverts.

Re: Fosses communes en Biélorussie

Nouveau messagePosté: 19 Fév 2017, 12:19
de MOSCA
MOSCA a écrit:En espérant que les autorités respectent le travail et la préservation des lieux de victoire...

Je voulais dire le travail et la préservation des lieux de mémoire. Mais, au vu de la corruption locale, et cette histoire d'immeuble de bureau construit en zone sensible (théoriquement interdite) ça m'étonnerait un peu....

Cdt

Re: Fosses communes en Biélorussie

Nouveau messagePosté: 19 Fév 2017, 13:52
de Margont
MOSCA a écrit:
MOSCA a écrit:En espérant que les autorités respectent le travail et la préservation des lieux de victoire...

Je voulais dire le travail et la préservation des lieux de mémoire


Tout le monde avait "traduit", je pense… ;)